skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

Évitez la crise cardiaque au temps des Fêtes

Femme assise en face de l

 Voilà une bien triste réalité en ces temps de réjouissance. Plus de gens succombent à une crise cardiaque ou à un AVC pendant les mois d’hiver que par temps plus clément; le taux de décès y est en moyenne 10 pour cent plus élevé. Chez les Canadiens âgés, le danger est encore plus grand. De plus, le temps froid est associé à une augmentation de la pression artérielle, qui en retour fait augmenter le risque de maladies du cœur et d’AVC.

Vous pouvez réduire votre risque de maladies du cœur en faisant des choix sains tout au long de l’année, comme bien manger, être physiquement actif, gérer votre stress, limiter votre consommation d’alcool et éviter de fumer. Mais cela peut être plus difficile à faire pendant la saison froide, avec ses multiples occasions sociales, ses tentations et le stress.

« Conserver de saines habitudes pendant le temps des fêtes relève parfois du défi, mais c’est important, nous dit la diététiste de la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC Carol Dombrow. En planifiant un peu et en faisant attention, il est possible de trouver un sain équilibre et de profiter quand même de la saison. »

Voici quelques conseils pour vous aider à fêter sainement.

Visez l’équilibre

Les tentations riches en sucre, en gras et en calories sont omniprésentes en ce temps de l’année. Afin de conserver votre énergie et de consommer tous les éléments nutritifs dont vous avez besoin, limitez votre consommation de gâteries et choisissez des aliments des quatre groupes. Suivez les recommandations du Guide alimentaire canadien et assurez-vous de remplir la moitié de votre assiette de légumes, un quart de viande ou de substituts comme des légumineuses, des lentilles ou du tofu et l’autre quart, de grains comme du riz ou des pâtes. Ajoutez un verre de lait ou du yogourt et des fruits.

Mangez avant la fête

En mangeant une collation riche en protéines avant une fête, vous vous sentirez plus rassasié et saurez dire non aux amuse-gueule salés et sucrés.

Gâtez-vous modérément

Avec toutes les gâteries offertes au temps des fêtes, vous pouvez savourer vos choix favoris en petites portions. Ou encore, essayez ces choix plus sains afin de calmer votre dent sucrée.

Demeurez actif

La pratique régulière de l’activité physique fait augmenter les taux d’endorphines qui vous font vous sentir bien et vous aident à contrôler votre stress. Les sports d’hiver comme le patin, le toboggan et le ski sont un excellent moyen de profiter de la saison au maximum. Vous préférez rester bien au chaud? Pensez à la natation ou faites fondre votre stress dans un cours de yoga.

Dormez davantage

En vous privant de sommeil, vous pourriez vous sentir irritable, votre pression artérielle pourrait augmenter et vous pourriez trop manger. Reposez-vous pendant les Fêtes en dormant au moins huit heures par nuit.

Magasinez intelligemment

Évitez le stress en planifiant votre magasinage. Vous pourrez ainsi mieux limiter vos dépenses et éviter les déplacements superflus. Évitez le chaos de l’emballage en déposant vos cadeaux à une station d’emballage dont les profits vont aux organismes de charité.

Consommez intelligemment

Que ce soit avec un verre de vin ou de lait de poule, il est facile de consommer trop d’alcool pendant les Fêtes. « La consommation excessive d’alcool est un facteur de risque associé à l’hypertension artérielle et à l’AVC, dit Mme Dombrow. Chez les hommes, la limite recommandée se situe à trois consommations par jour, jusqu’à un maximum de 15 par semaine. Chez les femmes, la limite est de deux consommations par jour ou 10 par semaine. Une consommation correspond à 12 onces de bière, cinq onces de vin ou 1,5 once de spiritueux. Et rappelez-vous que les boissons alcoolisées sont riches en calories.

Demandez de l’aide

Si vous vous sentez seul ou isolé au temps des Fêtes, demandez le soutien de vos amis, de votre milieu ou de votre congrégation. Prenez le temps de reconnaître et de partager vos sentiments avec les autres.

Soyez réaliste

Sans la magie du cinéma, il est à peu près impossible de réaliser un souper des Fêtes tout à fait impeccable. Donnez-vous une chance. La perfection n’est peut-être pas de ce monde, mais vous pouvez quand même profiter du bon temps en vous fixant des objectifs réalistes pour cette saison.