skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

Inspiré d'investir dans l'avenir

Une bénévole passionnée survivante d’une maladie du cœur fait un don planifié.
Caroline Lavallée debout sur un chemin coloré

La survivante Caroline Lavallée connaît l'importance de la recherche sur le cœur.

Caroline Lavallée n’a jamais eu peur de l’avenir. Puis, elle a appris qu’elle avait une maladie du cœur, appelée tachycardie supraventriculaire. Elle avait 30 ans.

Lorsque Caroline s’est réveillée, ce matin-là, ses battements cardiaques étaient rapides et elle se sentait essoufflée. 

Elle s’est rendue à l’hôpital, où les médecins lui ont administré des médicaments pour ralentir sa fréquence cardiaque. Elle a ensuite reçu son diagnostic : un type de trouble du rythme cardiaque qui fait battre le cœur dangereusement vite et augmente le risque d’AVC. 

Caroline était envahie de questions angoissantes. Qu’est-ce que cette maladie du cœur signifierait? Quelle serait son incidence sur sa qualité de vie, sur son avenir? Pourrait-elle continuer de pratiquer les activités qu’elle adore comme la salsa et le tango, ou encore le vélo et la course?

Dix-huit ans plus tard, Caroline se sent mieux et est plus en forme que jamais.

Pour contrôler la maladie de Caroline, les médecins ont effectué une procédure à effraction minimale appelée ablation par cathéter. Caroline a également adopté un mode de vie encore plus sain qu’auparavant. Elle mange sainement, a commencé la méditation et le yoga, et a augmenté son niveau d’activité physique. 

 
<p>Caroline est maintenant un triathlète.</p>

Caroline est maintenant un triathlète.

En plus de poursuivre sa carrière bien remplie comme stratège en communications, elle est triathlonienne. D’ailleurs, elle a participé à plusieurs courses pour amasser des fonds pour Cœur + AVC.

Cette bénévole passionnée de la fondation copréside actuellement un comité qui vise à faire progresser la recherche sur la santé cardiaque des femmes, et elle prend souvent la parole afin de sensibiliser les gens.

« Je crois fermement à la recherche, car j’en ai profité. C’est cette recherche qui rend les percées possibles. »

Elle s’est maintenant assuré que son soutien envers la recherche sur les maladies cardiovasculaires se poursuivra en effectuant un don testamentaire à Cœur + AVC.

Une conseillère en dons planifiés de la fondation a aidé Caroline à déterminer le don qui correspondait le mieux à ses valeurs et à ses souhaits. « Elle a compris pourquoi je voulais donner et a répondu à toutes mes questions. »

Grâce à son don testamentaire, Caroline a encore plus confiance en l’avenir. « C’est rassurant de savoir que je peux continuer à changer les choses. »