skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

L’attitude qui vaut mieux qu’un régime

Voici quelques conseils pour vous aider à maîtriser votre poids sans pression
Close up of raw salmon avocados nuts tomatoes garlic olive oil

Tout d’abord, commençons par les bonnes nouvelles. Peu importe votre sexe , votre âge, votre grandeur ou votre poids, vous pouvez bien manger et faire de l’exercice. Par contre, si vous concentrez tous vos efforts uniquement sur le chiffre qui apparaît sur la balance, vous manquez de perspective. Vous passez à côté de l’occasion de bien faire les choses pour votre cœur et votre santé en général, quel que soit votre poids.

Ensuite, abordons les mauvaises nouvelles. Beaucoup de personnes se mettent elles-mêmes en situation d’échec lorsqu’elles essaient de perdre du poids en recourant à des régimes amaigrissants et en étant obnubilées par les kilogrammes. Mais nous nous apprêtons à y remédier.

Voici trois choses à faire pour vous aider à bâtir une relation saine avec la nourriture et à améliorer votre état de santé.

Adoptez une nouvelle mentalité

Avez-vous déjà suivi un régime, comme celui où vous devez couper les glucides ou survivre pendant des semaines en mangeant de la soupe aux choux? Parfois, ces régimes fonctionnent bien à court terme et vous permettent de perdre du poids, mais souvent, ils ne vous permettent pas de vous sentir rassasié et énergique, et ne sont pas toujours couronnés de succès à long terme. C’est surtout vrai si le régime que vous avez choisi :

  • correspond de loin à vos habitudes alimentaires;
  • vous empêche de manger certains aliments que vous aimez, ce qui vous donne l’impression de vous priver et vous donne l’envie de « tricher »;
  • est trop coûteux, car il vous faut des aliments particuliers ou des suppléments;
  • offre peu de variété, ce qui vous lasse;
  • n’intègre pas l’activité physique, ce qui est essentiel pour rester en bonne santé;
  • vous fait surveiller de manière obsessive les calories, ou les progrès de votre perte de poids.
     

Être dans le bon état d’esprit vous empêche de chercher à suivre un régime et vous amène plutôt à apporter des changements durables en vue d’un mode de vie sain. Finis les privations ou les calculs de calories, et bonjour les aliments sains, variés et délicieux!  

Fixez-vous des objectifs réalistes

Le poids varie, ce qui peut vous décourager si vous montez sur la balance tous les jours. En plus, le fait d’avoir un objectif tel que « perdre deux kilos en une semaine » vous laisse peu de marge de manœuvre pour atteindre ce chiffre. Il existe de meilleurs moyens de suivre votre progression lorsque vous apportez des changements sains à votre mode de vie. Fixez-vous un objectif réaliste que vous pouvez contrôler.
En voici des exemples :

  • Cette semaine, je vais remplacer les boissons gazeuses par de l’eau.
  • Je vais marcher 10 minutes à la fois jusqu’à atteindre 150 minutes chaque semaine.
  • Chaque jour cette semaine, je vais manger une portion de légumes supplémentaire.
  • Je vais remplacer le pain blanc de mes sandwichs et de mes rôties par du pain aux grains entiers.
     

Ce sont de petits changements durables qui peuvent augmenter tranquillement en nombre au fil du temps. Commencez par un objectif, et ajoutez-en un chaque fois que vous estimez que vous l’avez intégré parfaitement à votre nouveau mode de vie sain.

Élaborez votre propre régime alimentaire sain

Au lieu d’être un régime strict et restreint axé sur ce que vous ne pouvez pas manger, votre plan doit vous permettre de faire des choix alimentaires sains à long terme. N’oubliez pas que, contrairement aux régimes amaigrissants, un plan sain n’est pas universel. Il doit être adapté à votre mode de vie et à vos objectifs. Voici quelques lignes directrices pour vous aider à élaborer un plan alimentaire :  

Trouvez un équilibre. Commencez par votre assiette. Chaque repas, essayez de remplir la moitié de votre assiette avec des légumes et quelques fruits. Remplissez-en un quart avec des sources de protéines comme du poisson, de la volaille, des œufs, du tofu ou des haricots. Enfin, recouvrez le dernier quart avec des produits céréaliers (des grains entiers, de préférence) comme du riz brun ou du quinoa.

Mangez surtout des aliments non transformés. Tentez de manger plus souvent des aliments entiers, frais et non transformés que des repas à emporter ou des aliments transformés. Ils contiennent des nutriments dont votre corps a besoin tels que des fibres, des vitamines, des minéraux, des protéines et du bon gras.

Limitez votre consommation d’aliments hautement transformés. Les aliments hautement transformés (ou ultra-transformés), tels que les charcuteries, les boissons gazeuses, les croustilles, les frites, les biscuits, les gâteaux et les bonbons, représentent actuellement environ la moitié (48 %) des calories consommées chaque jour au pays. Ils contiennent beaucoup de sucre, de sel et de mauvais gras (comme les gras trans). Les aliments ultra-transformés sont associés à une augmentation du risque de maladies du cœur, d’AVC, de diabète de type 2, de cancers, et plus encore. En réduire votre consommation aura des bienfaits immenses sur votre santé en général. En plus, vous pourriez perdre quelques kilogrammes en faisant ce changement, même s’il ne s’agit pas de l’objectif fixé.

Finalement, voyons le meilleur dans tout cela : ce plan alimentaire aide à réduire le risque de maladies du cœur, d’AVC, de diabète de type 2, d’Alzheimer, d’hypertension artérielle et de certains types de cancer. Il peut également vous aider à atteindre un poids santé.