skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

Préoccupations


Difficultés cognitives (pensée)

Domaines cognitifs sur lesquels l’AVC a parfois une incidence

1. L’attention : La capacité de se concentrer sur une chose pendant une période de temps déterminée.

 

Exemple : Vous perdez facilement le fil de ce que vous êtes en train de faire lorsque vous accomplissez une tâche, comme vous habiller ou manger, et prenez donc plus de temps.

 

Conseils et stratégies

  • Trouvez un endroit tranquille lorsque vous essayez de faire quelque chose.
  • Éteignez tout ce qui peut vous distraire comme la radio ou la télévision.
  • Évitez le désordre.

Prenez votre temps et accomplissez une tâche à la fois.


2. L’orientation :
La conscience du temps, du lieu et de votre identité.

 

Exemple : Vous pensez qu’il est temps de dîner peu de temps après le déjeuner.

 

Conseils et stratégies

  • Procurez-vous un calendrier et rayez les journées qui sont terminées.
  • Faites une liste de vos activités quotidiennes et cochez celles qui sont terminées.
  • Essayez de faire toujours les mêmes choses aux mêmes heures.


3. La mémoire :
La capacité de se souvenir d’expériences personnelles, de renseignements et d’habiletés.

 

Exemple : L’AVC peut avoir une incidence sur votre capacité d’apprendre de nouvelles choses ou de vous souvenir de renseignements dont vous avez besoin pour accomplir une tâche quotidienne. Par exemple, vous oubliez le nom d’objets de tous les jours. Ou vous oubliez les conseils que vous a donnés votre physiothérapeute au sujet d’une activité physique.

 

Conseils et stratégies

  • Il est parfois utile de prendre en note les renseignements importants dans un carnet.
  • Mettez des petits messages ou des étiquettes sur les objets que vous avez tendance à oublier ou dont vous voulez vous souvenir.
  • Rangez les objets au même endroit après les avoir utilisés.
  • Essayez d’apprendre par cœur les paroles d’un poème ou d’une chanson que vous aimez.
  • Utilisez les jeux de mémorisation en ligne.

Lisez tout ce qui vous intéresse.


4. Les séquences
: La capacité d’organiser les choses ou d’accomplir des actions dans le bon ordre.

 

Exemple : Dans certains cas, la difficulté est d’amorcer une tâche ou de se souvenir de l’étape qui suit. Cette hésitation rend certaines tâches plus difficiles, comme s’habiller (par exemple, si vous oubliez de mettre des chaussettes avant de chausser vos souliers)

 

Conseils et stratégies

  • Procédez à un découpage des tâches afin d’obtenir une suite d’étapes numérotées et de très courte durée.
  • Respectez les étapes chaque fois que vous devez accomplir cette tâche.

Notez les étapes à l’écrit et conservez la feuille à un endroit que vous avez sous les yeux.


5. La résolution de problèmes :
La résolution de problèmes active de nombreux aspects de la cognition.

 

Exemple : Vous ne remarquez pas que la difficulté de mettre du dentifrice sur votre brosse à dents vient du fait que vous avez oublié d’enlever le capuchon. Il faut des habiletés de mémoire, de séquencement et d’intuition pour résoudre ce genre de problèmes.

 

Conseils et stratégies

  • Divisez le problème en petites parties.
  • Faites un remue-méninges pour trouver des solutions.
  • Demandez au besoin l’aide de votre famille et de vos amis.

Exercez vos habiletés de résolution de problèmes en consacrant une partie de vos loisirs à des jeux de mots et de nombres.


6. L’intuition et le jugement :
La capacité de connaître ce que nous sommes capables de faire et nos limites; prendre des décisions judicieuses en fonction de notre compréhension de la situation.

 

Exemple : Vous ne comprenez pas que vous avez des problèmes d’équilibre et vous oubliez donc de demander de l’aide pour vous lever. Vous risquez alors de vous lever sans aide et de faire une chute.

 

Conseils et stratégies

  • Affichez des petits messages que vous aurez sous les yeux, par exemple :
    • Ne pas se lever avant d’avoir demandé de l’aide.
    • Mettre son manteau avant de sortir.
Où obtenir du soutien :

Les ergothérapeutes peuvent vous aider à adapter certaines tâches en fonction de vos capacités.

Parlez à votre équipe de soins de santé et à votre entourage de vos capacités cognitives. Informez-les de toute altération que vous avez observée dans ce domaine.

Ressources

Soutien social et soutien par les pairs