skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

Cuisiner, boire et manger


Les changements physiques et cognitifs après un AVC rendent souvent plus ardues la planification et la préparation des repas. Par exemple, une difficulté à déplacer une main ou un bras risque de rendre plus difficile le geste d’approcher un aliment ou un liquide de votre bouche. Certains changements cognitifs obligent ceux qui en souffrent à réapprendre comment accomplir de façon sécuritaire des tâches dans la cuisine.

Un ergothérapeute peut vous aider à trouver des dispositifs et à vous proposer des stratégies pour que vous mainteniez un bon niveau d’autonomie au moment des repas.

Préparation des repas

Planification

  • Planifiez votre menu pour toute la semaine.
  • Préparez une liste d’épicerie.
  • Prévoyez une liste des étapes nécessaires à la préparation du repas.
  • Il est souvent pratique de faire une double recette et de congeler les restes pour un autre jour.
  • Préparez toujours les repas de la même façon pour créer une habitude. Exercez-vous souvent pour ne pas oublier les étapes.
  • Demandez à des personnes de votre entourage de vous aider à préparer le repas.

Vous devez trouver de l’équipement qui fonctionne dans votre cuisine. Ne cherchez pas que dans les magasins qui vendent de l’équipement adapté.

Millie

La sécurité dans la cuisine

Plusieurs dangers vous guettent dans la cuisine. La personne qui a survécu à un AVC doit être particulièrement prudente.

  • Portez toujours des gants protecteurs à l’épreuve de la chaleur lorsque vous touchez des récipients chauds. Cette protection est particulièrement importante si vous n’avez plus de sensation dans une main ou si vous risquez d’oublier quels sont les objets chauds.
  • Disposez les objets pour qu’il soit facile de les prendre sans s’étirer. Placez les ingrédients souvent utilisés sur des tablettes qui ne sont pas en hauteur. Placez les assiettes et les récipients à la portée de la main.
  • Mettez un tapis de caoutchouc ou une serviette mouillée sous les assiettes et les planches à découper pour bien les immobiliser pendant la préparation et au moment du repas.
  • Utilisez le plus possible le four à micro-ondes ou le four grille-pain plutôt que la cuisinière.

Une femme qui utilise le micro-ondes

Conserver son énergie

  • Soyez assis lorsque vous travaillez sur le comptoir de cuisine.
  • Remplacez les poignées de porte par des modèles offrant une bonne prise.
  • Utilisez des ustensiles et des couverts spécialement conçus pour les personnes qui ont subi un AVC.


Cooking utensils
Manger et boire

Certaines aides techniques sont conçues dans le but de vous aider à manger et à boire lorsque vous éprouvez des difficultés liées à la coordination des muscles.

Ces dispositifs comprennent :

  • les assiettes à bord épais pour éviter les débordements;
  • les assiettes avec une base antidérapante pour s’assurer qu’elles ne glissent pas;
  • les ustensiles adaptés (manches larges, manches pliés);
  • les ustensiles tranchants pouvant être utilisés avec une seule main;
  • des tasses avec couvercle découpé ou couvercle partiel.

Soins des dents

Les prothèses dentaires, partielles ou complètes, se retrouvent parfois désajustées après un AVC. Consultez votre dentiste ou denturologiste pour évaluer la prothèse et apporter au besoin les changements qui s’imposent.

Une bonne hygiène buccale est particulièrement importante si vous avez de la difficulté à avaler (dysphagie). Brossez-vous les dents après chaque repas.

Plate with gripper pad, Utensils with built-up handles

Où obtenir du soutien :

Les ergothérapeutes sont en mesure de vous aider à trouver des objets qui facilitent tout ce qui concerne les repas. Ils peuvent également vous aider à disposer votre cuisine pour que vous puissiez cuisiner et manger en toute sécurité.

Les diététistes-nutritionnistes ont l’expertise pour vous aider à choisir des aliments sains qui conviennent bien à votre situation.

Un programme dans notre communauté offre des plats surgelés à un prix très abordable.

Keitha

Si vous n’avez pas la capacité de cuisiner, voici des solutions à envisager :

  • les services communautaires de préparation de repas comme les popotes roulantes;
  • les épiceries et les traiteurs qui préparent des repas complets, sains et équilibrés;
  • les épiceries qui offrent un service de livraison par téléphone ou par commande en ligne;
  • les repas congelés d’une bonne qualité nutritive. Lisez les étiquettes pour connaître la valeur nutritive de l’aliment. Assurez-vous qu’il contient des légumes et des protéines. Certains repas congelés ont une forte teneur en sodium et en matière grasse et sont peu nutritifs.
Ressources

Soins à domicile 

Soins personnels et tâches quotidiennes