skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

Les aidants naturels ont aussi besoin d’aide


Un AVC peut chambouler la vie de tous les membres d’une famille

Si l’un de vos proches était victime d’un AVC, vous pourriez vous retrouver dans le rôle d’aidant naturel, et vous deviendriez le plus important facteur pour le rétablissement du survivant.

Un AVC peut chambouler la vie de tous les membres d’une famille. Les changements physiques et émotionnels chez le survivant nécessitent souvent que des ajustements majeurs soient apportés à la vie de tous les jours.

Les aidants naturels – en particulier les conjoints – jouent un rôle déterminant dans le processus de réadaptation et de rétablissement. Or, les aidants doivent souvent porter un important fardeau financier, physique et émotionnel. Cela peut entraîner la dépression chez ces derniers, ce qui peut se répercuter sur le survivant et nuire à son rétablissement.

Quoiqu’exigeante, il s’agit d’une responsabilité enrichissante. L’un des aspects clés de ce rôle est d’aider le survivant à regagner autant d’indépendance que possible.

En tant qu’aidant naturel, il se peut que vous vous sentiez parfois débordé. C’est normal, et c’est pourquoi vous devez apprendre à déléguer. Pensez à ce que d’autres personnes – comme les autres membres de la famille, les amis ou les ressources offertes – peuvent faire pour alléger votre fardeau.

Prendre soin de vous

En tant qu’aidant naturel, il se peut que vous vous sentiez exténué, frustré, impuissant ou déprimé, ou que vous ressentiez de la peur, ou même de la colère. Ce ne sont pas de mauvaises réactions; au contraire, elles sont tout à fait normales et compréhensibles. La Fondation des maladies du cœur et de l’AVC (Cœur + AVC) vous suggère ce qui suit pour faire face à de telles émotions :

  • Parlez de vos sentiments à un ami proche ou un membre de votre famille.
  • Essayez de parler chaque jour à quelqu’un d’un sujet qui n’a rien à voir avec l’AVC.
  • Faites une activité qui vous détend, comme une promenade, de la lecture ou du yoga.
  • Demandez de l’aide à votre famille, à vos amis ou à un organisme communautaire. Ne vous sentez pas coupable si vous ne pouvez pas être avec le survivant en tout temps.
  • Prenez soin de votre santé physique. Ayez une alimentation saine et essayez de faire de l’activité physique régulièrement.
Ressources

Aidants naturels