skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

Sexualité et intimité


Sexualité et intimité

Les relations sexuelles avec un partenaire sont parfois un élément important de la relation elle-même. L’AVC peut chez certaines personnes avoir une incidence sur le niveau d’intimité avec le partenaire. Voici des difficultés souvent observées :

  • L’AVC a peut-être endommagé une partie du cerveau qui est le siège de votre libido.
  • Vous vous sentez peut-être fragilisé par ce qui vous est arrivé, et donc moins porté à penser à la sexualité.
  • La fatigue et la dépression ont peut-être un effet sur votre désir et votre libido.
  • Vous craignez peut-être de subir un deuxième AVC pendant une relation sexuelle.
  • Vous avez peut-être perdu les sensations d’un côté du corps.
  • Ou, vous avez de la difficulté à communiquer avec votre partenaire.
  • Les hommes ont dans certains cas de la difficulté à avoir une érection et à éjaculer.
  • Les femmes ont dans certains cas une sensibilité et une lubrification réduites au niveau du vagin.
Conseils relatifs à la sexualité

Durée

Il n’y a pas de règle à suivre en ce qui concerne la reprise de l’activité sexuelle. C’est à vous de déterminer le moment où vous vous sentez prêt.

Certaines personnes choisissent de commencer lentement par des formes d’expression de la sensualité non axées sur la pénétration.

Il est très important pour vous deux de retrouver l’intimité dans votre couple. Demandes des conseils aux dispensateurs de soins qui sont ouverts et veulent trouver des solutions.

Millie

Soyez attentif à l’atmosphère

Déterminez avec votre partenaire quels sont les meilleurs moments pour ces instants d’intimité. Choisissez des moments où vous êtes tous deux reposés et ne serez pas dérangés. Réservez suffisamment de temps. Ainsi, si votre réponse sexuelle est diminuée, vous réduirez les chances de vous sentir frustré.

Détendez-vous en couple avant de commencer. Faites-vous masser, écoutez de la musique ou prenez un bain.

Avant une activité sexuelle :

  • Ne buvez pas de grandes quantités de liquide dans les deux heures avant une relation sexuelle.
  • Urinez pour que votre vessie soit vide.
  • Évitez l’alcool.

Ajoutez du piquant

Si votre AVC a réduit la motricité et la sensation, découvrez de nouvelles façons d’avoir des relations sexuelles qui sont faciles et qui ne vous causent pas d’inconfort.

Utilisez une gelée lubrifiante à base d’eau afin de prévenir la sécheresse vaginale. Évitez les lubrifiants à base d’huile ou de gelée de pétrole (vaseline), car ils ne se dissolvent pas dans l’eau et risquent donc de causer des infections vaginales.

Certains couples aiment regarder ensemble des livres ou des films érotiques. Discutez avec votre partenaire de l’usage éventuel de ces petits loisirs intimes.

Il y a plusieurs manières d’exprimer l’amour et l’affection. Les étreintes, les baisers et les massages en sont quelques exemples. Discutez avec votre partenaire des façons différentes de vous faire plaisir mutuellement.

Pendant les relations sexuelles, concentrez-vous sur les sensations du côté non atteint de votre corps.

Les médicaments et la libido

Après un AVC, les médecins prescrivent parfois des médicaments contre l’hypertension ou des antidépresseurs. Certains de ces médicaments ont un effet sur votre envie ou sur votre capacité d’avoir des relations sexuelles. Ne cessez jamais de prendre un médicament sans en parler au préalable à votre médecin. Parlez à votre médecin de l’effet qu’a le médicament sur vous.

Certains produits de santé naturels prétendent stimuler la libido ou améliorer le fonctionnement sexuel. Ces produits peuvent toutefois interagir avec vos médicaments sur ordonnance. Parlez-en d’abord à votre médecin ou pharmacien.

Où obtenir du soutien :

Votre médecin de famille, votre travailleur social, votre infirmier ou votre conseiller sont de bonnes personnes à qui poser des questions sur la sexualité ou avec qui vous pouvez discuter de ces questions, si bien sûr vous le souhaitez. Ils peuvent vous recommander un thérapeute spécialisé dans la sexualité.