skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

Sauver des cerveaux, sauver des vies

Le conseil sur l’AVC de Cœur + AVC

Un AVC se produit lorsque la circulation sanguine est interrompue dans une partie du cerveau, ce qui endommage les cellules cérébrales avoisinantes. Ces cellules ne peuvent être réparées ou remplacées. Les cellules cérébrales meurent au rythme de 1,9 million par minute après un AVC.

Un AVC survient toutes les 9 minutes au pays. Donner dès que possible le bon traitement au patient peut réduire ou même inverser les effets d’un AVC. Sans traitement, l’AVC risque de causer une incapacité légère ou grave, voire la mort. 

 
Plus de 400 000 personnes au pays vivent avec les séquelles d’un AVC.

Un AVC peut survenir à n’importe quel âge, mais il est plus fréquent chez les personnes âgées. Malgré les progrès réalisés en prévention et en traitement de l’AVC, le nombre de personnes vivant avec une incapacité persistance liée à l’AVC sera près du double dans 20 ans, à cause du vieillissement de la population.

C’est la raison pour laquelle Cœur + AVC a décidé de faire de l’AVC un des six secteurs qui selon nous a de meilleures chances d’avoir un impact majeur (faire défiler vers le bas pour en savoir plus). Les perspectives vont de l’élaboration de nouvelles solutions pour diagnostiquer, prévenir et traiter l’AVC, au progrès en réadaptation et en soutien aux familles qui vivent avec les séquelles de l’AVC.

Un conseil qui se prononcera sur les mesures à prendre

Nous avons mis sur pied le conseil de l’AVC de Cœur + AVC, une équipe de 10 à 12 membres, qui sont chercheurs et membres de la communauté à parts égales. Ces derniers proviennent de différents milieux et comprennent des personnes ayant une expérience directe de l’AVC (soit à titre de patient, soit à titre d’aidant) et des personnes issues des secteurs des politiques, de la technologie, de la philanthropie, des soins de santé, ou autre. 

Dès la fin de 2017 et pendant les deux prochaines années, ils examineront les priorités et les possibilités les plus prometteuses en matière de prévention, de traitement et de prise en charge de l’AVC.

Leurs connaissances et leurs commentaires aideront Cœur + AVC à déterminer comment avoir l’impact le plus tangible sur les personnes atteintes de l’AVC et leur famille.

La coprésidence du conseil

Michael Hill, coprésident de la recherche : Le Dr Michael Hill est titulaire de la bourse professorale en recherche sur l’AVC de Cœur + AVC à l’Université de Calgary et est le directeur de l’unité AVC du Calgary Stroke Program. Chercheur du domaine de l’AVC et neurologue de renom, il a récemment piloté un essai clinique international qui a révolutionné le traitement des AVC graves.

Mike est dédié à améliorer le traitement de l’AVC et à redonner espoir aux personnes qui vivent avec les séquelles d’un AVC. Il est un mentor pour les équipes de chercheurs travaillant dans ce domaine, et il cherche à raccourcir le délai de traitement de l’AVC pour en alléger le fardeau sur les familles du pays. Mikel apporte au conseil sur l’AVC son leadership, sa passion et son expertise incroyables.

 

Rick Adams, coprésident communautaire : Rick Adams est le directeur général de la qualité et de la sécurité à Santé Î.-P.-É. Ce comptable agréé est titulaire d’un MBA en administration des soins de santé et développement organisationnel/leadership, et détient un diplôme en administration de la santé. Rick a démontré ses qualités de meneur en tant que directeur général de l’hôpital Queen Elizabeth et des hôpitaux communautaires de l’Est, ainsi qu’en tant que directeur financier et directeur des services corporatifs pour l’ancien centre régional de santé de Queens.

En plus de son impressionnant parcours professionnel, Rick est aussi survivant d’un AVC. Avec son vécu et son expérience professionnelle, Rick offre au conseil sur l’AVC un point de vue et un leadership précieux.

Les secteurs essentiels à la mission de Cœur + AVC

Cœur + AVC a adopté un nouveau cadre de travail qui aidera à réaliser des progrès dans ce que nous nommons nos secteurs essentiels à la mission (SEM). Ces six affections cardiovasculaires et vasculaires cérébrales représentent collectivement le plus gros fardeau du point de vue de la santé de la population, du coût économique et de l’impact sociétal.

Les SEM ne sont pas les seuls secteurs d’activité auxquels s’intéresse Cœur + AVC, mais ils restent ceux dans lesquels nous pensons que nous aurons l’impact le plus marqué. Les six SEM sont les suivants :

Le travail de nos six conseils des SEM s’inscrit dans un processus de planification stratégique actuellement en cours au sein de Cœur + AVC, lequel vise à déterminer notre orientation en tant qu’organisme.

Autres renseignements