skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

La lutte contre une épidémie en pleine expansion

Le conseil sur l’insuffisance cardiaque de Cœur + AVC

L’insuffisance cardiaque est une affection grave qui apparaît lorsque le cœur est affaibli ou a subi des lésions, par exemple à la suite d’une crise cardiaque. La capacité de l’organe de propulser le sang s’en trouve réduite. Il n’existe pas de remède.

Par contre, un diagnostic rapide, des changements de mode de vie et des traitements médicamenteux adaptés aident les patients à mener une vie normale, active,  sans hospitalisation et à vivre plus longtemp.

Environ 600 000 personnes au pays doivent composer avec l’insuffisance cardiaque.

Comme les personnes qui ont subi des dommages au cœur vivent plus longtemps qu’autrefois, leur risque d’insuffisance cardiaque augmente du même coup. Le nombre de personnes atteintes de cette maladie augmente aussi, phénomène qui est en partie lié au fait que plus de gens survivent à des crises cardiaques et à d’autres troubles cardiaques aigus.

C’est la raison pour laquelle Cœur + AVC a décidé de faire de l’insuffisance cardiaque un des six secteurs où nous voyons nos meilleures chances d’avoir un impact marqué (faire défiler vers le bas pour en savoir plus). En favorisant la recherche de nouvelles solutions en matière de prévention et de traitement de l’insuffisance cardiaque, nous sauverons plus de vies et nous donnerons à des milliers de personnes au pays plus de moments précieux.

Un conseil qui se prononcera sur les mesures à prendre

Nous avons mis sur pied le conseil de l’insuffisance cardiaque de Cœur + AVC, une équipe de 10 à 12 membres, qui sont chercheurs et membres de la communauté à parts égales. Ces derniers proviennent de différents milieux et comprennent des personnes ayant une expérience directe de la maladie (soit à titre de patient, soit à titre d’aidant) et des personnes issues des secteurs des politiques, de la technologie, de la philanthropie, des soins de santé, ou autre. 

Dès la fin de 2017 et pendant les deux prochaines années, ils examineront les priorités et les possibilités les plus prometteuses en matière de détection, de traitement et de prise en charge de l’insuffisance cardiaque.

Leurs connaissances et leurs commentaires aideront Cœur + AVC à déterminer comment avoir l’impact le plus tangible sur les personnes atteintes d’insuffisance cardiaque et leur famille. 

La coprésidence du conseil

Heather Ross, coprésidente de la recherche : Au Réseau universitaire de santé de Toronto, la Dre Heather Ross est titulaire de la chaire sur la fonction cardiaque de la Ted Rogers and Family, responsable du Ted Rogers Centre of Excellence in Heart Function, et directrice du programme de transplantation cardiaque de l’Hôpital général de Toronto.

Dre Ross est une cardiologue renommée qui entend bien transformer la prestation des soins et les résultats des patients dans le domaine de l’insuffisance cardiaque. Au moyen des données massives et d’autres technologies, son équipe cherche en priorité à améliorer la qualité de vie des patients aux prises avec l’insuffisance cardiaque, à réaliser des progrès en matière d’autosoins, à personnaliser les traitements et à améliorer les résultats des patients. Elle est une des meilleures spécialistes de l’insuffisance cardiaque au pays et elle fera profiter l’équipe de son leadership exceptionnel et de ses profondes connaissances.

 

Sandra Thornton, coprésidente communautaire : Depuis une trentaine d’années, Sandra Thornton a défini et élaboré à titre de leader des stratégies efficaces en matière de communications, a cerné des problèmes et a établi des priorités. Elle a siégé au conseil d’administration de Cœur + AVC en Alberta, dont deux ans à titre de présidente.

Elle a des raisons personnelles de s’intéresser aux maladies du cœur. Elle a en effet subi une crise cardiaque à 51 ans, et une intervention de remplacement de valves sept ans plus tard. Ces antécédents signifient que son risque d’insuffisance cardiaque est plus élevé que celui du reste de la population. D’ailleurs, sa mère a reçu un diagnostic de cette maladie lorsqu’elle était relativement jeune. Grâce à ce point de vue personnel et à son solide bagage en communications stratégiques, elle apporte des qualités de direction exceptionnelle au conseil sur l’insuffisance cardiaque.

Les secteurs essentiels à la mission de Cœur + AVC

Cœur + AVC a adopté un nouveau cadre de travail qui aidera à réaliser des progrès dans ce que nous nommons nos secteurs essentiels à la mission (SEM). Ces six affections cardiovasculaires et vasculaires cérébrales représentent collectivement le plus gros fardeau du point de vue de la santé de la population, du coût économique et de l’impact sociétal.

Les SEM ne sont pas les seuls secteurs d’activité auxquels s’intéresse Cœur + AVC, mais ils restent ceux dans lesquels nous pensons que nous aurons l’impact le plus marqué. Les six SEM sont les suivants :

Le travail de nos six conseils des SEM s’inscrit dans un processus plus vaste de planification stratégique actuellement en cours au sein de Cœur + AVC, lequel vise à déterminer notre orientation en tant qu’organisme.

Autres renseignements