skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

Le syndrome du QT long


Le syndrome du QT long est une anomalie rare du système électrique du cœur, qui peut survenir chez des personnes par ailleurs en bonne santé. Son nom provient de la façon selon laquelle l’activité électrique cardiaque est enregistrée au cours d’un électrocardiogramme (ECG). Le signal électrique enregistré produit un tracé caractéristique, et ses diverses parties sont désignées par les lettres P, Q, R, S et T. L’espacement entre les sections Q et T (l’intervalle QT) représente le temps nécessaire au signal électrique pour circuler dans les cavités inférieures du cœur (les ventricules). Si l’intervalle est plus long que la normale, on diagnostique alors un intervalle QT long.

Chez les personnes qui présentent un syndrome du QT long, l’intervalle QT n’est pas toujours prolongé. Il est possible que certains patients aient un tracé d’ECG dont l’intervalle QT est normal. Cependant, la prolongation de l’intervalle QT peut devenir évidente pendant l’exercice physique, à la suite d’une émotion intense ou sous l’effet de la surprise. Lorsqu’atteinte de l’un des types du syndrome héréditaire du QT long, la personne peut également être sourde.

Le syndrome du QT long est souvent héréditaire et habituellement congénital. Il peut toutefois résulter de la prise de certains médicaments, d’un AVC ou d’un autre trouble neurologique.

Symptômes 

Certaines personnes atteintes du syndrome du QT long n’ont souvent aucun symptôme. Dans le cas contraire, les symptômes peuvent se manifester sous forme d’évanouissement et de pulsations rythmiques cardiaques anormales (arythmies). Si elles ne sont pas détectées ou traitées, un petit nombre d’arythmies peuvent s’avérer fatales.

Des études menées sur des personnes par ailleurs en bonne santé, mais atteintes du syndrome du QT long, ont démontré que bon nombre d’entre elles ont eu au moins un épisode d’évanouissement avant l’âge de 10 ans. Dans la majorité des cas, on comptait aussi un membre de la famille souffrant du même problème. Si une personne de votre famille a subi de nombreux épisodes d’évanouissement ou si vous avez des antécédents familiaux de mort subite, il est souhaitable que vous en informiez votre médecin.

Diagnostic

On peut diagnostiquer le syndrome du QT long au moyen d’un électrocardiogramme (ECG), soit un tracé imprimé de l’activité électrique cardiaque, qui fournit des renseignements sur le rythme, les cavités, les lésions et les autres anomalies du cœur.

Traitement

Pour traiter ce syndrome, votre médecin peut prescrire des médicaments ou une intervention chirurgicale, en plus de vous recommander de modifier votre mode de vie.

Médicaments

Les bêtabloquants réduisent la quantité d’oxygène dont le cœur a besoin en ralentissant le rythme cardiaque et en diminuant la pression artérielle.

Chirurgie

Si le syndrome du QT long provoque une fibrillation ventriculaire incontrôlable, le défibrillateur cardioverteur implantable (DCI) peut s’avérer nécessaire.

Mode de vie

Il est possible de réduire vos risques de maladies cardiaques en connaissant et en maîtrisant votre pression artérielle, votre diabète et vos taux de cholestérol. Il importe aussi de mener une vie saine en évitant la fumée et en pratiquant des activités physiques, en adoptant une alimentation pauvre en lipides, spécialement en lipides saturés et en gras trans, en atteignant et en conservant un poids santé, en limitant votre consommation d’alcool et en réduisant votre niveau de stress.

Ressources

Pour découvrir des services qui peuvent vous aider au fil de votre cheminement avec une maladie du cœur, consultez notre liste des services et des ressources.