skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

Retourner chez soi


Vous pourriez être confronté à de nombreux changements lors du retour à la maison à la suite de votre séjour à l’hôpital. Vous pourriez ressentir de la fatigue pendant un certain temps, ce qui pourrait vous empêcher de faire certaines tâches, ou devoir instaurer une nouvelle routine quotidienne pour prendre vos médicaments. Votre alimentation, votre niveau d’activité physique, votre besoin de repos et les différents rôles au sein de votre famille (par exemple, préparer les repas ou nettoyer la maison) pourraient être modifiés. Souvenez-vous que votre rétablissement et l’acceptation de votre maladie coronarienne sont des processus qui prennent du temps.

Le retour à la maison

Questions d’ordre médical et relatives aux soins

  • Avant de quitter l’hôpital, demandez le numéro de téléphone d’un professionnel de la santé que vous pourrez appeler si vous avez des questions ou des inquiétudes.
  • Prévoyez un rendez-vous avec votre médecin de famille au cours des deux semaines suivant votre congé de l’hôpital.
  • Demandez une aide médicale si vous avez des symptômes qui vous inquiètent (par exemple, une angine de poitrine qui s’aggrave, des étourdissements, des essoufflements [surtout au repos], ou des irrégularités du rythme cardiaque).
  • Écrivez vos questions et posez-les! Le fait de vous informer quant à ce que vous pouvez ou non faire peut aider à diminuer vos inquiétudes

Votre vie quotidienne

  • Impliquez-vous dans votre vie, mais n’essayez pas d’en faire trop! Répartissez les activités durant votre journée. Reposez-vous si vous ressentez de la fatigue.
  • Pratiquez des activités que vous aimez et qui vous rendent heureux. Le bonheur a un impact positif sur la santé de votre cœur.
  • Laissez savoir à votre entourage le type d’aide dont vous aurez ou non besoin. Ne laissez pas les autres tout faire à votre place.
  • Continuez à voir régulièrement votre famille et vos amis. Si vous n’êtes pas prêt à les voir, communiquez avec eux par téléphone ou par courriel, ce qui pourrait être moins exigeant pour vous.
  • Confiez à vos amis et votre famille comment votre maladie du cœur change votre vie. Aidez-les à comprendre ce que vous ressentez.

Activité physique

  • Demandez à votre médecin le niveau d’exercice ou d’activité physique qui vous convient le mieux. Augmentez graduellement ce niveau. Vous devrez peut-être attendre jusqu’à six semaines avant de pouvoir commencer votre réadaptation cardiaque.
  • Marchez tous les jours, à moins d’indication contraire de votre cardiologue. Il s'agit d'une excellente façon de développer de la force. Cette activité contribue à améliorer la santé de votre cœur et a une incidence positive sur votre humeur et la gestion de vos émotions.
Retour au travail

Le retour au travail constitue une étape importante du processus d’acceptation à votre maladie du cœur. La plupart des personnes atteintes d’une coronaropathie recommencent à travailler de un à trois mois suivant leur congé de l’hôpital.

Votre cardiologue vous indiquera si votre emploi est sécuritaire pour vous et à quel moment vous pourrez reprendre votre travail.

Certaines personnes croient qu’un travail physiquement exigeant n’est pas sécuritaire. Au contraire, les emplois qui impliquent un certain niveau d’activité physique sont souvent meilleurs pour le cœur que le travail de bureau.

Si vous envisagez de devoir prendre votre retraite de manière précoce en raison de votre coronaropathie, il est important de prendre le temps d’y réfléchir et d’en parler avec votre équipe soignante afin de prendre une décision basée sur des faits, et non sur vos peurs relativement à votre santé cardiaque.

Conseils pour faciliter votre retour au travail

  • Parlez à votre médecin de vos peurs ou de vos inquiétudes face à votre retour au travail. Informez-vous du meilleur moment pour l’effectuer.
  • Dites à votre cardiologue que vous préférez un retour progressif plutôt que complet.
    • Commencez par des demi-journées et prévoyez un horaire régulier en deux à quatre semaines.
    • N’effectuez pas une tâche difficile avant de sentir que vous en êtes capable.
  • Si vous éprouvez des difficultés à rester attentif, à vous concentrer ou à vous souvenir de certaines choses, discutez-en avec votre équipe soignante.
  • Reposez-vous lorsque vous ressentez de la fatigue.
  • Assurez-vous de prendre soin de vous au travail.
    • Trouvez des moyens de manger sainement.
    • Essayez de gérer votre stress du mieux que vous le pouvez (consultez la partie sur la gestion du stress
    • Prenez des pauses si vous ressentez de la fatigue.
    • Utilisez des minuteries, des calendriers et des listes de vérification pour vous aider à vous souvenir des choses importantes.
    • Effectuez les tâches les plus difficiles en début de journée et évitez les distractions et les interruptions.
  • Impliquez-vous dans un programme de réadaptation cardiaque afin de faciliter votre retour au travail.
Conduite automobile

Demandez à votre médecin si vous pouvez conduire ou voyager en avion. Certaines maladies impliquent des restrictions à cet égard pendant un certain temps. Les conducteurs commerciaux peuvent devoir attendre jusqu’à trois mois avant de retourner au travail après une crise cardiaque ou une chirurgie du cœur.

  • Parlez à votre médecin de vos peurs ou de vos inquiétudes quant à la conduite automobile.
  • Écoutez votre corps. Quand vous ressentez de la fatigue, évitez de conduire et reposez-vous.
Ressources

Pour découvrir des services qui peuvent vous aider au fil de votre cheminement avec une maladie du cœur, consultez notre liste des services et des ressources.