skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

Facteurs de risque que vous ne pouvez pas contrôler


Bien que vous puissiez influencer certains facteurs de risque importants associés aux maladies du cœur et aux AVC, d’autres échappent à votre contrôle. Les cinq facteurs de risque importants que vous ne pouvez pas contrôler sont les suivants :

Âge

Le risque de coronaropathie augmente chez les hommes après l’âge de 45 ans et chez les femmes après 55 ans.

Sexe

Les hommes de plus de 45 ans et les femmes de plus de 55 ans – postménopausées – ont un risque plus élevé de maladies du cœur.

Antécédents familiaux

Votre risque de coronaropathie est plus élevé si l’un de vos proches parents de sexe masculin a été atteint d’une maladie du coeur avant l’âge de 55 ans, ou si l’un de vos proches parents de sexe féminin en a souffert avant la ménopause.

Les femmes qui ont souffert de prééclampsie pendant la grossesse ont un risque plus élevé d’hypertension artérielle, de maladies du cœur et d’AVC.

Population autochtone

Les personnes issues des Premières Nations, les Métis et les Inuits ont un risque plus élevé de coronaropathie que la population générale. En effet, ils sont plus susceptibles de souffrir d’hypertension artérielle (pression artérielle élevée) et de diabète, problèmes de santé qui peuvent entraîner une maladie coronarienne.

Origine ethnique

Les personnes qui sont d’origine africaine ou sud-asiatique ont un risque plus élevé de coronaropathie que la population générale, car elles sont plus susceptibles de souffrir d’hypertension artérielle et de diabète ou d’avoir d’autres facteurs de risque pouvant entraîner une maladie coronarienne précoce.