skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

Électrocardiogramme d’effort (Épreuve d’effort)


Un électrocardiogramme d’effort (ECG d’effort) enregistre la réaction de votre cœur au cours d’un exercice physique soutenu, habituellement en marchant sur un tapis roulant.

De façon générale, ce test est effectué afin de cibler la cause exacte d’une douleur thoracique inexpliquée, surtout si on soupçonne une insuffisance coronarienne (maladie cardiovasculaire). Si vous avez déjà reçu un diagnostic d’insuffisance coronarienne, on pourrait vous faire subir un ECG d’effort afin de déterminer dans quelle mesure la maladie a progressé, et évaluer combien d’activité physique vous pouvez pratiquer sans risque. Si vous avez subi une crise cardiaque ou une intervention à cœur ouvert, cet examen peut servir à déterminer la quantité d’effort ou d’activité physique que vous pouvez faire sans risque. Ce test peut aussi être conseillé si vous présentez des battements irréguliers (arythmies), des battements très rapides ou très lents (tachycardie ou bradycardie), des palpitations (cognements inhabituels ou sensation de palpitation du cœur), des étourdissements ou une fatigue excessive.

Comment vous y préparer?

Portez des vêtements et des chaussures confortables pour l’activité physique. On vous dira probablement de ne pas fumer ou manger au cours des deux heures précédant le test. Informez votre médecin de tous les médicaments que vous prenez. Renseignez-vous auprès du centre où vous subirez le test pour obtenir des détails spécifiques quant à la préparation.

À quoi faut-il vous attendre?

Un ECG d’effort est habituellement réalisé en clinique ou à l’hôpital. On vous demandera de marcher sur un tapis roulant (ou parfois de pédaler sur un vélo stationnaire). De petites électrodes métalliques seront fixées à votre poitrine, et vous commencerez à marcher ou à pédaler tranquillement. Pendant que vous marcherez, un technologue surveillera l’activité et le pouls de votre cœur, votre respiration et votre pression artérielle. Graduellement, la vitesse du tapis sera augmentée et vous devrez marcher plus rapidement. Le médecin pourra ainsi observer comment votre cœur s’adapte à des défis croissants. Le test se poursuivra jusqu’à ce que votre cœur batte aussi rapidement que possible, soit dans le respect de ses limites (jusqu’à ce que vous atteigniez votre capacité maximale à l’effort selon votre âge et votre état de santé), ou jusqu’à ce que vous ressentiez des douleurs thoraciques. Cet examen est généralement sécuritaire, bien qu’il puisse déclencher des douleurs thoraciques ou des arythmies. Assurez-vous de signaler à quelqu’un toute sensation d’inconfort ou autres symptômes que vous puissiez ressentir. La durée d’un ECG d’effort peut varier entre 15 et 30 minutes.