skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

Antiplaquettaires


Quel est ce médicament?

La plupart des gens qui ont eu un événement cardiaque prennent un médicament antiplaquettaire.

Les antiplaquettaires comprennent :

  • AAS, ou acide acétylsalicylique (AspirinMD, AsaphenMD, EntrophenMD, NovasenMD)
  • Clopidogrel (PlavixMD)
  • Prasugrel (EffientMD)
  • Ticagrelor (BrilintaMD)

N’oubliez pas :

  • Les noms génériques sont donnés en premier.
  • Les noms des marques canadiennes sont entre parenthèses.
  • La liste ne comprend pas tous les noms de marque.
  • Si votre médicament d’ordonnance n’apparaît pas, votre pharmacien est la meilleure source pour obtenir de l’information.
Comment ce médicament agit-il?

Les plaquettes sont des petites cellules que l’on trouve dans le sang. Au microscope, elles ressemblent à des plaques.

Lorsque vous vous coupez, les plaquettes se rassemblent autour de la plaie. Elles :

  • Deviennent « collantes ».
  • S’agglutinent.
  • Forment un amas pour aider à arrêter le saignement.

Mais cette agglutination peut aussi entraîner la formation de caillots sanguins, l’obstruction des artères, et augmenter la possibilité de crise cardiaque ou d’AVC.

Les antiplaquettaires agissent en rendant les plaquettes de votre sang moins collantes.

  • Ceci rend les artères et les tuteurs moins susceptibles d’être bouchés par des caillots.
Comment dois-je le prendre?
  • Prenez vos antiplaquettaires exactement comme prescrit.
  • L’AspirinMD peut irriter l’estomac et doit être prise avec des aliments.
  • Les autres antiplaquettaires peuvent être pris avec ou sans nourriture.

Ne cessez pas de prendre vos antiplaquettaires sauf sur avis de votre dispensateur de soins de santé.

Existe-t-il des interactions?

Certains médicaments, y compris les médicaments en vente libre et les remèdes à base de plantes, peuvent affecter la façon dont les antiplaquettaires agissent.

  • Vérifiez auprès de votre médecin, pharmacien ou infirmière praticienne avant de prendre tout nouveau médicament.
  • Le TylenolMD (ou acétaminophène) est le médicament le plus sûr à prendre pour soulager la douleur.
  • Si vous devez subir une intervention chirurgicale ou recevoir des soins dentaires, il est possible qu’on vous demande d’arrêter de prendre vos antiplaquettaires temporairement.
    N’arrêtez que si votre cardiologue vous l’a conseillé.

N’oubliez pas : Votre équipe médicale doit savoir que vous prenez des antiplaquettaires. Ceci inclut :

  • les médecins
  • les dentistes
  • les infirmières et les infirmiers praticiens
  • les pharmaciens
  • les massothérapeutes
  • les physiothérapeutes
  • les naturopathes

Parlez à votre dispensateur de soins de santé et à votre pharmacien de tous les médicaments que vous prenez. Ceux-ci comprennent :

  • les médicaments d’ordonnance
  • les médicaments en vente libre
  • les inhalateurs
  • les crèmes et pommades
  • les produits de santé naturels ou en vente libre
  • les traitements de médecine non alternative
  • les vitamines, minéraux et suppléments
  • les remèdes à base de plantes
  • les médicaments homéopathiques
  • les remèdes traditionnels, tels que les produits de la médecine chinoise
Est-ce qu’il y a des effets secondaires?

Les saignements sont l’effet secondaire le plus important des médicaments antiplaquettaires.

  • Si vous vous coupez ou si vous avez un saignement de nez, appuyez doucement dessus jusqu’à ce que le saignement cesse.

Appelez votre dispensateur de soins de santé immédiatement ou présentez-vous à la salle des urgences la plus proche si vous présentez un de ces symptômes :

  • Des douleurs abdominales sévères.
  • Du sang lorsque vous vomissez ou des vomissements qui ressemblent à du marc de café.
  • Du sang dans l’urine ou les selles ou des selles noires qui ressemblent à du goudron.
  • Des saignements ou des ecchymoses inhabituels ou abondants.

Certaines personnes peuvent ressentir :

  • Des maux d’estomac
  • Des brûlements d’estomac (reflux acide)
  • Des ecchymoses fréquentes

Si vous avez des effets secondaires, parlez-en à votre pharmacien ou à votre dispensateur de soins de santé.

Des changements de style de vie peuvent aussi aider

Il existe deux façons de contrôler et de gérer la santé de votre cœur : les médicaments et le mode de vie.

Les médicaments peuvent vous aider à contrôler les maladies cardiaques et l’hypertension artérielle, mais ils ne peuvent pas les guérir.

Un mode de vie sain peut vous aider à limiter l’utilisation de médicaments au minimum.

Visitez coeuretavc.ca/vivez-sainement. Apprenez à garder votre cœur en bonne santé grâce à de l’information actuelle et des conseils d’experts de Cœur + AVC.

Parlez à votre professionnel de la santé des objectifs de mode de vie dont les effets seraient les plus bénéfiques pour vous.

Ressources

Votre dispensateur de soins et votre pharmacien sont vos meilleures sources d’information. Vous pouvez également en apprendre davantage sur les médicaments sur l’un de ces sites de confiance.

Santé Canada - Médicaments et produits de santé

Fournit de l’information sur la santé et médicale pour aider les Canadiens et Canadiennes à maintenir et améliorer leur santé.

En savoir plus sur :

Le ministère de la Santé de votre province ou territoire fournit des ressources utiles sur la santé. Par exemple, le programme MedsCheck de l’Ontario fournit des consultations gratuites avec un pharmacien. La Colombie-Britannique a une page web sur les soins de santé des personnes âgées qui fournit des informations au sujet de programmes de santé importants (seulement en anglais). Au Québec, le Portail santé mieux-être (sante.gouv.qc.ca) peut vous aider : Problèmes de santé et problèmes psychosociaux; Conseils et prévention; Programmes et mesures d’aide; Trouver une ressource.