skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

Inhibiteurs de l’ECA (enzyme de conversion de l’angiotensine)


Quel est ce médicament?

Le nom officiel de ces médicaments est inhibiteur de l’enzyme de conversion de l’angiotensine. Mais ils sont généralement appelés inhibiteurs de l’ECA.

Les inhibiteurs de l’ECA comprennent :
Benazépril (LotensinMD)
Captopril (CapotenMD)
Cilazapril (InhibaceMD)
Énalapril (VasotecMD)
Fosinopril (MonoprilMD)
Lisinopril (PrinivilMD, ZestrilMD)
Périndopril (CoversylMD)
Quinapril (AccuprilMD)
Ramipril (AltaceMD)
Trandolapril (MavikMD)

N’oubliez pas :

  • Les noms génériques sont donnés en premier.
  • Le nom des médicaments de marques canadiennes est donné entre parenthèses.
  • La liste ne comprend pas tous les noms de marque.
  • Si votre médicament d’ordonnance n’apparaît pas, votre pharmacien est la meilleure source pour obtenir de l’information.
Comment ce médicament agit-il?

Les inhibiteurs de l’ECA réduisent le risque d’être victime d’une crise cardiaque.

  • Ils ouvrent les vaisseaux sanguins et facilitent le travail pour votre cœur.
  • Si votre cœur a été affaibli, un inhibiteur de l’ECA le protégera et l’aidera à se renforcer.

Principaux faits sur les inhibiteurs de l’ECA :

  • Facilitent l’action de pompage du cœur.
  • Diminuent votre pression artérielle.
  • Protègent le cœur et les vaisseaux sanguins. 
  • Protègent les reins chez les personnes souffrant de diabète ou d’une maladie rénale.
  • Sont habituellement pris à vie si vous souffrez de maladie coronarienne.
Comment dois-je le prendre?

Prenez votre inhibiteur de l’ECA exactement comme prescrit.

Essayez de le prendre au même moment chaque jour.

  • Si vous devez en prendre plus d’une fois par jour, espacez-le pendant le pendant la journée.
  • Si vous manquez une dose, prenez-la dès que vous vous en souvenez. Faites ceci à moins qu’il soit presque temps de prendre la prochaine dose.
  • Ne prenez jamais deux doses ou une dose de médicament supplémentaire pour compenser la dose oubliée.

Lorsque vous commencez à prendre un inhibiteur de l’ECA, vous devrez passer des analyses de sang pour surveiller votre fonction rénale et vos niveaux de potassium.

N’oubliez pas : Si vous prenez un inhibiteur de l’ECA, indiquez votre fréquence cardiaque (pouls) et votre pression artérielle dans un journal.

  • Faites le suivi de votre fréquence cardiaque en prenant votre pouls chaque jour.
  • Notez les valeurs de votre pression artérielle chaque fois que vous la mesurez. Votre pression peut être mesurée par votre fournisseur de soins de santé, avec l’appareil automatisé de mesure de la pression artérielle à la pharmacie, ou avec votre moniteur de pression artérielle à domicile.
Existe-t-il des interactions?
  • Certains médicaments peuvent empêcher votre médicament pour le cœur d’agir correctement. Ils peuvent même causer d’autres problèmes de santé.
    • Les inhibiteurs de l’ECA peuvent augmenter la quantité de potassium dans votre corps.
  • Évitez de prendre des succédanés de sel ou des suppléments de potassium sauf s’ils vous ont été prescrits.
  • Un inhibiteur de l’ECA ou un ARA (antagoniste des récepteurs de l’angiotensine) pourrait vous être prescrit, mais probablement pas les deux.
    • Il peut être dangereux de prendre les deux types de médicaments ensemble, à moins que votre médecin ne vous le prescrive.

Parlez à votre dispensateur de soins de santé et à votre pharmacien de tous les médicaments que vous prenez. Ceux-ci comprennent :

  • Les médicaments sur ordonnance
  • Les médicaments en vente libre ou sans ordonnance
  • Les inhalateurs
  • Les crèmes et pommades
  • Les produits de santé naturels ou en vente libre
  • Les traitements non conventionnels
  • Les vitamines, minéraux et suppléments
  • Les remèdes à base de plantes médicinales
  • Les médicaments homéopathiques
  • Les remèdes traditionnels, tels que les produits de la médecine chinoise
Est-ce qu’il y a des effets secondaires?

Les inhibiteurs de l’ECA peuvent provoquer certains effets secondaires.

  • Les inhibiteurs de l’ECA feront baisser votre pression artérielle.
    • Si vous êtes étourdi ou vous sentez comme si vous alliez perdre connaissance, asseyez-vous ou allongez-vous tout de suite.
    • Levez-vous lentement pour donner à vos vaisseaux sanguins le temps de s’adapter.
    • Si vous prenez votre inhibiteur de l’ECA une fois par jour, essayez de le prendre au coucher pour éviter les étourdissements.
  • Ne buvez pas d’alcool si vous avez des étourdissements ou si votre médicament vous rend somnolent.
  • Une toux sèche ou des sensations de chatouillement dans la gorge qui persistent pourraient se manifester.

Si vous avez des effets secondaires, parlez-en à votre pharmacien ou à votre dispensateur de soins de santé.

N’oubliez pas : Un gonflement du visage, de la bouche ou de la gorge pourrait survenir, ou vous pourriez remarquer que vous urinez moins que d’habitude.

Appelez votre dispensateur de soins de santé tout de suite ou rendez-vous à la salle des urgences la plus proche si cela vous arrive.

Des changements de style de vie peuvent aussi aider

Il existe deux façons de contrôler et de gérer la santé de votre cœur : les médicaments et le mode de vie.

Les médicaments peuvent vous aider à contrôler la maladie cardiaque et l’hypertension artérielle, mais ils ne peuvent pas les guérir.

Un mode de vie sain peut vous aider à limiter l’utilisation de médicaments au minimum.

Visitez coeuretavc.ca/vivez-sainement. Apprenez à garder votre cœur en bonne santé grâce à de l’information actuelle et des conseils d’experts de Cœur + AVC.

Parlez à votre professionnel de la santé des objectifs de mode de vie dont les effets seraient les plus bénéfiques pour vous.

Ressources

Votre dispensateur de soins et votre pharmacien sont vos meilleures sources d’information. Vous pouvez également en apprendre davantage sur les médicaments à l’un de ces sites de confiance.

Santé Canada - Médicaments et produits de santé
Fournit de l’information sur la santé et médicale pour aider les Canadiens et Canadiennes à maintenir et améliorer leur santé.

En savoir plus sur :

Le ministère de la Santé de votre province ou territoire fournit des ressources utiles sur la santé. Par exemple, le programme MedsCheck de l’Ontario fournit des consultations gratuites avec un pharmacien. La Colombie-Britannique a une page web sur les soins de santé des personnes âgées qui fournit des informations au sujet de programmes de santé importants (seulement en anglais).

Au Québec, le Portail santé mieux-être (sante.gouv.qc.ca) peut vous aider : Problèmes de santé et problèmes psychosociaux; Conseils et prévention; Programmes et mesures d’aide; Trouver une ressource.

Assurance médicaments