skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

Survol des médicaments


Les médicaments sur ordonnance contribuent à améliorer la santé de votre coeur et à vous protéger contre d’autres dommages. Les personnes qui prennent leurs médicaments à long terme, conformément aux indications, souffrent moins de récidives d’événements cardiaques et réduisent leur risque de mourir d’une maladie du coeur. Si vous arrêtez de prendre votre médication sans l’avis de votre cardiologue, vous perdrez ces avantages.

Médicaments donnés à  l’hôpital

Si vous êtes hospitalisé, il est probable que vous preniez plusieurs médicaments pour soigner votre coeur. Si vous avez été transporté à l’hôpital par ambulance, il se peut que certains médicaments vous aient été administrés par les ambulanciers avant même votre admission dans l’établissement.

  • On vous a peut-être demandé de mâcher et d’avaler un ou plusieurs comprimés d’AAS (AspirinMD) pour rendre votre sang moins visqueux (un effet « anti-agrégant plaquettaire »). Cela peut aider dans les cas où un caillot s’est formé dans une artère de votre coeur. Vous avez peut-être reçu plus tard un médicament ayant un effet anti-agrégant plaquettaire plus fort.
  • La nitroglycérine à action rapide administrée sous forme de pulvérisation ou de comprimé sous la langue permet d’ouvrir les artères de votre coeur. Il est possible que vous ayez reçu plusieurs doses de ce médicament.
  • Les anticoagulants (médicaments utilisés pour « éclaircir » le sang) permettent de traiter tout caillot qui pourrait s’être formé dans les artères de votre coeur et d’en prévenir l’aggravation. Les anticoagulants sont injectés à l’aide d’une aiguille dans une veine (par voie intraveineuse) ou sous la peau (par voie sous-cutanée).
  • Certains types de crise cardiaque sont traités par  ’administration d’un médicament « anti-caillots » (thrombolytique) capable de dissoudre un caillot dans une artère du coeur. Un tel médicament est généralement administré uniquement lorsqu’une radiographie du coeur (coronarographie) ne peut être effectuée immédiatement.
  • Si vous devez subir une coronarographie, on vous donnera des médicaments qui vous aideront à vous détendre. Il est possible qu’ils vous rendent somnolent, mais vous pourrez néanmoins vous réveiller facilement.

Consultez votre pharmacien, votre infirmier praticien ou votre médecin si vous avez des questions ou des préoccupations concernant l’un des médicaments qui vous ont été donnés à l’hôpital.

Médicaments à  prendre après votre congé de l’hôpital

Certains médicaments qui vous ont été prescrits au moment de votre congé de l’hôpital devront être pris pendant le reste de votre vie. Il est important de les prendre en respectant à la lettre les indications de la prescription. Si vous arrêtez votre médication sans l’autorisation de votre médecin, vous augmenterez votre risque de souffrir d’un autre événement cardiaque et d’en mourir. Consultez votre pharmacien, votre infirmier praticien ou votre médecin si vous avez des questions ou des préoccupations concernant l’un des médicaments qui vous ont été prescrits.