skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

À propos des dons planifiés


Irfhan Rawji n’a pas hésité avant d’appuyer la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC. « J’ai été bénévole pour la campagne porte-à-porte de la Fondation pendant plus de vingt ans, se souvient-il. Il y a des antécédents de maladies du cœur dans ma famille et je voulais faire quelque chose pour aider. »

Irfhan savait que les maladies cardiovasculaires touchent de très nombreuses personnes au pays et a donc décidé de s’impliquer encore davantage dans son bénévolat : il s’est joint au conseil consultatif provincial de la Fondation, Colombie-Britannique, puis Ontario, et enfin, il est devenu président du conseil national d’administration. 

« Quand on sait qu’un organisme est digne de confiance, on n’hésite pas à faire preuve d’une grande générosité. Et puis, il y a la question de protéger sa famille. C’est ce que les dons planifiés permettent de faire. »

<p>Irfhan Rawji et sa conjointe, Christine, ont choisi de soutenir la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC en faisant un don d’assurance vie.</p>
<p> </p>

Irfhan Rawji et sa conjointe, Christine, ont choisi de soutenir la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC en faisant un don d’assurance vie.

 

Trouver la solution parfaite

Pour Irfhan et sa conjointe, Christine, c’est le don d’assurance vie qui était la solution parfaite. « En nommant la Fondation comme bénéficiaire de ma police d’assurance, je fais un don aussi grand que possible, sans pour autant nuire aux besoins financiers actuels de ma famille, explique-t-il. Ainsi, je permets à la Fondation de faire des plans pour l’avenir, de s’assurer de pouvoir continuer à financer la recherche à très long terme.

Je ne peux pas vraiment savoir de quoi aura l’air mon héritage dans de nombreuses années. Par contre, en faisant un don d’assurance vie, je peux m’assurer que les fonds seront accessibles et que des millions de gens pourront en profiter. Et puis, j’aime savoir que j’aiderai à rendre le monde meilleur pour mon fils. »

Faire un don d’assurance vie ou un don testamentaire à la Fondation a une incidence sur toutes les familles du pays, sans exception. C’est là une occasion pour vous d’avoir un impact vraiment énorme et d’améliorer de façon colossale la vie d’une myriade d’autres personnes », affirme Irfhan.

Les avantages des dons planifiés

Comme Irfhan et Christine, de plus en plus de gens au pays découvrent que la planification successorale est l’un des moyens les plus avantageux pour aider la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC à continuer d’assurer le financement de découvertes vitales pendant les années à venir.

Un don planifié, c’est un geste qui vous permet de laisser un héritage durable, et qui permettra aux générations futures de vivre pleinement, plus longtemps. De plus :

  • C’est un legs qui ne vous coûte rien de votre vivant.
  • Vous n’avez pas à débourser de coûts supplémentaires et votre revenu n’est pas réduit.
  • Il s’agit d’un moyen des plus efficaces pour réduire les droits de succession sur votre déclaration de revenus finale.
  • Vour pourrez vous féliciter de soutenir une cause qui vous tient à cœur tout en laissant un héritage qui apporte de l’espoir à des millions de personnes.

J’aime savoir que j’aiderai à rendre le monde meilleur pour mon fils.

Irfhan Rawji Bénévole et donateur

Les 10 principaux moyens de créer un patrimoine qui perdure
  1. Faire un testament.
  2. Prévoir un don testamentaire à la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC.
  3. Léguer un montant d’argent précis, un bien ou un pourcentage de sa succession dans son testament à la Fondation.
  4. Songer à utiliser des investissements dont la valeur a augmenté de façon appréciable, tels que des titres ou des actions cotées en bourse.
  5. Désigner la Fondation comme bénéficiaire de son REER, de son FERR ou d’un autre régime de retraite.
  6. Désigner la Fondation comme bénéficiaire d’une police d’assurance vie existante.
  7. Se procurer une nouvelle police d’assurance vie et désigner la Fondation comme bénéficiaire.
  8. Honorer un être cher en faisant un don testamentaire.
  9. Encourager les membres de sa famille et ses amis à prévoir un don de bienfaisance à la Fondation.
  10. Demander à son conseiller en planification financière ou successorale d’inclure un don de bienfaisance dans son plan financier, et lui proposer de le suggérer à ses clients.
Ressources

Comment laisser un héritage

Obtenez votre Guide de planification testamentaire gratuit