skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

Josée n’a pas baissé les bras.

Le conjoint de Josée a réagi VITE

Josée, animatrice, humoriste et conférencière, a subi un AVC en juillet 2016 alors qu’elle était en vacances avec sa famille. Elle est bien placée pour savoir qu’un AVC peut frapper n’importe qui, à n’importe quel moment et qu’il est important d’en connaître les signes.

Une découverte qui traitera l’AVC plus rapidement.

Des chercheurs travaillent sur une nouvelle découverte qui pourrait « mettre sur pause » le cerveau lors d’un AVC et réduire considérablement les dommages. Le Docteur Michael Tymianski espère développer un injecteur (comme un EpiPen®) qui pourrait être administré avant même l’arrivée des ambulanciers, achetant du temps pour garder en vie les cellules du cerveau.

1,9 M 
de cellules cérébrales meurent toutes les minutes pendant un AVC.
30 min 
Chaque demi-heure passée sans traitement diminue les chances de guérison de 10 %.
405 000
Canadiens vivent avec les séquelles d’un AVC.

Perpétuer les souvenirs. Propulser les découvertes. Préserver la vie. (MC)

Faites-le aussi.