skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

Une mariée est témoin d’un moment merveilleux entre un père et son fils

À ce mariage, Regis embrasse son père, Pedro, après que ce dernier, qui se rétablissait d’un AVC, lui ait offert une chanson avec sa guitare.

À ce mariage, Regis embrasse son père, Pedro, sous les yeux de sa mère, Edina. 

J’avais toute son attention, et j’adorais ça. (Si vous connaissiez Regis, vous seriez tout aussi égoïste.) Et soudainement, tout a changé.

Nous avons reçu un appel nous informant que son père avait été victime d’un AVC. Bien sûr, nous voulions tout de suite nous précipiter à ses côtés, mais Pedro était à plus de 9 000 km, au Brésil. Nous avons donc attendu et prié pour qu'il père s’en remette. C’était angoissant. Nous voulions désespérément des nouvelles, tout en craignant que le prochain appel soit porteur de mauvaises.

Je tentais de réconforter Regis du mieux que je le pouvais. L’amour qu’il voue à son père n’a jamais fait de doute, mais n’a jamais été aussi évident. Et j’étais moi-même inquiète : je m’étais attachée à cet homme doux et drôle. 

 

Tout le monde avait la larme à l’œil : Découvrez les paroles touchantes que Regis dit à son père. Et soyez témoin du moment où Pedro, qui se rétablit d’un AVC, offre une chanson à sa famille.

De jour en jour, l’état de Pedro s’améliorait. Grâce à de fréquentes séances de clavardage vidéo, nous avons pu suivre son rétablissement progressif. À Noël 2016, nous avons eu la chance d’accueillir Pedro – et la famille – en visite au pays pour retrouver son fils et rencontrer sa future bru (moi), ainsi que pour célébrer notre mariage, où nos familles ne feraient plus qu’une. 

Pedro n’avait qu’une demande : il voulait pouvoir jouer de la guitare et chanter à notre mariage. 

Vidéo : Tout le monde avait la larme à œil. 

Après des heures de pratique la veille, Pedro s’est mis à jouer. C’était une chanson qu’il chantait à ses fils depuis enfance : « Comme mon amour est grand pour vous ».

<p>Une famille unie : Nalaka et Kumari (parents de Lakna), Regis et Lakna, et Edina et Pedroi (parents de Regis).</p>

Une famille unie : Nalaka et Kumari (parents de Lakna), Regis et Lakna, et Edina et Pedroi (parents de Regis).

Même si sa main gauche était plus faible que sa droite, c’était la plus belle des chansons. Tout le monde avait la larme à l’œil. 

À la fin de la chanson, Regis et Pedro ont démontré leur lien indéfectible. À ce moment précis, mon mari avait son père à lui tout seul, même s’il le partageait avec moi. Il le partage encore, et j’adore ça. 

 

Aidez-nous

à éliminer les maladies du coeur et les AVC au pays.