skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

Jeunes cœurs en forme

L’obésité infantile est une épidémie croissante. En tant que parents, tuteurs et enseignants, il est de notre responsabilité d’encourager les enfants à manger plus sainement et à être plus actifs physiquement afin de grandir en santé. Jeunes cœurs en forme fait la promotion d’activités amusantes afin d’aider les enfants à demeurer actifs à l’école comme à la maison.
Boy-rebondissant-basket-ball-dehors
Les bienfaits de l'activité physique
L'activité physique peut littéralement vous sauver la vie.

Les enfants de tout âge profitent de l’activité physique. Elle renforce le cœur, et aide les enfants et les adolescents à conserver un poids sain et une pression artérielle normale, ce qui réduit leur risque de maladies du cœur et d’AVC plus tard. Encouragez-les à commencer tôt! Les enfants actifs deviendront probablement des adultes en forme. Les enfants débordent naturellement d’énergie, mais, sans encouragement, ils peuvent devenir inactifs. De nos jours, plusieurs passent énormément de temps assis, en classe, dans l’autobus scolaire, à l’ordinateur, devant des jeux vidéo ou devant le téléviseur. Ces comportements ne sont pas sans conséquence. Plus de la moitié des enfants canadiens ne sont pas suffisamment actifs pour le bien de leur santé et de leur développement.

De quelle quantité d’activité physique les enfants ont-ils besoin?

Les enfants de tout âge profitent de l’activité physique. Par contre, le type et la quantité d’activité changent au fil de leur croissance.

Pour qu’ils puissent grandir en santé et bien se développer, les nourrissons et les enfants d’âge préscolaire devraient être actifs plusieurs fois pendant la journée. Voici des exemples d’activités :

  • s’étirer vers un jouet pendant qu’ils sont au sol sur le ventre;
  • rouler sur le sol;
  • ramper;
  • monter un escalier;
  • courir;
  • faire du vélo

Ces activités les aideront à rester en forme et à s’amuser, les rendront heureux et amélioreront leur confiance en soi ainsi que leur capacité d’apprentissage et d’attention.

Les enfants et les adolescents doivent consacrer 60 minutes par jour à l’activité physique d’intensité moyenne à vigoureuse. Ils doivent s’adonner à des activités vigoureuses au moins trois jours par semaine.

  • Les activités aérobiques d’intensité moyenne accélèrent la respiration et le battement du cœur. Vous devriez être capable de parler, mais non de chanter. Ces activités incluent la marche rapide, le patinage, le vélo et la planche à roulettes.
  • Les activités aérobiques d’intensité vigoureuse élèveront votre rythme cardiaque encore davantage, et il vous sera impossible de prononcer plus que quelques mots sans prendre une respiration. La course, le basketball, le soccer et le ski de fond en sont des exemples. Les enfants doivent aussi pratiquer des activités qui renforcent leurs muscles et leurs os, au moins trois fois par semaine.

Les enfants doivent aussi pratiquer des activités qui renforcent leurs muscles et leurs os, au moins trois fois par semaine.

  • Les activités qui renforcent les muscles comme faire des tractions et des redressements, soulever des haltères, monter l’escalier et faire du vélo contribuent à développer les muscles.
  • Durant les activités de renforcement des os, les muscles poussent et tirent les os, permettant à ceux-ci de se renforcer. La course, la marche, le yoga et le saut à la corde en sont des exemples.

Réduire la période des activités assises

Les enfants de 5 à 17 ans doivent réduire le temps qu’ils passent assis chaque jour. Essayez de réduire à un maximum de deux heures le temps consacré à des activités récréatives devant un écran de télévision ou d’ordinateur. Essayez de réduire le temps que vos enfants passent assis dans une voiture ou dans l’autobus scolaire, ainsi que de limiter le temps qu’ils passent assis ou à l’intérieur pendant des périodes prolongées. Il ne s’agit pas de tenter d’introduire autre chose dans leur horaire chargé. Encouragez plutôt vos enfants à remplacer leurs périodes d’inactivité devant un ordinateur ou le temps passé dans un autobus scolaire par d’autres activités, comme danser avec de la musique ou marcher pour se rendre à l’école.

Des conseils pour s'activer
D’autres suggestions pour faire un peu plus d’activité physique.

Les enfants débordent naturellement d’énergie, mais, sans encouragement, ils peuvent devenir inactifs.

Bon nombre d’entre eux passent énormément de temps assis, en classe, dans un autobus scolaire, à l’ordinateur, devant des jeux vidéo ou devant le téléviseur. Ces comportements ne sont pas sans conséquence. Plus de la moitié des enfants canadiens ne sont pas suffisamment actifs pour le bien de leur santé et de leur développement.

Donnez l’exemple

C’est votre responsabilité comme parent de promouvoir l’activité physique chez vos enfants. Essayez de donner l’exemple. Si vos enfants vous voient faire de l’activité physique une priorité, ils s’en souviendront plus tard. Des études ont montré que les parents actifs ont des enfants actifs. Voici quelques suggestions pour les faire bouger :

  • Encouragez vos enfants à aller à l’école à pied, en vélo, en planche à roulettes ou en patins à roues alignées.
  • Inscrivez-les à des activités de conditionnement physique, comme le badminton, le basketball ou la natation, à votre centre communautaire local.
  • Organisez avec les voisins un match improvisé de hockey ou de baseball pendant la fin de semaine.

Les activités non structurées sont bonnes pour les enfants.

Les sports organisés peuvent apporter beaucoup, mais ils ne sont pas la seule solution. Certains enfants et adolescents n’aiment pas la compétition. De même, des études ont montré que les sports non organisés et les activités non structurées sont particulièrement efficaces lorsqu’il s’agit d’empêcher les enfants de faire de l’embonpoint, peut-être parce que l’accent n’est pas mis sur la victoire, mais bien sur le plaisir.

Voici quelques suggestions pour du plaisir non structuré :

  • Un jeu de poursuite
  • Un match improvisé de hockey sur glace ou de ruelle
  • Le saut à la corde
  • La traîne sauvage
  • Le déblaiement de la neige

Voici des activités familiales à essayer :

  • Faire une randonnée dans un parc local ou une zone de conservation
  • Nager à la piscine d’un centre communautaire local
  • Jouer au FrisbeeMC, au baseball ou au soccer dans la cour
  • Participer à des activités au centre communautaire local

Un jour à la fois

Il n’est pas nécessaire que vos enfants changent complètement leurs habitudes d’un seul coup. Ils peuvent commencer en étant actifs 10 minutes par jour, puis augmenter la durée chaque semaine jusqu’à ce que l’activité physique fasse partie de leur mode de vie. Comme les enfants sont naturellement actifs, il se peut qu’ils fassent déjà, dans une certaine mesure, de l’activité physique d’intensité légère à moyenne. Essayez d’augmenter de 10 minutes les périodes d’activité, et de réduire de 10 minutes le temps passé devant un écran, à des intervalles de quelques jours, pour intégrer l’activité physique dans leur routine quotidienne.

Directives canadiennes en matière d’activité physique et en matière de comportement sédentaire

Saviez-vous que... 60 minutes ou plus par jour sont tout ce qu’il faut

Les Directives canadiennes en matière d’activité physique recommandent aux enfants et aux jeunes d’âge scolaire de faire chaque jour au moins 60 minutes d’activité physique d’intensité modérée à élevée.

Fondées sur les travaux scientifiques les plus récents, les Directives canadiennes en matière d’activité physique expliquent de quelle quantité et de quel type d’activité physique nous avons besoin pour que cela ait un effet positif sur notre santé. Plus précisément, les directives déterminent quels sont les besoins en matière d’activité physique chez les enfants (de 5 à 11 ans) et les jeunes (de 12 à 17 ans).

Les enfants devraient également réduire la quantité de temps qu’ils consacrent à des activités sédentaires, comme regarder la télévision, jouer à des jeux sur l’ordinateur ou naviguer dans Internet.

Les Directives en matière de mouvement sur 24 heures à l’intention des enfants et des jeunes qui s’appliquent aux enfants (de 5 à 11 ans) et aux jeunes (de 12 à 17 ans) contiennent des recommandations de durée maximale du temps de loisir devant un écran et d’autres comportements sédentaires. Elles décrivent aussi clairement le lien entre une limitation des activités sédentaires et les importants bienfaits pour la santé qui en découlent.

Il existe également des directives pour la petite enfance et pour les adolescents plus âgés.

L’école et l’activité physique

Lisez la déclaration de Cœur + AVC sur l’activité physique en milieu scolaire.