skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

Poulet et légumes au gingembre pour deux personnes

Parfois, il n’y a rien de mieux que la simplicité
 Assiette de poitrine de poulet tranchée avec courgettes et carottes
2 portions / 40 min 

Prép : 20 min / Cuisson : 20 min

Ingrédients
  • 10 ml (2 c. à thé) d’huile de sésame, séparée

  • 15 ml (1 c. à table) de gingembre frais, haché finement, séparé

  • 1 poitrine de poulet désossée et sans peau, de bonne taille (environ 227 g/8 oz)

  • 1 petite gousse d’ail hachée finement

  • 1 pincée de poivre du moulin

  • 1 courgette coupée en bâtonnets

  • 500 ml (2 tasses) de carottes en bâtonnets

  • 25 ml (2 c. à table) de vinaigre de vin rouge ou blanc

  • 25 ml (2 c. à table) de menthe fraîche, hachée

  • 25 ml (2 c. à table) de coriandre fraîche, hachée

Préparation
  1. Dans un plat peu profond, mélanger 5 ml (1 c. à thé) d’huile et la moitié du gingembre. Ajouter l’ail et le poivre, et bien enrober la poitrine de poulet avec le mélange.
  2.  Placer le poulet sur une grille graissée, à feu moyen-vif et griller en tournant une fois, environ 12 minutes ou jusqu’à ce que l’intérieur de la viande ne soit plus rose. Sur une planche à découper, trancher finement le poulet. Mettre de côté.
  3. Dans une poêle antiadhésive, chauffer l’huile de sésame restante à feu moyen. Faire revenir les bâtonnets de courgette et de carottes avec le reste du gingembre tout en remuant pendant environ 5 minutes, ou jusqu’à ce qu’ils soient tendres. Retirer du feu et ajouter le vinaigre, puis la menthe et le basilic, et mélanger.
  4. Remplir 2 assiettes et déposer le poulet tranché sur le dessus.

Variante aux asperges : Omettre la courgette et remplacer par 500 ml (2 tasses) d’asperges en juliennes.

Valeur nutritionnelle par portion (1 de 2)
  • Calories 260
  • Protéines 29 g
  • Lipides 8 g
    Lipides saturés 1,5 g
    Cholestérol 70 mg
  • Glucides 16 g
    Fibres 5 g
    Sucres 8 g
    Sucres ajoutés 0 g
  • Sodium 160 mg
  • Potassium 920 mg

 Recette créée par Emily Richards, PH Ec. © Fondation des maladies du cœur et de l’AVC 2017.