skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

L’expérience d’une démarcheuse

Merci aux démarcheurs de Cœur + AVC. Comme Donna, ils ont tous une histoire et un impact uniques.
Donna Hay

Toutes les cinq minutes, une personne au pays meurt d’une maladie du cœur, d’un AVC ou d’une affection connexe. Donna Hay en ressent chaque jour l’impact. En effet, elle a perdu son fils et sa mère aux mains des maladies cardiovasculaires. 

C’est pourquoi en février, depuis plus de vingt ans, Donna fait du porte-à-porte dans son voisinage (en ce moment à Nanaimo, en Colombie-Britannique) afin d’amasser des dons pour Cœur + AVC. 
Donna compte parmi les plus de 18 000 bénévoles qui ont participé au démarchage en 2019, fournissant de l’information vitale à leur entourage et amassant des fonds pour la recherche.

En collectant des dons en ligne et dans leur quartier, les membres de cette équipe inspirante avaient récolté un total de 3,5 millions de dollars au début du mois de mai. 

Comme Donna, de nombreux démarcheurs participent année après année, devant souvent braver le temps froid pour cogner aux portes de leur voisinage et amasser les dons qui propulsent les découvertes médicales. Merci à tous nos démarcheurs de participer à cette campagne, de faire preuve d’un courage et d’un dévouement exemplaires et de déployer des efforts continus.

S’impliquer par amour

Pour Donna, amasser des fonds pour Cœur + AVC est une façon de rendre hommage aux êtres chers qu’elle a perdus : « Je le fais en leur mémoire. »

Dean, son fils, est né avec une cardiopathie congénitale. À sept ans, il avait déjà subi deux interventions cardiaques importantes; il a finalement succombé en 1993, avant de fêter ses 29 ans. La mère de Donna est morte à 89 ans des suites d’un AVC. Puis la veille du Nouvel An 2016, Donna a elle-même subi une chirurgie à cœur ouvert pour le remplacement d’une valvule aortique trop étroite.

Sensibiliser son entourage

Donna croit qu’en racontant ses expériences, elle donne une nouvelle perspective des maladies du cœur et de l’AVC aux gens. 

« Quand je leur parle, les gens que je rencontre se disent que j’ai vécu ce qu’eux-mêmes ou ce que des personnes de leur entourage traversent. Je crois que ça leur fait du bien de voir que j’ai subi une intervention cardiaque et que je suis là, en train d’amasser de l’argent », explique-t-elle.

 
18 857

Nombre de démarcheurs bénévoles jusqu’à maintenant en 2019.

Elle profite aussi de l’occasion pour informer davantage les gens sur les signes précurseurs des maladies du cœur et de l’AVC. « Quelques-uns de mes amis minimisent leurs problèmes de santé, en particulier les femmes, car leurs symptômes diffèrent souvent de ceux des hommes », raconte Donna.

Mais, selon elle, raconter son histoire contribue à changer les choses. « Je crois que je donne matière à réflexion même à ceux qui ne font pas de don sur le coup. »

La campagne de Cœur + AVC Démarchage dure toute l’année. Découvrez comment vous pouvez y participer.

La vie. Ne passez pas à côté.