skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

Le cannabis, les maladies du cœur et l’AVC


Les produits de cannabis sont légaux pour usage récréatif depuis d’octobre 2018 et sont autorisés pour un usage médical depuis 2001. Certains peuvent être fumés ou vapotés. Le vapotage d’huiles de cannabis est associé à des maladies respiratoires.

Il existe actuellement peu de données scientifiques probantes sur l’incidence de l’usage récréatif de cannabis sur les maladies du cœur et l’AVC.

  • Des données scientifiques nouvelles montrent une augmentation du risque de maladies du cœur et d’AVC en raison des effets du cannabis sur la pression artérielle, l’inflammation des vaisseaux sanguins et l’arythmie cardiaque1,2,3,4.  
  • D’autres rapports font un lien entre l’usage de cannabis et les urgences cardiovasculaires et vasculaires cérébrales, y compris la crise cardiaque, l’arythmie, l’insuffisance cardiaque, l’AVC et l’arrêt cardiaque (arrêt cardiorespiratoire)5,6,7.
  • Certains travaux de recherche démontrent qu’un usage excessif et à long terme de cannabis augmente le risque de maladies du cœur et d’AVC1,3,8.
  • À l’heure actuelle, nous ne pouvons pas tirer de conclusions ou formuler des recommandations puisque plusieurs études sont en cours.

L’usage de cannabis à des fins récréatives

Si vous envisagez de consommer du cannabis à des fins récréatives, veuillez lire les Directives canadiennes d’usage de cannabis à faible risque. Elles décrivent ce que vous pouvez faire pour réduire votre risque. Nous vous recommandons aussi de discuter avec votre dispensateur de soins des effets du cannabis sur votre santé, particulièrement si vous avez un risque élevé de maladies du cœur et d’AVC.

Le vapotage du cannabis

Aux États-Unis, on compte plus de 800 cas de maladies respiratoires liées au vapotage, dont 12 ont été mortels. Plusieurs cas ont été rapportés au Canada, mais jusqu’à maintenant, aucun ne s’est avéré fatal.

Il est plus néfaste pour la santé respiratoire de vapoter le cannabis que de l’ingérer. Toutefois, les répercussions sont pires encore lorsque le cannabis est fumé. Bref, tous les modes d’usage posent un risque quelconque sur la santé globale.

Cœur + AVC travaille à s’assurer que la réglementation gouvernementale est en place pour protéger les jeunes des produits de vapotage avec nicotine ou THC, y compris :

  • l’ajout de mises en garde sur l’emballage;
  • a restriction en matière de publicité;
  • l’interdiction d’arômes;
  • le contrôle de la vente, autorisée uniquement dans des boutiques spécialisées.
 
L’usage de cannabis à des fins médicales pour les maladies du cœur et l’AVC 

L’utilisation de produits de cannabis pour soulager la douleur associée aux maladies de cœur ou à l’AVC est une décision personnelle. Afin d’obtenir le cannabis pour usage médical, vous devez avoir une ordonnance de votre dispensateur de soins9. Veuillez discuter avec ce dernier au sujet des risques et des avantages de l’usage de cannabis à des fins médicales. Bien que l’utilisation de cannabis soit légale, Santé Canada n’approuve ni n’a évalué l’usage de cannabis à des fins médicales10.

Des lacunes dans la recherche

Il est nécessaire d’effectuer davantage de travaux de recherche afin de mieux comprendre l’incidence, à court et à long terme, du cannabis sur les maladies du cœur et l’AVC. Nous appuyons plus de recherche sur l’impact de l’usage récréatif et les avantages médicaux des produits de cannabis sur les maladies du cœur et l’AVC. 

Ressources

Apprenez les risques associés à la consommation d’alcool et de drogue à usage récréatif.

Faites notre évaluation du risque cardiovasculaire afin de connaître votre risque de maladies du cœur et d’AVC. 

Renseignez-vous sur les problèmes de santé cardiaque les plus courants et l'AVC.

Sources

1.    Desbois AC, Cacoub P. Cannabis-associated arterial disease. Ann Vasc Surg. 2013 Oct;27(7):996-1005. doi: 10.1016/j.avsg.2013.01.002. Epub 2013 Jul 10.
2.    Barber PA, Pridmore HM, Krishnamurthy V, Roberts S, Spriggs DA, Carter KN, Anderson NE. Cannabis, ischemic stroke, and transient ischemic attack: a case-control study. Stroke. 2013 Aug;44(8):2327-9. Epub 2013 May 21.
3.    Westover AN, McBride S, Haley RW. Stroke in young adults who abuse amphetamines or cocaine: a population-based study of hospitalized patients. Arch Gen Psychiatry 2007;64:495-502.
4.     Kalla. American College of Cardiology. Marijuana use associated with increased risk of stroke, heart failure: As marijuana legalization spreads, better understanding of side effects is needed. 9 March 2017.
5.    Lindsay AC, Foale RA, Warren O, et coll. Cannabis as a precipitant of cardiovascular emergencies. International Journal of Cardiology, 2005;104:230-232.
6.    Aryana A, Williams MA. Marijuana as a trigger of cardiovascular events: Speculation or scientific certainty? International Journal of Cardiology, 2007;118:141-144.
7.    Jones RT. Cardiovascular system effects of marijuana. Journal of Clinical Pharmacology, 2002;42:58S-63S.
8.    Ravi D, Ghasemiesfe M, Korenstein D, Cascino T, Keyhani S. Associations Between Marijuana Use and Cardiovascular Risk Factors and Outcomes: A Systematic Review. Ann Intern Med. 2018 Feb 6;168(3):187-194.
9.    Site Web de Santé Canada
10.  Site Web de Santé Canada 

La vie. Ne passez pas à côté.