skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

Communiqué de presse : La saine alimentation au cœur du Congrès canadien sur la santé cardiovasculaire

La ministre de la Santé, Ginette Petitpas Taylor promet de donner suite aux initiatives de saine alimentation

La Fondation des maladies du cœur et de l’AVC (Cœur + AVC) salue l’engagement pris par la ministre de la Santé, Ginette Petitpas Taylor, lors de son discours au Congrès canadien sur la santé cardiovasculaire (CCSC), en promettant de poursuivre les efforts de son ministère dans le cadre de la stratégie en matière de saine alimentation. 

« Nous sommes heureux que la ministre de la Santé soit déterminée à encourager la population à faire des choix alimentaires sains », indique Yves Savoie, chef national de la direction de la fondation.

C’est lors du CCSC à Montréal, en octobre 2016, que l’honorable Jane Philpott a dévoilé la stratégie en matière de saine alimentation. Au cours de la dernière année, le gouvernement fédéral a réalisé des progrès importants, dont l’annonce par Santé Canada, le mois dernier, d’interdire les gras trans d’origine industrielle dans tous les aliments vendus au pays. 

Le groupe d’étude sur les gras trans, coprésidé par Cœur + AVC, est d’ailleurs à l’origine de cette initiative. Rappelons qu’en 2006, il avait formulé des recommandations pour que ces lipides, connus pour obstruer la circulation sanguine, soient enfin interdits de notre offre alimentaire. Cela contribuera non seulement à abaisser le nombre de crises cardiaques, mais aussi à sauver des vies. 

Pour la toute première fois, le public a été invité à commenter une approche pour restreindre la publicité d’aliments et de boissons à faible valeur nutritive visant les enfants et les jeunes. Une nouvelle série de consultations publiques sur le Guide alimentaire canadien a aussi été annoncée.

« C’est le moment idéal d’apporter de véritables changements à notre environnement alimentaire, souligne Yves Savoie. Nous avons félicité Santé Canada pour l’interdiction des gras trans, et nous sommes impatients de poursuivre notre collaboration avec le ministère pour faire avancer non seulement la stratégie en matière de saine alimentation, mais aussi des mesures législatives visant à interdire la publicité de boissons et aliments à faible valeur nutritive auprès des enfants, la révision du Guide alimentaire canadien, l’amélioration de l’accès aux aliments sains dans les communautés du Nord, et la mise en place de nouvelles règles strictes en matière d’étiquetage nutritionnel facile à comprendre sur le devant des emballages. »

La Chambre des communes étudie actuellement le projet de loi S-228 sur l’interdiction de la publicité d’aliments et de boissons à faible valeur nutritive visant les enfants de 16 ans et moins. Cet amendement protégera nos jeunes, qui sont constamment bombardés de publicités de produits néfastes pour la santé et hautement transformés. D’ailleurs, des études ont démontré que jusqu’à 90 % des produits présentés à la télévision et sur Internet visant les enfants et les jeunes ont une forte teneur en sel, en gras ou en sucre.

La révision du Guide alimentaire canadien permettra à la population de mieux s’alimenter, notamment en ne recommandant plus le jus comme substitut des légumes et fruits. La mise à jour de cette ressource bien connue aidera les gens à faire des choix éclairés en matière de santé et d’alimentation, comme le fait de réduire leur consommation d’aliments transformés et de boissons sucrées.

Resserrer les règles en matière d’étiquetage nutritionnel sur le devant des emballages d’aliments et de boissons est aussi au cœur de la stratégie gouvernementale. Ajouter des mises en garde sur les produits à forte teneur en sel, en gras saturés ou en sucre, constituerait un moyen simple et rapide d’informer les consommateurs, qui seraient ainsi mieux outillés pour faire des choix alimentaires sains.

 

 

À propos de Cœur + AVC

La vie. Ne passez pas à côté. C’est pour cette raison que Cœur + AVC mène la lutte contre les maladies du cœur et l’AVC. Nous devons propulser les prochaines découvertes médicales afin que les gens au pays ne passent pas à côté de moments précieux. Ensemble, nous prévenons les maladies, préservons la vie et favorisons le rétablissement grâce à la recherche, la promotion de la santé et des politiques publiques.

Coordonnées :

Jane-Diane Fraser
Gestionnaire, Communications
Fondation des maladies du cœur et de l’AVC
613 569-4361, poste 4020, ou 613 406-3282
JD.Fraser@heartandstroke.ca

Alexandra Maheux
Gestionnaire, Communications 
Fondation des maladies du cœur et de l’AVC
416 489-7111, poste 3178, ou 647 943-3178
Alexandra.Maheux@heartandstroke.ca