skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

Prévoyez d’adopter de saines habitudes


Le secret, lorsqu’il s’agit d’apporter des changements à son mode de vie, est d’adopter de saines habitudes qui deviennent des automatismes. Le changement doit devenir une habitude quotidienne qui n’exige aucune réflexion, comme vous brosser les dents. Les sept conseils suivants vous aideront à bien préparer un tel changement.

1. Fixez-vous un objectif

Votre équipe de soins de santé est en mesure de vous recommander des modifications dans vos habitudes de vie, lesquelles auront une incidence importante sur votre état de santé et permettront de réduire votre risque d’un autre AVC. Assurez-vous qu’il s’agit d’un changement par rapport auquel vous vous sentez d’attaque, c’est-à-dire qui est à votre portée.

Choisissez un objectif que vous serez en mesure d’atteindre relativement rapidement. Par exemple, « tous les jours, je vais faire le tour du pâté de maisons en marchant ». Choisissez un objectif à la fois précis et réalisable. Mettez toutes les chances de votre côté!

Je choisis toujours des objectifs faciles à réaliser à à court terme. Les objectifs à long terme peuvent être décourageants.

Lindsay

2. Pensez aux moyens d’atteindre votre objectif

Avoir un plan de match qui précise les moyens d’atteindre votre objectif est un des principaux facteurs de succès. Demandez-vous, « que dois-je faire pour atteindre mon objectif? ».

Préparez un plan qui précise toutes les étapes. Par exemple, si votre objectif consiste à manger sept portions de légumes et fruits par jour, vous pouvez distinguer les étapes suivantes.

Combien de portions est-ce que je mange actuellement?

Je mange quatre portions par jour. Il me faut donc manger trois portions de plus pour atteindre mon objectif.

Voici des idées pour ajouter des portions au total quotidien :

  • Manger une salade au dîner.
  • Préparer un frappé aux fruits comme collation.
  • Ajouter une portion de légumes cuits à la vapeur, pour un total de deux, au souper
  • Faire une soupe aux légumes pour le dîner.
  • Manger un fruit comme collation d’après-midi.
  • Manger un fruit tous les matins au déjeuner.
  • Choisir un sauté de légumes au restaurant.

Que dois-je faire pour réussir à adopter ce régime alimentaire?

  • Planifier mes repas de la semaine.
  • Aller à l’épicerie avec une liste de fruits et légumes pour m’y procurer les aliments de ces portions supplémentaires.
  • Laver et couper à l’avance les fruits et légumes dont j’aurai besoin.
  • Faire le suivi de la quantité de fruits et légumes que je mange chaque jour.
3. Prévoyez les obstacles

Pensez d’avance aux difficultés qui risquent de surgir. Ayez un plan pour les surmonter. Par exemple, si un rendez-vous médical vous oblige à renoncer à votre promenade du matin, prévoyez une promenade après le dîner ou le souper.

4. Obtenez le soutien de votre entourage

Demandez à votre famille et à vos amis de vous épauler. Si vous vivez avec quelqu’un, demandez-lui d’adopter également votre nouvelle habitude. Voici des conseils supplémentaires pour obtenir le soutien de votre entourage :

  • Demandez à un membre de la famille, un ami ou un voisin de vous accompagner dans vos promenades.
  • Demandez à quelqu’un de vous aider à couper les légumes et fruits.
  • Si vous n’êtes pas la personne qui fait les achats d’épicerie, demandez à la personne concernée d’acheter uniquement des collations saines.
  • Demandez des renseignements et de l’encadrement à votre équipe de soins de santé. Par exemple, votre physiothérapeute est en mesure de vous recommander des programmes sécuritaires d’activité physique, alors que votre diététiste-nutritionniste peut vous conseiller en ce qui a trait aux aliments sains.

Ma femme a appris à faire l’épicerie différemment, à faire des choix sains pour chacun de nous. 

Ken

5. Faites le suivi de vos progrès

Plus vous faites le suivi des progrès réalisés, plus vous augmentez vos chances d’atteindre votre objectif. Prenez des notes ou tenez un journal dans lequel vous notez ce que vous faites pour atteindre votre objectif. En voici un exemple :

L’objectif est de manger tous les jours sept portions de légumes et fruits. Ce journal permet de faire le suivi des légumes et fruits mangés pendant la semaine.

Vous n’avez à faire ce suivi qu’au début de votre processus de rétablissement, jusqu’à ce que la nouvelle habitude soit bien ancrée. Il faut habituellement compter de trois à six semaines.

6. En cas d’imprévus, ne vous découragez pas!

Il est difficile de respecter un plan lorsque vous êtes fatigué ou stressé, ou que vous ne vous sentez pas bien. Les petits contretemps font partie du processus, ils ne constituent pas des échecs. N’abandonnez pas. Voici quelques conseils pour vous aider à tirer parti des petits contretemps :

  • Souvenez-vous des raisons pour lesquelles vous souhaitez apporter ce changement. Pensez à toute l’importance que celui-ci représente à vos yeux.
  • Considérez tout ce que vous avez accompli jusqu’à maintenant. Les êtres humains n’ont que trop tendance à se concentrer sur ce qui ne fonctionne pas, mais essayez tout de même de vous féliciter comme il se doit pour les progrès que vous avez réalisés.
  • Recommencez à tenir un journal.
  • Pensez aux causes du petit contretemps. Qu’allez-vous faire si la même difficulté surgit à nouveau? Demandez de l’aide. Demandez à votre famille de vous aider à vous ressaisir.
  • Vérifiez vos objectifs une fois de plus. Sont-ils précis, réalisables et mesurables? Devez-vous les changer?
  • Serait-il profitable de modifier votre plan?
7. N’oubliez pas de vous féliciter pour tout le travail accompli!

Chaque fois que vous avancez dans l’atteinte de votre objectif, prenez le temps de vous féliciter. Récompensez-vous selon vos préférences, en passant du temps avec un ami ou en regardant votre film favori.