skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

Reconnaître et gérer le stress


Le stress fait partie de la vie de tout le monde, mais il n’est toutefois pas toujours facile de le reconnaître dans le courant du quotidien. Les éléments de votre vie qui déclenchent une réaction de stress sont appelés des agents stresseurs. Ceux-ci sont souvent hors de votre contrôle. Il peut s’agir d’événements (comme le fait de perdre un emploi) ou de situations de la vie quotidienne (comme le fait de ne pas s’entendre avec un membre de votre famille). Vos réponses à ces agents stresseurs constituent des réactions au stress. Celles-ci diffèrent d’une personne à l’autre. Par exemple, si vous détestez votre travail et le perdez, vous pourriez vous sentir soulagé. Pour quelqu’un d’autre, perdre son emploi peut être terrible.

Bien que le stress se passe d’abord dans la tête, il a des effets considérables sur le corps. Il peut nuire à la santé de votre cœur. Par exemple, un stress soudain et intense peut augmenter le risque à court terme de crise cardiaque. Le stress chronique, qui se définit par le fait d’être exposé à un agent stresseur pendant une longue période de temps (des mois, voire des années), peut lui aussi, accroître le risque de coronaropathie.

Reconnaître vos réactions au stress

Chaque personne a des réactions qui lui sont propres face au stress. Pensez quelques instants aux moments où vous êtes stressé ou contrarié. Comment réagissez-vous?

  • Pensées :

Avez-vous de la difficulté à vous concentrer?

Vos pensées se bousculent-elles dans votre tête ou avez-vous de la difficulté à réfléchir?

Commencez-vous à «penser au pire»?

Avez-vous tendance à tout voir de façon négative (par exemple, vous, votre avenir ou les autres personnes)?


  • Émotions :

Vous sentez-vous davantage en colère, anxieux ou triste lorsque vous êtes stressé?

  • Réactions corporelles :

Comment vous sentez-vous physiquement?

Qu’est-ce qui se passe au sujet de votre respiration?

Vos muscles sont-ils plus tendus?

Avez-vous mal quelque part, comme à la tête, au dos ou à la mâchoire?

Ressentez-vous de la fatigue?

Que se passe-t-il sur le plan de votre sommeil?

Comment se porte votre digestion?

Avez-vous des sueurs, la bouche sèche, de la diarrhée ou de la constipation?

Qu’arrive-t-il à votre rythme cardiaque?

Si vous preniez votre pression artérielle, que constateriez-vous?

Notez-vous d’autres réactions physiques?

  • Comportement et actions :

Comment vos habitudes et vos comportements changent-ils?

Mangez-vous davantage? Consommez-vous plus de malbouffe et de boissons sucrées?
Cessez-vous de faire de l’exercice? Commencez-vous à fumer? Consommezvous davantage d’alcool ou de médicaments d’ordonnance ou en vente libre?

Devenez-vous nerveux ou vous renfermez-vous?

Avez-vous noté autre chose?

Tous ces signes sont des réactions que vous pouvez avoir au stress et qui montrent que votre esprit et votre corps sont étroitement liés. L’impact du stress se manifeste d’abord dans le cerveau, mais il entraîne par la suite des effets sur tout le corps, y compris, bien sûr, le cœur et le système circulatoire.

Comment gérer mon stress?

Il est possible de changer ou d’éliminer les agents stresseurs. Vous pourriez, par exemple, décider de changer d’emploi, de modifier votre horaire de travail, ou encore d’éviter les personnes compliquées ou les situations désagréables.

Cependant, il est impossible d’éliminer les agents stresseurs dans de nombreuses situations. Vous devez alors modifier votre réaction au stress. Voici quelques stratégies :

  • Réactions mentales : Vous ne pouvez pas contrôler toutes les facettes de votre vie, mais vous pouvez contrôler votre réaction au stress et conserver une attitude positive. Trouvez les «pensées automatiques» qui peuvent aggraver votre stress (la plupart d’entre nous en avons au moins une). Voici quelques exemples : - Envisager une situation de manière négative, sans même examiner attentivement les faits.

Voir uniquement le côté négatif et ne pas tenir compte du positif.

Vous inquiéter de problèmes qui ne sont pas les vôtres.

  • Réactions émotionnelles : Cernez vos réactions émotionnelles au stress et parlez-en.
  • Réactions physiques : Essayez de prendre de grandes respirations et de faire quelques exercices de relaxation.
  • Réactions comportementales : Trouvez ce que vous pouvez changer par rapport à l’agent stresseur. Passez à l’action! Conservez vos bonnes habitudes de vie. Passez du temps avec vos amis et votre famille.

Que faire d’autre pour réduire le stress dans ma vie?

Prenez soin de votre santé et adoptez un mode de vie sain.

  • Informez-vous sur les maladies coronariennes et leurs traitements.
  • Suivez les conseils de votre équipe soignante.
  • Adoptez une alimentation saine et équilibrée.
  • Limitez votre consommation d’alcool.
  • Réduisez ou cessez votre utilisation de stimulants comme le café, le thé, le chocolat, les boissons gazeuses et les boissons énergisantes.
  • Dormez suffisamment.
  • Faites de l’exercice régulièrement et demeurez actif.
  • Cessez de fumer. Apprenez à relaxer et à prendre soin de vous.
  • Assurez-vous de bien vous reposer.
  • Prenez le temps de relaxer et de prendre des vacances.
  • Prenez de grandes respirations et faites des exercices de relaxation, de la méditation ou du yoga.
  • Riez et exercez votre sens de l’humour. Assurez-vous d’avoir du temps pour pratiquer des activités amusantes que vous appréciez avec votre famille et vos amis. Changez votre façon de penser et d’agir.
  • Faites seulement une chose à la fois au lieu de plusieurs.
  • Établissez des objectifs réalistes pour éviter de vous sentir frustré ou d’échouer.
  • Décidez de ce qui est important pour vous et n’essayez pas d’en faire plus
  • Apprenez à dire non et à demander l’aide des autres. • Parlez de vos besoins et de vos émotions. Permettez-vous de pleurer.
  • Ne vous fâchez pas pour des choses qui sont hors de votre contrôle. Apprenez plutôt à les laisser aller.