skip-to-main-content

Après une crise cardiaque, un alpiniste vise l’Everest

Leo Namen s’entraîne pour gravir le plus haut sommet et recueille des fonds pour la recherche.
Leo Namen raises his arms to celebrate reaching a mountain summit.

Leo Namen pratique l’alpinisme depuis l’adolescence. Au fil des ans, il a atteint de nombreux sommets. En 2002, sa famille et lui quittent la Colombie pour s’établir à Edmonton. Leo continue à perfectionner ses compétences en escalade dans les magnifiques Rocheuses canadiennes.

En mars 2018, il atteint le plus haut sommet du Mexique, le pic d’Orizaba. Il profite de cette ascension pour collecter des fonds pour les orphelins d’Orizaba. Durant la montée, il ressent des douleurs thoraciques, un sombre présage de ses problèmes de santé à venir.

Un diagnostic accablant

Un mois plus tard, de retour à Edmonton, Leo est au centre d’entraînement. Pour l’alpiniste de 48 ans, cela fait partie intégrante d’un mode de vie pour rester en forme et en santé. Toutefois, pendant cette séance, il ressent des douleurs thoraciques insupportables.

Il est transporté d’urgence à l’hôpital. Le diagnostic tombe : il s’agit d’une crise cardiaque.

L’artère coronaire droite de Leo est complètement bloquée. On lui pose une endoprothèse et il est hospitalisé pendant une semaine. Alors que son corps se rétablit, il est consterné émotionnellement et mentalement. Il craint de devoir mettre définitivement une croix sur l’alpinisme.

L’espoir renaît

Grâce au soutien de sa famille, de ses amis et des membres de la communauté de survivants, un groupe Facebook privé administré par Cœur + AVC, Leo retrouve peu à peu l’espoir de mener à nouveau une vie active. Cette expérience le motive finalement à atteindre de nouveaux sommets.

Pour son 50e anniversaire, Leo tentera de gravir l’Everest.

Il s’entraîne intensément en vue de l’ascension en mai 2020. S’il réussit cet exploit, il marquera l’histoire : il sera le premier Canadien ayant survécu à une crise cardiaque à atteindre le sommet le plus élevé du monde.

Leo veut que cette ascension change la donne. En racontant son histoire, il espère inspirer d’autres survivants et amasser des dons pour la recherche financée par Cœur + AVC. Son objectif est de 500 000 $.

La recherche qui sauve des vies

Pour atteindre cet objectif ambitieux, Leo a lancé une activité de collecte de fonds par l’entremise de Ma collecte. Cette plate-forme en ligne permet de lancer des initiatives de collecte de fonds individuelles – qu’il s’agisse de gravir une montagne ou d’organiser une fête d’anniversaire – et de recueillir des dons pour Cœur + AVC.

En amassant des fonds pour la recherche financée par la fondation, Leo soutient des avancées d’importance vitale comme celles-ci :

  • la découverte d’une technique chirurgicale pour le traitement des battements cardiaques irréguliers, en 1987;
  • la toute première intervention chirurgicale in utero visant à corriger une cardiopathie congénitale, en 2009;
  • une percée permettant de réduire de 50 % le taux de mortalité liée à un AVC grave, en 2015.

Apprenez-en plus sur les réalisations importantes en recherche de Cœur + AVC.

Pour suivre les progrès de Leo et soutenir sa collecte de fonds, visitez le site heartofthesummit.ca ou suivez-le sur Facebook.

La vie. Ne passez pas à côté.