skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

Communiqué de presse : Sommet canadien sur la santé cardiaque des femmes 2018 — Au programme 5 avril


OTTAWA — L’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa (ICUO) et Cœur + AVC lancent aujourd’hui l’édition 2018 du Sommet canadien sur la santé cardiaque des femmes. D’éminents chercheurs, des intervenants et des femmes atteintes de la maladie du cœur se réuniront à Ottawa pour élaborer des stratégies visant à combler le manque à gagner en ce qui concerne la santé cardiaque des femmes, pour présenter des résultats de recherche et pour discuter de percées scientifiques, de prévention, de traitement et de rétablissement. Les participants au sommet en ressortiront avec de nouveaux outils et connaissances qui les aideront à réduire les impacts de la maladie du cœur chez les femmes.

Quoi : Sommet canadien sur la santé cardiaque des femmes

Quand: Aujourd’hui, 5 avril, de 8 h 30 à 17 h

Où : The Westin Ottawa, 11, promenade Colonel by, Ottawa

Au programme aujourd'hui : Jeudi 5 avril 2018

Conference principale: La santé cardiovasculaire des femmes à toutes les étapes de la vie 
9 h 10 à 10 h

Dans cette conférence principale, Sonia Anand, M.D., de l’Université McMaster décrira l’état de la situation au Canada, des conséquences des problèmes cardiovasculaires durant la grossesse pour la femme et la santé future de ses enfants aux différences liées au sexe et au genre qui touchent les femmes vieillissantes ou issues de différents groupes ethniques.

La santé cardiovasculaire après des problèmes placentaires
10 h 20 à 11 h 20

  • La Clinique de santé maternelle : une initiative pour réduire le risque cardiovasculaire chez les femmes qui subissent des complications durant leur grossesse
    Graeme Smith, M.D., du Centre des sciences de la santé de Kingston, énumérera les indicateurs de risque cardiovasculaire liés à la grossesse et élaborera un plan d’action pour traiter une patiente qui présente un ou plusieurs de ces indicateurs.
  • Lignes directrices pour la prise en charge clinique : l’hypertension durant et après la grossesse
    Kara Nerenberg, M.D. de l’Université de Calgary, parlera des implications pour les pratiques cliniques des récentes lignes directrices canadiennes sur l’hypertension artérielle pendant ou après une grossesse.

Les maladies auto-immunes chez les femmes : un nouveau facteur de risque
11 h 20 à 11 h 50

Paula Harvey, BMBS, Ph.D., du Women’s College Hospital de Toronto, décrira le rôle des maladies auto-immunes dans le développement de l’athérosclérose et son incidence sur le risque cardiovasculaire chez les femmes.

Les jeunes femmes : une population vulnérable
12 h 50 à 13 h 50 

  • Les maladies coronariennes précoces chez les femmes : leçons tirées de l’étude GENESIS-PRAXY 
    Dre Louise Pilote, de l’Université McGill décrira  les différences entre les hommes et les femmes sur le plan de la manifestation, du traitement et des résultats cliniques des maladies cardiovasculaires, les facteurs qui augmentent le risque vasculaire chez les femmes et la différence entre le genre (sexe psychologique) et le sexe (sexe biologique).
  • Les jeunes fumeuses : défis réels et possibilités distinctes
    Kerri-Anne Mullen, Ph. D., de l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa, expliquera les effets du tabagisme chez les femmes et l’importance de l’abandon du tabac. 

La santé cardiovasculaire des femmes autochtones : état de la situation et nouveaux domaines d’action
13 h 50 à 14 h 20 

Marcia Anderson, M.D., de l’Université du Manitoba, parlera de la santé cardiaque dans son contexte sociopolitique, établira des priorités pour évaluer la qualité des soins cardiovasculaires et définira les concepts de sécurité culturelle et d’antiracisme en lien avec les soins cardiovasculaires offerts aux femmes autochtones.


**Consultez le programme du Sommet pour la liste complète des présentations et ateliers. **

Citations

« Il en reste tellement à faire pour sensibiliser les femmes à la santé cardiaque et pour repérer les lacunes dans nos connaissances et dans les services que nous offrons aux Canadiennes atteintes de la maladie du cœur, a déclaré Thais Coutinho, M.D., présidente du Centre canadien de santé cardiaque pour les femmes et coprésidente du Sommet canadien sur la santé cardiaque des femmes. Ce sommet est le plus grand événement au monde exclusivement consacré à la santé cardiaque des femmes. C’est un véritable moteur de changement. Le but ultime, c’est d’aider les femmes à vivre plus sainement et plus longtemps. »

« Les Canadiennes souffrent et décèdent trop souvent de la maladie du cœur, a déclaré Yves Savoie, président-directeur général de Cœur + AVC. En travaillant ensemble – chercheurs, organismes de financement, travailleurs de la santé, décideurs politiques, gouvernements, femmes cardiaques et autres intervenants – nous pouvons transformer la santé cardiaque des femmes et leur donner une chance égale de survivre à une maladie cardiovasculaire et de s’en rétablir. »

Quelques faits sur la santé cardiaque des femmes 
  • La maladie du cœur est la principale cause de décès précoce (avant l’atteinte de l’espérance de vie) chez les Canadiennes
  • Toutes les vingt minutes, une Canadienne meurt de la maladie du cœur
  • Les crises cardiaques sont plus souvent fatales chez les femmes
  • Les femmes sont deux fois moins susceptibles que les hommes de participer aux programmes de réadaptation cardiaque.
  • Neuf femmes sur dix présentent au moins un facteur de risque de la maladie du cœur ou d’AVC
Conférence en anglais seulement

Organisé par l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa et Cœur et AVC, le Sommet canadien sur la santé cardiaque des femmes se déroule les 5 et 6 avril 2018 à l’hôtel The Westin Ottawa, au centre-ville d’Ottawa, en Ontario. Fort des succès et des conclusions du sommet d’avril 2016, cet événement rassemble environ 250 experts et intervenants de partout au monde pour faire avancer de plus belle la cause de la santé cardiaque des femmes.

Ensemble, nous transformerons et améliorerons la vie des Canadiennes grâce à la recherche, la sensibilisation, l’élaboration de politiques et l’offre de soins.

Médias : 

Judith Lachance
Agente de promotion et de communication
Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa
613-798-5555 (17793)
613-806-0188 (cell)
jlachance@ottawaheart.ca