skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

Marchez vers une meilleure santé

Pas besoin de faire des pas de géant pour avoir un impact majeur sur la santé de votre cœur.
Femme qui promène son chien dans le parc

Le moyen le plus facile de réduire votre risque de maladies du cœur et d’AVC est d’être actif. La marche est un excellent point de départ, car elle favorise la santé et l’énergie, sans pour autant accaparer votre temps. Cette activité a des bienfaits pour le cœur, les poumons, la condition physique, le tonus musculaire, la force et l’équilibre. Elle favorise le sommeil, soulage le stress et aide à combattre la dépression. De plus, elle vous permet de poser un geste pour l’environnement en réduisant vos déplacements en voiture… plutôt impressionnant pour une activité qui se fait si naturellement!

Afin d’en tirer des bienfaits, marchez 30 minutes à un rythme lent ou modéré tous les jours. Vous réduirez ainsi votre risque de maladies du cœur et d’AVC. Vous n’avez pas à réaliser cet objectif d’un seul coup; vous pourriez répartir le tout en trois séances de dix minutes, par exemple.

Si vous manquez de temps, rappelez-vous qu’il vaut mieux faire un peu d’activité physique que pas du tout. Plus vous bougerez, plus vous en tirerez des bienfaits. Vous aurez également plus d’énergie pour garder le rythme de votre horaire chargé.

À vos lacets, prêts, marchez!

Voici quelques idées pour augmenter votre nombre de pas un jour à la fois :

  • Stationnez-vous à quelques coins de rue de votre destination.
  • Accompagnez vos enfants jusqu’à l’école.
  • Promenez votre chien (ou celui d’un voisin).
  • Marchez avec un ami ou un collègue lors de vos pauses-repas.
  • Prenez l’escalier.
  • Joignez-vous à un club de marche, ou créez-en un.
  • Portez votre podomètre même lorsque vous faites des corvées ménagères ou du jardinage.

Remarque : Avant de changer vos habitudes d’activité physique, consultez votre médecin afin de connaître ce qui vous convient le mieux.

La santé du cœur au pays
  • Les maladies du cœur et l’AVC font partie des principales causes de décès et d’hospitalisation.
  • Environ 1,6 million de personnes vivent avec une maladie du cœur ou les séquelles d’un AVC.
  • Jusqu’à 80 % des cas de maladies du cœur et d’AVC précoces peuvent être prévenus par l’adoption d’un mode de vie sain.