skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

Vivre avec les changements physiques


Difficultés à avaler (dysphagie)

Une difficulté à avaler des aliments et des liquides s’appelle la dysphagie. Elle vient d’une faiblesse des muscles de votre gorge et de votre bouche que vous utilisez normalement pour déplacer les bouchées de nourritures et les gorgées de liquides. Elle peut aussi venir d’une perte de la sensibilité dans la bouche. La dysphagie vous expose à un risque d’étouffement ou au risque d’une introduction d’aliments dans les voies respiratoires (inhalation). L’inhalation cause parfois une pneumonie. La dysphagie vous expose également à un risque de malnutrition (consommation insuffisante d’aliments) et de déshydratation (consommation insuffisante de liquides).

Si vous souffrez de dysphagie, l’orthophoniste, le diététiste-nutritionniste et l’ergothérapeute de votre équipe travailleront avec vous. Ils mettront au point un plan pour s’assurer que vous avez la capacité d’avaler des aliments et des liquides de façon sécuritaire.

Le plan précisera quelle consistance de nourriture convient le mieux à votre capacité d’avaler. Certaines personnes estiment que les aliments mous avec une consistance lisse sont plus faciles à avaler. Les pommes de terre pilées, la viande hachée ou les légumes à l’étuvée comme les lentilles ou les pois à l’indienne en sont de bons exemples.

D’autres personnes trouvent plus facile d’avaler des liquides épais. Comme il y a beaucoup de préférences individuelles dans ce domaine, demandez à votre équipe de déterminer ce qui vous convient le mieux.

Voici quelques conseils pour manger de façon sécuritaire :

  • Assurez-vous d’avoir le dos bien droit.
  • Évitez les distractions comme la télévision, la radio ou les téléphones cellulaires.
  • Ne parlez pas en mastiquant. Demandez aux gens de ne pas vous poser des questions ou vous déranger pendant les repas.
  • Coupez les aliments en petites bouchées. Utilisez une cuillère à thé plutôt qu’une cuillère à soupe pour vous assurer de ne pas prendre de trop grosses bouchées.
  • Mastiquez les aliments soigneusement en utilisant le côté de la bouche non atteint. Avalez avant de passer à la prochaine bouchée.

Boire suffisamment de liquides

Beaucoup de gens qui ont de la difficulté à avaler des liquides décident de boire le moins possible. Le problème est qu’ils risquent de souffrir de déshydratation ou de constipation. Assurez-vous de boire six à huit tasses de liquides non caféinés et non gazeux par jour, en choisissant les boissons que vous trouvez faciles à avaler. Ayez une bouteille d’eau ou une tasse de voyage remplie de votre boisson préférée à la portée de la main en tout temps. Prenez de petites gorgées tout au long de la journée pour rester hydraté.

Où obtenir du soutien :

Les orthophonistes, les diététistes-nutritionnistes et les ergothérapeutes sont en mesure d’évaluer votre difficulté à avaler et à manger. 

Les diététistes-nutritionnistes peuvent vous aider à choisir des aliments sains qui conviennent le mieux à votre situation.