skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

La greffe cardiaque


En quoi consiste-t-elle?

La greffe cardiaque consiste à retirer le cœur défectueux et les appareils comme le défibrillateur cardiaque ou le stimulateur cardiaque implantables et à les remplacer par un cœur sain provenant d’un don d’organe.

Pourquoi l’effectue-t-on?

La greffe cardiaque sert à traiter l’insuffisance cardiaque sévère et terminale. Cette insuffisance cardiaque peut être due à des dommages au cœur causés par :

  • une maladie coronarienne, comme une crise cardiaque;
  • une hypertension artérielle sévère non traitée (maladie cardiaque hypertensive);
  • des troubles de valvules cardiaques;
  • des infections comme les virus;
  • la consommation d’alcool et de drogues illicites;
  • une maladie du cœur héréditaire;
  • une cardiopathie congénitale (une malformation cardiaque présente à la naissance);
  • une cause inconnue (idiopathique).

Chez les patients gravement malades, un cœur mécanique (appareil d’assistance mécanique) peut être installé temporairement en attendant un don d’organe.

Comment procède-t-on?

Au cours de cette intervention :

  • Une machine pompera le sang dans le reste de votre organisme;
  • La plus grande partie du vieux cœur insuffisant sera enlevée;
  • Les parois postérieures des deux cavités supérieures (oreillettes) restent en place et le nouveau cœur est fixé à ces tissus restants;
  • Les vaisseaux sanguins qui entrent et sortent du cœur sont aussi cousus au nouveau cœur. (En guise de précaution, des électrodes de stimulateur sont aussi fixées à la surface du nouveau cœur et peuvent être branchées à un stimulateur cardiaque en cas de besoin. Avant de vous donner votre congé, on enlèvera ces électrodes);
  • On administre alors au nouveau cœur une secousse électrique afin qu’il recommence à battre et on referme la cage thoracique.
À quoi faut-il vous attendre?

Une fois qu’il aura été établi que vous avez besoin d’un cœur neuf, vous serez évalué afin de déterminer si vous êtes un bon candidat pour une greffe cardiaque. Le cas échéant, votre nom sera inscrit sur une liste d’attente de greffe cardiaque.

  • Votre rang sur cette liste dépendra de votre état de santé et pourra avancer selon les variations de votre état;
  • Une fois votre nom inscrit sur la liste, on vous donnera un téléavertisseur afin de pouvoir vous rejoindre immédiatement si un cœur compatible est disponible;
  • Étant donné que le cœur du donneur doit être transplanté dans les heures qui suivent le don, il serait souhaitable d’avoir préparé votre déplacement et votre valise contenant vos médicaments pour un séjour en hôpital.

La préparation à l’intervention comprend :

  • les tests sanguins;
  • un électrocardiogramme (ECG);
  • une radiographie thoracique;
  • un prélèvement d’urine;
  • l’insertion d’une ligne intraveineuse destinée à mesurer la tension dans les artères pulmonaires.

Une greffe est effectuée sous anesthésie générale, vous serez donc endormi durant toute la durée de l’intervention. Une fois sous sédatif, les chirurgiens installeront :

  • un tube dans vos voies respiratoires, tube qui sera branché à une machine appelée respirateur, qui respire pour vous durant l’intervention;
  • un tube dans votre estomac afin d’empêcher les liquides et l’air de s’y accumuler et vous éviter les nausées et les ballonnements au réveil;
  • un tube dans votre vessie afin d’y recueillir l’urine.

L’intervention dure habituellement entre trois et cinq heures, mais cela peut varier.

Au réveil, vous vous trouverez à l’unité des soins intensifs (USI) ou à l’unité des soins intensifs cardiovasculaires (USICV).

  • Une fois réveillé et capable de respirer adéquatement, on vous débranchera du respirateur et on retirera le tube de vos voies respiratoires;
  • On vous donnera des analgésiques par intraveineuse ou sous forme de comprimés;
  • Au cours de votre convalescence, vous serez transféré dans une unité de transition, puis dans une chambre normale;
  • Vous passerez au moins deux ou trois semaines à l’hôpital après l’intervention.

On vous administrera des médicaments destinés à supprimer votre système immunitaire afin d’éviter que votre corps ne rejette le cœur greffé. Un programme de réadaptation sera mis en place afin de vous aider à récupérer.

À votre retour à la maison, surveillez les signes possibles d’infection :

  • la fièvre;
  • un mal de gorge;
  • de l’essoufflement;
  • de la toux;
  • des feux sauvages;
  • des symptômes ressemblant au rhume ou un sentiment de malaise;
  • des rougeurs, de l’enflure, ou tout écoulement provenant de votre incision.

Les signes possibles de rejet du cœur greffé comprennent :

  • l’essoufflement;
  • la prise de poids;
  • la fièvre;
  • la fatigue.

La plupart des patients continuent de recevoir des soins et un suivi plusieurs mois après leur retour à la maison.