skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

7 astuces pour combattre le stress

Ne laissez pas le stress nuire à votre santé. Apprenez à le gérer grâce aux conseils de Scott Lear.

Le stress fait partie intégrante de la vie. Peu importe notre âge ou notre emploi du temps, nous en vivons tous.

Bien que notre opinion sur le sujet soit plutôt négative, le stress a ses bons côtés : il nous force à nous surpasser, tant physiquement que mentalement. Par exemple, l’entraînement physique est une forme de stress, un travail exigeant pour renforcer le corps; et les dates limites nous motivent à accomplir des tâches.

Le stress peut accroître la performance, mais lorsqu’il est trop intense, il peut y nuire. Parfois, le stress provoqué par certains facteurs, comme les échéances au travail ou à l’école, est passager et se dissipe une fois le stresseur écarté. Toutefois, le stress continu ou chronique peut augmenter le risque de diabète, de maladies du cœur, de cancer, voire de mort précoce.

La lutte-fuite

Le stress met le corps en état d’alerte : il fait monter l’adrénaline, augmente le rythme cardiaque et accélère la respiration. Autrefois, tout ceci était très utile lorsque la meilleure réponse à une menace était la lutte ou la fuite.

De nos jours, il est impossible de fuir le stress causé par le travail ou de s’engager dans une lutte avec son patron ou ses collègues. Ainsi, on attend que le stress passe sans l’évacuer, ce qui nuit à la santé. Cependant, il existe des moyens de réduire le stress et d’en prévenir les effets indésirables.

Des astuces pour gérer votre stress
  1. Profitez d’une bonne nuit de sommeil
    Un sommeil agité laisse rarement présager une excellente journée. À l’inverse, une bonne nuit de sommeil peut contribuer au sentiment d’invincibilité. Alors que la fatigue augmente généralement le taux d’adrénaline, ce qui rend plus vulnérable au stress, le repos améliore la productivité. Dormir suffisamment est essentiel à la performance et facilite la gestion du stress.
  2. Faites de l’exercice
    L’activité physique est très bénéfique pour la santé mentale. En cas de stress, l’exercice aide à canaliser l’adrénaline relâchée dans le corps – je suis souvent plus performant à l’entraînement quand je suis stressé. De plus, l’activité physique libère la sérotonine et l’endorphine, ce qui contribue au sentiment de bien-être. Faire du cardio est génial, mais même une activité moins intense, comme la marche, peut aider.
  3. Méditez
    La méditation est de plus en plus populaire ces dernières années. Les gens s’en servent non seulement pour réduire le stress, mais aussi pour favoriser leur concentration et même pour augmenter leur performance. La méditation vous exerce à libérer votre esprit des idées du passé et des soucis de l’avenir, à vous concentrer sur le moment présent comme sur votre respiration. Elle peut clarifier vos pensées et réduire votre stress.
  4. Prenez le contrôle
    Le stress s’accompagne souvent d’un sentiment de manque de contrôle, d’impuissance. Trouver un moyen d’exercer un certain contrôle de la situation peut aider, mais ce n’est pas toujours possible : vous ne contrôlez peut-être pas les échéances à votre travail, ou le fait que votre jeune conduit votre voiture pour la première fois. Dans ces cas, trouvez d’autres aspects de votre vie que vous pouvez contrôler. Ce faisant, vous aurez confiance en vos capacités de gérer les défis qui se présentent et conserverez une attitude positive
  5. Souriez et riez
    Rire fait toujours du bien : le corps libère de l’endorphine, comme lors de l’activité physique. D’autres changements physiologiques, comme une meilleure santé artérielle, peuvent aussi contrer les effets du stress. Le rire réduit aussi l’anxiété. Le simple fait de sourire est bénéfique. Même lorsqu’il est forcé, ce geste peut provoquer des émotions positives dans une situation stressante.
  6. Socialisez
    Quand les choses tournent mal, il est rassurant de savoir que c’est normal. On peut retrouver ce réconfort en échangeant avec des gens sur différents aspects de la vie. Le fait de passer du temps avec certaines personnes peut contribuer à votre bonheur, et une voix familière peut stimuler la sécrétion d’ocytocine, soit l’hormone de l’amour. Favorisez les conversations en personne plutôt que par téléphone ou même par vidéo : les contacts physiques sont bénéfiques et peuvent renforcer la confiance et le sentiment d’appartenance.
  7. Tenez un journal
    Ce « carnet d’inquiétudes » – comme l’appelle ma fille – renferme les pensées qui vous perturbent. La plupart des gens y écrivent leurs préoccupations avant d’aller au lit pour en libérer leur esprit. Par le fait même, vos soucis paraîtront moins graves. Mieux vaut extérioriser ses pensées que les ruminer. Vous pouvez aussi, en rétrospective de votre journée, écrire dans votre journal les choses que vous avez aimé faire ou les choses pour lesquelles vous éprouvez de la gratitude. Cela peut vous aider à vous concentrer sur les aspects positifs de votre vie. Même les mauvaises journées comptent leurs petits bonheurs.

Toutes ces astuces ont une chose en commun : elles vous permettront de prendre du recul et de rediriger vos pensées. Les utiliser toutes ou en partie dans votre quotidien peut empêcher l’accumulation de stress et vous aider à affronter les épreuves avec plus d’assurance.

Scott LearLe DScott Lear est un chercheur éminent spécialisé en prévention et en gestion des maladies du cœur. Il est titulaire de la Chaire de recherche en prévention des maladies cardiovasculaires de la société Pfizer/Fondation des maladies du cœur et de l’AVC à l’hôpital St. Paul’s. Il est membre de la Faculté des sciences de la santé et du département de physiologie et kinésiologie biomédicales de l’Université Simon Fraser. Le DLear est lui-même atteint d’une maladie du cœur. Consultez son blogue : drscottlear.com.

La vie. Ne passez pas à côté.