Guide rapide concernant votre système vasculaire

Le pilier de la santé de votre cœur et de votre cerveau menacé par la COVID-19
Système vasculaire agrandi montrant des veines rouges sur fond bleu.

Les dernières recherches sur la COVID-19 ont révélé qu’il ne s’agit pas seulement d’une maladie respiratoire, mais aussi d’une maladie vasculaire. Le terme « vasculaire » revient d’ailleurs sans cesse lorsque les experts parlent des maladies du cœur et de l’AVC.

À quoi fait-on référence lorsqu’on parle du système vasculaire? Et comment ce système est-il lié au nouveau coronavirus qui cause la COVID-19?

« Le système vasculaire fournit le sang, les nutriments et l’oxygène à l’ensemble du corps humain », explique Michelle Bendeck, chercheuse subventionnée par Cœur + AVC au Ted Rogers Centre for Heart Research et professeure à l’Université de Toronto. Le système vasculaire est constitué de toutes les artères et veines du corps, allant de la plus grosse artère, l’aorte, jusqu’aux petits capillaires.

Jonah Burke-Kleinman, un étudiant du laboratoire Bendeck, compare ce système à la plomberie d’une maison. En fait, le système vasculaire est un gros organe, qui peut être sain ou malade comme les autres organes du corps.

Des vaisseaux en bonne santé

Lorsqu’il est sain, le système vasculaire fonctionne en coordination avec les nerfs, les muscles et même les hormones pour faire circuler le sang efficacement. « Dans un système sain, le sang circule sans problème, et non sous haute pression », explique le Dr Richard H. Swartz, neurologue spécialisé en AVC et chercheur subventionné par Cœur + AVC au Centre des sciences de la santé Sunnybrook, qui se consacre à la recherche et aux traitements liés à l’AVC.

Michelle Bendeck

Le point de départ des ennuis est la lésion de la couche endothéliale.

Michelle Bendeck Chercheuse subventionnée par Cœur + AVC

Il est important de noter que lorsque l’endothélium, soit la paroi des vaisseaux sanguins, est endommagé, cela a un effet domino sur tout le système. Les parois des vaisseaux peuvent alors cesser de se dilater et de se contracter en douceur, ce qui entraîne de l’hypertension ou réduit le flux sanguin vers les organes vitaux. « Le point de départ des ennuis est la lésion de la couche endothéliale », explique Mme Bendeck.

L’inflammation, les lésions ou d’autres problèmes peuvent soit boucher le système vasculaire, soit provoquer des fuites, à l’instar de tuyaux.

Dans le cas de l’athérosclérose, l’endothélium devient collant et de la plaque se forme. Cette dernière peut entraîner la formation d’un caillot et provoquer une crise cardiaque ou un AVC. De manière semblable, dans les cas de maladie artérielle périphérique (MAP), des plaques se développent dans les artères des jambes ou des bras.

Ces plaques peuvent se déchirer ou se rompre. Si cela se produit dans le cerveau, il en résulte un AVC; si cette rupture a plutôt lieu dans une artère qui alimente le muscle cardiaque, il survient une crise cardiaque.

« Certaines maladies du système vasculaire provoquent des crises cardiaques et des AVC. Les gens connaissent les résultats finaux, mais la plupart ne réalisent pas que les vaisseaux sanguins y sont l’origine de tout. Même lorsque les caillots viennent d’ailleurs (par exemple du cœur en cas de fibrillation auriculaire), ils voyagent à travers les vaisseaux », précise le Dr Swartz.

Les effets de la COVID-19

Lorsque des personnes atteintes de la COVID-19 ont commencé à subir des AVC et des crises cardiaques, les scientifiques ont tenté d’établir des liens. Ils ont vite compris que le virus ne s’attaquait pas seulement au système respiratoire, mais aussi au système vasculaire.

Ce phénomène s’explique assez bien : ce nouveau coronavirus se fixe au corps humain par l’entremise de récepteurs appelés ACE2. « Les récepteurs ACE2 se trouvent en grand nombre à divers endroits dans le corps et particulièrement dans la couche d’endothélium des artères et des veines », ajoute le Dr Swartz. « Le virus peut y pénétrer et enflammer les vaisseaux sanguins. »

Cette inflammation provoque à la fois des obstructions et des fuites, déclenchant des événements cardiaques et des AVC.

Comme le système vasculaire fournit l’oxygène au cerveau et que même de minuscules changements peuvent avoir des répercussions sur les fonctions cérébrales, le Dr Swartz se demande si la COVID-19 pourrait avoir des effets sur la cognition, y compris la mémoire et la pensée. Il a contribué au lancement d’une étude en ligne sur les fonctions cérébrales qui recrute des personnes ayant une infection active ou qui se sont rétablies du virus. Vous pouvez y participer en vous inscrivant en ligne.

Mesures de protection

En raison du lien vasculaire avec la COVID-19, les personnes souffrant d’une maladie du cœur, celles ayant subi un AVC par le passé et celles présentant des facteurs de risque comme l’hypertension devraient se dire qu’elles ont un risque élevé de complications.

Elles doivent alors envisager de prendre certaines précautions : éviter les interactions avec d’autres « cellules familiales », faire preuve de rigueur concernant le port d’un masque et le lavage fréquent des mains, et prendre des dispositions pour obtenir de l’aide avec l’épicerie et les autres courses.

Cependant, le Dr Swartz rappelle qu’il faut trouver un équilibre entre le risque très faible de tomber gravement malade en contractant la COVID-19, et le risque très élevé de subir des problèmes graves en évitant de demander des soins médicaux. Il est important d’aller chez le médecin pour des examens réguliers, de continuer à prendre ses médicaments et de consulter immédiatement un médecin en cas d’aggravation soudaine des symptômes. Appelez le 9-1-1 si vous présentez tout signe d’une crise cardiaque ou d’un AVC.

Dans les établissements de santé, des précautions ont été mises en place pour vous soigner en toute sécurité. « Les dommages causés par le fait d’éviter de consulter un médecin ou de se rendre au service des urgences, surtout si vous avez des symptômes d’AVC ou de crise cardiaque, sont beaucoup plus importants que les risques liés à la COVID-19 », affirme le Dr Swartz.

Communautés de soutien

Obtenir plus de renseignements sur

Des nouvelles sur mesure Je vous remercie! Vous êtes abonné.

Abonnez-vous aux nouvelles personnalisées de Cœur + AVC pour ne rien manquer : conseils sur la santé du cœur, progrès en recherche, actualités, activités à appuyer, et plus!
Votre première newsletter devrait arriver dans les 7 à 10 prochains jours.
Il semble que notre système ait eu un problème. Veuillez réessayer.
Veuillez saisir une adresse électronique valide.
Veuillez cocher la case reCaptcha.