skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

« Je veux sauter à la corde pour mon père »

Kayla honore la mémoire de son père en battant un record de collecte de fonds par le saut à la corde
Kayla Riar smiling

En février, le cousin de Kayla Riar s’est dessiné en train de participer à l’activité Sautons en cœur de Cœur + AVC. Il a écrit sur son dessin qu’il sautait à la corde pour son oncle.

Son oncle était le père de Kayla, Herman. Il était mort subitement d’une crise cardiaque le mois de juin précédent. 

Après avoir vu ce dessin, Kayla, neuf ans, a annoncé à sa mère, Anita, qu’elle aussi souhaitait amasser des fonds dans le cadre de l’activité Sautons. Kayla a aussi fait un dessin où elle a écrit : « Je veux sauter à la corde pour mon père parce qu’il avait une maladie du cœur. Je l’aime tellement! »

Kayla dit que le dessin de son cousin l’a rendue heureuse et l’a incitée à prendre part à cette collecte, à laquelle des millions d’enfants au pays participent afin d’amasser des fonds pour la recherche sur les maladies cardiovasculaires. « Ça aidera des enfants à être en santé, pour qu’ils puissent vivre longtemps. »

Une tragédie soudaine


Elle sait d’expérience que tout le monde n’a pas cette chance. Son père n’avait que 36 ans quand il est mort. Le 5 juin 2018, après avoir couché Kayla et son petit frère Kaylum, Herman est allé prendre une douche à l’étage pendant qu’Anita travaillait au rez-de-chaussée.

Quand Anita est montée, la douche coulait toujours. Elle a réussi à ouvrir la porte, pour trouver Herman effondré contre le mur. Après avoir composé le 9-1-1, Anita, qui avait récemment suivi une formation en RCR au travail, a commencé les compressions thoraciques en suivant les instructions du répartiteur. 

Anita a dû appeler Kayla pour qu’elle contacte ses parents, qui habitent à proximité, puis qu’elle ouvre la porte pour les ambulanciers. « Elle a assisté à la scène et elle a été très brave. »

Herman n’a pas survécu. Plus tard, les médecins ont expliqué à la famille qu’il avait une coronaropathie. À l’exception de ses antécédents familiaux, Herman ne présentait aucun facteur de risque des maladies cardiovasculaires.

Une occasion de s’impliquer

Des mois plus tard, Kayla a eu l’occasion de s’impliquer. Elle a créé une page de collecte de fonds pour Sautons en cœur et a commencé à la partager sur son compte Instagram. Les Riar, qui habitent à Richmond, en Colombie-Britannique, ont une grande famille élargie avec laquelle ils restent en contact étroit, et beaucoup d’amis. 

Kayla avait décidé d’essayer d’amasser 150 $. Cependant, quand elle avait presque atteint cet objectif, elle l’a augmenté à 3 000 $ puis à 5 000 $. « Elle partageait la page sur son compte Instagram en identifiant des amis. Des gens se sont mis à partager la page aussi », a expliqué Anita, visiblement impressionnée par les talents en marketing de sa fille.

« Qu’y a-t-il de plus important que de nous assurer que nos enfants sont actifs et en bonne santé? »

Anita Riar, mère de Kayla

Le succès et l’enthousiasme de Kayla étaient contagieux : d’autres élèves de l’école primaire Mitchell ont décidé de s’impliquer.

Parmi eux, l’amie de Kayla, Sara, qui est âgée de 12 ans et dont l’ arrière grand père est mort d’un AVC, a participé. « L’argent amassé aidera les gens qui ont eu un AVC ou qui ont un cœur en mauvaise santé à se rétablir », a écrit Sara. Elle a amassé plus de 2 000 $.

Kayla a été la plus grande collectrice de fonds au Canada, avec un plus de 7 000 $ amassés. L’école primaire Mitchell a été l’école à amasser le plus de fonds en Colombie-Britannique, soit plus de 10 000 $.

L’activité de saut à la corde de Kayla et de ses camarades de classe a eu lieu le 5 mars. Elle dit avoir eu du plaisir. Elle fait aussi de l’activité physique en sautant sur le trampoline avec son frère et en se promenant dans ses véhicules jouets. Quand le temps le permet, ils font de la bicyclette en famille. Puisque la bicyclette de Kayla est devenue trop petite pour elle, elle utilisera les points qu’elle a accumulés grâce à la collecte de fonds pour s’en procurer un nouveau. 

La famille aimerait désormais s’impliquer dans d’autres collectes de fonds qui intègrent de l’activité physique. « Qu’y a-t-il de plus important que de nous assurer que nos enfants sont actifs et en bonne santé en grandissant, et de prendre position en tant que parents? » a déclaré Anita.

Kayla serait ravie de participer à Sautons en cœur de nouveau. « Ça me rend enthousiaste et fière. »

La vie. Ne passez pas à côté.