skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

L’activité physique aide-t-elle à perdre du poids?

Seul, l’exercice ne permet pas d’éliminer les kilos en trop, mais est essentiel à une perte de poids saine.

La perte de poids est la principale raison pour laquelle beaucoup d’entre nous font de l’exercice. Bien qu’il existe d’autres raisons d’être actif (pour améliorer sa santé, pour avoir de l’énergie, et pour le plaisir), collectivement, nous sommes fascinés par le poids. Ou, pour être plus précis, nous sommes obnubilés par le gras.

Avoir un surplus de poids augmente le risque de développer plusieurs maladies et troubles de santé, notamment certains types de cancers, des maladies du cœur ou le diabète, sans oublier la stigmatisation associée à l’obésité.

Mais soyons réalistes : il est très difficile de perdre du poids et de maintenir un poids santé à long terme.

L’influence de notre environnement 

Bien qu’il soit courant dans notre société de percevoir les personnes ayant un surplus de poids comme étant paresseuses, cette perception est erronée. Notre société encourage un mode de vie propice à la consommation excessive d’aliments et à l’inactivité physique. C’est ce que certains appellent l’environnement obésitogène. Cet environnement nuit aux personnes qui essaient de manger sainement et d’être actives.

Malgré cela, nous devrions perdre du poids si nous faisons de l’activité physique, n’est-ce pas? En fait, oui et non.

Toute activité physique brûle des calories, que nous levions des poids ou descendions simplement l’escalier pour aller au sous-sol. C’est important puisque la masse grasse est liée au nombre de calories ingérées (contenues dans les aliments et les boissons) par rapport au nombre de calories brûlées (par notre métabolisme et l’activité physique). Cependant, ce n’est pas aussi simple que nous pourrions le croire.

Pour bon nombre d’adultes, il faut entre 1 500 et 2 000 calories pour permettre à l’organisme de survivre au repos. C’est ce qu’on appelle le métabolisme de base.

Il est recommandé de bouger au moins 30 minutes par jour, et ce, la plupart des jours de la semaine. Supposons que vous faites de la marche rapide pendant 30 minutes plusieurs fois au cours d’une semaine; vous ne brûlerez qu’environ 500 calories durant cette période. C’est l’équivalent de l’apport quotidien d’une pomme de grosseur moyenne ou d’une banane, alors qu’environ ⅓ kilogramme (soit une livre) de gras représente approximativement 3 500 calories.

Ainsi, bien qu’il existe de nombreux bienfaits associés à l’activité physique, même minimale, celle-ci ne permet pas de perdre du poids.

La compensation par les calories

Il existe un autre facteur qui peut rendre difficile la perte de poids par l’activité physique : la compensation. Lorsque nous sommes actifs, il est possible que nous compensions, soit en étant moins actifs le reste de la journée ou en mangeant plus. Nous pouvons même nous « récompenser » avec de la nourriture pour compenser l’énergie dépensée.

Enfin, un autre facteur complique les activités de mise en charge comme la marche, la course, le soccer, le tennis et, dans une moindre mesure, le vélo : plus nous sommes légers, plus il est facile de nous déplacer.

Par exemple, si une personne a l’habitude de marcher deux kilomètres, après quelques semaines, cette personne aura perdu deux livres. Cependant, à mesure que la personne perd du poids, marcher la même distance au même rythme brûlera moins de calories.

Cela signifie que pour continuer à perdre du poids, nous devons être encore plus actifs.

La contribution de l’exercice

Même si l’activité physique à elle seule n’est pas très efficace pour perdre du poids, elle joue un rôle très important lorsqu’elle est combinée à un régime alimentaire favorisant la perte de poids. Bien que la pierre angulaire de la perte de poids soit de modifier notre régime alimentaire, nous perdons non seulement du gras, mais aussi de la masse musculaire lorsque les changements apportés à l’alimentation ne sont pas accompagnés d’une augmentation de l’activité physique.

Cette perte de la masse musculaire est néfaste pour la santé. C’est pourquoi un régime alimentaire favorisant la perte de poids combinée à de l’activité physique permet de prévenir toute perte de masse musculaire et d’assurer que le poids perdu est essentiellement du gras.

De façon générale, le meilleur moyen pour perdre du poids est de faire de l’exercice et d’avoir un régime alimentaire sain.

Souvenez-vous que même si elle n’entraîne pas forcément une perte de poids, l’activité physique procure beaucoup d’autres bienfaits comme la réduction du stress ainsi que du risque de diabète, de certains cancers, de maladies du cœur et d’ostéoporose. De plus, l’activité physique améliore le bien-être mental.

Dr. Scott LearLe Dr Scott Lear est un chercheur éminent spécialisé en prévention et en gestion des maladies du cœur. Il est titulaire de la Chaire de recherche en prévention des maladies cardiovasculaires de la société Pfizer/Fondation des maladies du cœur et de l’AVC à l’hôpital St. Paul’s. Il est membre de la Faculté des sciences de la santé et du département de physiologie et kinésiologie biomédicales de l’Université Simon Fraser. Le Dr Lear est lui-même atteint d’une maladie du cœur. Consultez son blogue : drscottlear.com.