Seth Nottley prenant la pose avec son t-shirt de Superman.

Cœur

Lorsqu’une situation critique est survenue, cette école était prête

Après avoir vu leur ami Seth sauvé par la RCR, ses camarades ont sauté en cœur en son honneur

Chapitre 1 « Seth s’est évanoui! »

Le 25 mars 2021, Courtney Mellow était dans son bureau à l’école Sacred Heart de Port Lambton, une communauté d’environ 1 000 habitants du sud-ouest de l’Ontario. C’était la récréation du matin à cette école qui accueille les élèves de la maternelle à la 8e année et où Courtney venait d’être nommée directrice six mois plus tôt. Soudainement, un enseignant chargé de surveiller les élèves pendant la récréation a appelé Courtney sur son walkie-talkie. Au même moment, trois étudiants ont fait irruption en criant « Seth s’est évanoui! »

Courtney s’est alors précipité sur le terrain de jeu où Seth Nottley, 10 ans, était allongé sur le dos. Voyant qu’il ne respirait pas, Courtney a d’abord vérifié si ses voies respiratoires étaient dégagées, puis a commencé la RCR. Elle a ensuite crié d’aller chercher le défibrillateur externe automatisé (DEA) de l’école. 

« C’est notre responsabilité de garder les jeunes en sécurité, a déclaré Courtney, mais ce matin-là, j’ai vraiment senti que quelque chose de plus grand m’aidait. »

Chapitre 2 Préparatifs d’intervention vitale

Tous les employés de l’école qui compte 130 élèves savaient que Seth souffrait d’une maladie cardiaque congénitale appelée cardiomyopathie hypertrophique. Ses enseignants savaient quels symptômes surveiller : fatigue, souffle court, visage marbré ou pâle, lèvres ou langue bleues. S’il faisait trop chaud ou trop froid à l’extérieur, Seth restait à l’intérieur pendant les récréations pour que son cœur n’ait pas à faire l’effort supplémentaire requis pour jouer dehors.

La famille de Seth à son chevet à l’hôpital.

Au grand réconfort de sa famille, Seth a subi avec succès une intervention chirurgicale pour placer un défibrillateur interne dans sa poitrine. 

Seth en fauteuil roulant, son frère et sa soeur à ses côtés.

Cinq mois après son arrêt cardiaque, Seth était finalement de retour à la maison, auprès de son frère William et de sa soeur Rylan.

Les camarades de classe de Seth participant à Sautons en coeur.

Quelques-uns des camarades de Seth se préparant en vue de leur activité Sautons en coeur.

L’école Sacred Heart participait également de façon régulière à Sautons en cœur, de Cœur + AVC, afin d’aider les élèves à apprendre au sujet de la santé du cœur tout en amassant des fonds pour la recherche vitale.

Lorsque Seth était à la maternelle, sa mère, Tricia, avait persuadé l’école d’acheter et d’installer un défibrillateur externe automatisé (DEA), de former le personnel afin qu’il soit capable de l’utiliser et de veiller à ce que tous maintiennent leur certification en RCR à jour. En ce jour fatidique de mars, cette formation a sauvé la vie de Seth. 

Courtney a continué les manœuvres de RCR sur Seth, puis s’est servi du DEA de l’école, appliquant les électrodes sur sa poitrine pour essayer de réanimer son cœur. 

Pendant ce temps, un enseignant composait le 9-1-1, un autre amenait les élèves inquiets vers leurs classes et un troisième emmenait le frère de Seth, William, 7 ans, sa sœur Rylan, 5 ans, et trois de ses cousins au bureau.

Il a fallu à peine dix minutes aux premiers répondants pour arriver, en même temps que la tante de Seth, Laurie Kraayenbrink, qui était à la maison tout près. Ses parents travaillaient à Chatham, soit à 30 minutes de route. 

Dès son arrivée, un pompier volontaire a pris le relais de la RCR, mais Seth ne respirait toujours pas. Il a finalement été transporté par ambulance à l’hôpital Wallaceburg, où ses parents, Tricia et Jérémy, ont accouru pour voir leur fils. Les ambulanciers ont réussi à rétablir le pouls de Seth en chemin, mais l’ont perdu de nouveau.

Une fois son état stabilisé, Seth a passé près de 10 semaines au Children’s Hospital à London, pendant la majeure partie desquelles il a été maintenu en vie artificiellement. Il a ensuite été transféré à l’hôpital SickKids de Toronto, puis à l’hôpital Holland Bloorview Kids Rehabilitation, également à Toronto. Pendant que les parents de Seth restaient à son chevet, Laurie et son mari, qui ont sept enfants, ont pris soin de William et Rylan. 

Chapitre 3 #sautonspourseth

En juin, Seth a subi avec succès une intervention chirurgicale pour placer un défibrillateur interne dans sa poitrine. L’appareil à pile permet de suivre son rythme cardiaque; s’il détecte un rythme anormal, il émet une décharge électrique pour le rétablir. C’est un grand réconfort pour sa famille, dit Laurie.

Ce matin-là, j’ai vraiment senti que quelque chose de plus grand m’aidait.
Courtney Mellow - Directrice de l’école

Entre-temps, les camarades de classe de Seth lui ont rendu hommage dans le cadre d’une activité Sautons en cœur (#sautonspourseth) à laquelle toute la communauté a participé. Les élèves ont pris part à une activité physique saine pour le cœur et ont appris comment garder leur cœur fort. De plus, ils ont recueilli plus de 10 000 $ pour la recherche sur les maladies du cœur et l’AVC. « Nous le faisons chaque année, affirme Courtney. Mais cette année, l’activité avait quelque chose de personnel. C’est également l’édition la plus réussie en ce qui a trait à la participation et aux fonds recueillis. »

À la fin du mois d’août, cinq mois après son arrêt cardiaque, Seth est finalement rentré à la maison, à Port Lambton. Il avait hâte de reprendre la moto tout-terrain et le quatre-roues, de jouer à des jeux vidéo avec ses cousins et de commencer sa sixième année.

La famille de Seth est extrêmement reconnaissante envers tous ceux qui ont contribué à sauver sa vie, affirme Laurie : « Ils ont une place spéciale dans nos cœurs ».