skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

Pourquoi ils pédalent pour la recherche

Pour Caroline et son équipe du Robarts Research Institute, le Grand Vélo permet de se sentir bien.
 Caroline O’Neil with her Big Bike team

En première ligne, la capitaine d’équipe du Grand Vélo Caroline O’Neil est prête à pédaler.

Il y a faire du vélo, et il y a monter à bord du Grand Vélo! Pour le faire avancer, 30 personnes doivent unir leurs forces. Pédaler sur un vélo aussi grand n’a rien d’ennuyeux, mais les objectifs s’y rattachant doivent aussi être de taille. Pour Caroline O’Neil, responsable des installations au Robarts Research Institute et capitaine d’équipe du Grand Vélo, il faut viser haut.

Caroline et ses coéquipiers ont participé au défi pour la première fois à London, en Ontario, il y a plus de 10 ans. Ils sont plus de 70 000 randonneurs issus de plus de 200 communautés de partout au pays à avoir participé à l’activité Grand Vélo. Depuis ses débuts, l’équipe du Robarts Research Institute a amassé 53 000 $ pour soutenir la recherche vitale sur les maladies du cœur et l’AVC. 

Caroline, qui travaille dans le laboratoire du Dr Geoffrey Pickering, peut témoigner de l’impact considérable que peut avoir la collecte de fonds du Grand Vélo. Les travaux du Dr Pickering portent sur les façons de ralentir le vieillissement des vaisseaux sanguins et d’en former de nouveaux en vue de prévenir les maladies du cœur et l’AVC. 

« En laboratoire, nous voyons comment les fonds amassés contribuent à l’avancement de la recherche pour aboutir à des découvertes qui auraient autrement été impossibles à réaliser », a souligné Caroline. 

Son engagement n’est pas seulement d’ordre professionnel : son beau-frère a déjà subi une crise cardiaque et son oncle est mort à la suite d’une crise cardiaque alors qu’il était âgé de 46 ans. « J’ai été touchée de près par les maladies du cœur et l’AVC, et j’aime encourager le soutien des donateurs. Avec un peu de chance, nos efforts peuvent aider les autres. » 

Capitaine de l’équipe du Grand Vélo du Robarts Research Institute depuis les cinq dernières années, Caroline est aussi la personne qui a fait la collecte individuelle la plus élevée parmi ses coéquipiers en 2018 en amassant 540 $. 

Pour Caroline, peu importe ce que son rôle l’amène à faire, qu’il s’agisse de recruter des coéquipiers ou de s’assurer que chacun est vêtu aux couleurs de l’équipe, l’activité Grand Vélo est avant tout une occasion de se sentir bien dans sa peau. « Il n’y a pas plus grande satisfaction que de savoir que nos efforts contribuent à la recherche et aux progrès dans le domaine. »