skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

Un coup de pouce pour réduire sa pression artérielle

Des participants ressentent les bienfaits sur leur santé d’un programme novateur de Cœur + AVC
Babatunji Farinloye

Babatunji Farinloye

Babatunji Farinloye se sent en pleine forme depuis qu’il a adopté un mode de vie sain. Il s’entraîne régulièrement, mange davantage de légumes et de fruits, et évite maintenant d’acheter des aliments transformés. 

Il attribue ces changements positifs à Action-Réaction, un programme de mieux-être gratuit de six mois qui aide les gens à réduire leur risque d’hypertension artérielle.

L’hypertension artérielle, qui est caractérisée par une pression artérielle élevée, est le principal facteur de risque de l’AVC et un important facteur des maladies du cœur. 

Babatunji a fait partie du premier groupe de 500 personnes qui se sont inscrites au programme Action-Réaction, lequel a fait l’objet d’un projet pilote en 2018 dans la région du Grand Toronto, en partenariat avec le Centre d’investissement d’impact MaRS (CIIM) et l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC). Ce programme offre de l’encadrement, de l’information, du soutien ainsi que des outils en ligne.

Un suivi des progrès

Selon Babatunji, un comptable âgé de 50 ans, les outils de suivi du programme l’ont motivé à augmenter son niveau d’activité physique, à adopter de saines habitudes alimentaires et à améliorer son sommeil. Il a su tirer parti d’un abonnement gratuit de deux mois au YMCA et de séances d’entraînement personnel. « J’étais déjà membre d’une salle d’entraînement, mais ce qui m’a plu a été de recevoir des conseils sur les bons exercices à faire. » 

Grâce à un autre avantage du programme Action-Réaction, Babatunji a pu consulter un nutritionniste chez Loblaws, ce qui l’a aidé à modifier ses habitudes lorsqu’il fait l’épicerie. « Maintenant, je sais quelles allées je dois éviter! Je sais lire les étiquettes et reconnaître les aliments que je ne dois pas acheter. »

Un modèle de financement à rendement sur résultat

Action-Réaction est le premier programme axé sur la santé au pays à être financé par un modèle à rendement sur résultat, ou d’obligations à impact social. Des investisseurs privés fournissent les fonds initiaux. Dans ce cas précis, il s’agit d’un groupe de onze investisseurs comprenant des gens de la population, des entreprises et des fondations.

Les investisseurs sont remboursés avec intérêts par l’ASPC si le programme atteint ses objectifs. Dans le cas contraire, ils perdent une partie de leur capital.

Des résultats préliminaires prometteurs

Les résultats de la première cohorte sont « très prometteurs », selon Erin Kim, gestionnaire principale et responsable du programme Action-Réaction de Cœur + AVC. Plus de 90 % des participants ont terminé le programme. La mesure de la pression artérielle de 112 de ces participants a indiqué une diminution moyenne de 5 mmHg de la pression systolique, c’est-à-dire au moment où le cœur se contracte. 

« Je sais lire les étiquettes et reconnaître les aliments que je ne dois pas acheter. »

Babatunji Farinloye

Cette diminution est encore plus souhaitable que l’objectif établi par des cardiologues, qui était de n’observer aucune augmentation dans la mesure de la pression artérielle.

L’équipe du programme Action-Réaction, composée d’un vaste réseau de bénévoles, est occupée à procéder aux inscriptions de la deuxième cohorte, dont les participants proviennent de plusieurs municipalités du sud de l’Ontario. Les inscriptions se déroulent jusqu’en juin 2019. Le programme est accessible aux personnes de plus de 40 ans qui ont une pression systolique de 121 à 139 mmHg. Les personnes qui souffrent de diabète ou qui prennent des médicaments contre l’hypertension artérielle n’y sont pas admissibles.

Des expansions futures

Le plan consiste à offrir Action-Réaction aux citoyens de Vancouver en 2020. Selon Erin Kim et son équipe, le programme est très prometteur et il pourra être mis en place dans d’autres régions à la grandeur du pays. Compte tenu du succès d’Action-Réaction, Cœur + AVC espère offrir des programmes et des ressources à un public élargi à long terme.

Pour sa part, Babatunji maintient les saines habitudes qu’il a adoptées grâce au programme. « Si on se fixe des objectifs trop ambitieux, il est facile d’abandonner. La vie apportera toujours son lot de défis. Si vous êtes débutant, commencez en douceur et mettez-vous au défi à mesure que vous progressez. »

La vie. Ne passez pas à côté.