skip-to-main-content

Restreindre pour protéger - des mesures encadrant la publicité sur la cigarette électronique pour protéger les jeunes

Cœur + AVC est heureuse de la réglementation sur le vapotage et exhorte le gouvernement fédéral de poursuivre sur sa lancée

Ottawa — Cœur + AVC applaudit la dernière série de règlements annoncée aujourd’hui par la ministre fédérale de la Santé, Patty Hajdu, laquelle vise à restreindre davantage le marketing et la promotion de la cigarette électronique.

« Nous félicitons Santé Canada d’avoir pris des mesures nécessaires pour protéger les jeunes contre le vapotage, en renforçant les restrictions entourant la publicité de la cigarette électronique », a déclaré le Dr Andrew Pipe, président du conseil d’administration de Cœur + AVC. « Le vapotage chez les jeunes a pris des proportions épidémiques, créant une nouvelle génération dépendante à la nicotine. »

Au Canada, 1 élève sur 5 de la 7e à la 12e année vapote et 34 % indiquent avoir déjà essayé la cigarette électronique. Une récente étude canadienne montre que le taux de vapotage chez les jeunes a monté en flèche de 112 % de 2017 à 2019.

Les règlements portent sur la promotion des produits de vapotage pouvant être vue ou entendue par les jeunes, et incluent les endroits auxquels les jeunes ont accès. La publicité aux points de vente, les médias sociaux, la télévision ainsi que les espaces publics tels que les panneaux d’affichage, les transports publics, les parcs et d’autres lieux sont couverts par la réglementation qui entrera en vigueur le 7 août 2020. Certains points de vente au détail où peuvent aller les jeunes ont jusqu’au 6 septembre 2020 pour s’y conformer. Toutes les publicités doivent comporter une mise en garde sur la santé, attribuée à Santé Canada. Ces mises en garde seront modifiées au fil du temps par le ministère.

L’industrie du vapotage a ciblé les jeunes par un marketing vigoureux, des arômes séduisants de fruits et de bonbons, une conception de produit attrayante et des prix généralement bas. De nombreux produits utilisés par les jeunes ont une forte concentration en nicotine, parfois aussi élevée que dans un paquet entier de cigarettes. La nicotine crée une forte dépendance et nuit au développement du cerveau.

« L’annonce d’aujourd’hui témoigne d’un progrès, mais d’autres mesures doivent être prises rapidement pour empêcher les jeunes de vapoter, notamment en interdisant complètement les arômes, en limitant la teneur en nicotine et en augmentant les taxes », a ajouté le Dr Pipe.

Coordonnées

Stephanie Lawrence
Gestionnaire principale, Communications
Fondation des maladies du cœur et de l’AVC
613 290-4236
stephanie.lawrence@heartandstroke.ca

À propos de Cœur + AVC

La vie. Ne passez pas à côté. C’est pour cette raison que Cœur + AVC mène la lutte contre les maladies du cœur et l’AVC. Nous devons propulser les prochaines découvertes médicales afin que les gens au pays ne passent pas à côté de moments précieux. Ensemble, nous promouvons la santé, préservons la vie et favorisons le rétablissement grâce à la recherche, à la prévention et à des politiques publiques.

 

La vie. Ne passez pas à côté.