skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

Communiqué de presse: D'urgentes mesures à l'égard de la démence s'imposent en raison du vieillissement de la population

Cœur + AVC revendique des initiatives de prévention immédiates pour réduire le taux croissant de démence vasculaire

OTTAWA - Cœur + AVC félicite la ministre fédérale de la Santé, Ginette Petitpas Taylor, et l'Agence de la santé publique du Canada pour le lancement d'« Une stratégie sur la démence pour le Canada : Ensemble, nous y aspirons ». La stratégie vise à soutenir les mesures qui augmentent la contribution des milieux sociaux et bâtis à une vie saine et à l'adoption d'un mode de vie sain. Elle encourage également le milieu de la recherche à mettre au point de nouvelles mesures de prévention et de nouveaux traitements.

Une nouvelle recherche révèle un lien direct entre les maladies du cœur, l'AVC et la démence vasculaire. Cette dernière est entraînée par une maladie des vaisseaux sanguins (maladie vasculaire) causant des lésions au cerveau. Le lien entre la démence et les maladies vasculaires semble beaucoup plus étroit qu'on ne le croyait auparavant; ces maladies sont liées à au moins un tiers des cas de démence. À mesure que la population vieillit, les taux de maladies vasculaires augmentent, tout comme celui de la démence qu'elles entraînent. Voilà qui souligne l'urgent besoin de mesures de préventions, dont de nombreuses pouvant être mises en œuvre maintenant.

« Le lien entre le cœur et le cerveau est l'une de nos plus grandes priorités, a déclaré Yves Savoie, chef de la direction de Cœur + AVC. La stratégie nationale sur la démence donnera une orientation claire et favorisera le soutien pour les initiatives de prévention et pour la recherche. Nous devons agir rapidement afin de réduire le nombre de personnes touchées et nous devons mieux comprendre comment offrir la meilleure qualité de vie et le meilleur système de soutien possible aux personnes atteintes de démence et à leurs aidants naturels. »

Dans bien des cas, les maladies vasculaires, ainsi que leur aggravation, peuvent être prévenues par l'adoption d'un mode vie sain. Ces efforts de prévention pourraient réduire le nombre de cas de démence à l'avenir. Cœur + AVC demande au gouvernement de compléter sa stratégie en matière de saine alimentation et d'investir dans l'environnement bâti, notamment dans les infrastructures de transport actif (comme les trottoirs et les pistes cyclables), qui peuvent contribuer à favoriser l'activité physique.

« Nous avons besoin de plus de recherches pour comprendre pleinement ce qui se produit lorsque la démence se manifeste et ce que nous pouvons faire pour réduire son incidence. Nous sommes particulièrement emballés par la possibilité de la prévention, permettant de retarder les lésions au cerveau ou d'en réduire la gravité, qui pourrait consister uniquement en l'adoption d'habitudes de vie plus saines et par la prise de médicaments bien connus pour réduire les maladies du cœur et les AVC, comme les comprimés contre l'hypertension et les médicaments utilisés pour maîtriser les irrégularités du rythme cardiaque (comme la fibrillation auriculaire). La prévention n'est qu'un des domaines étudiés qui suscitent l'espoir », a expliqué Patrice Lindsay, directrice du changement systémique et du programme sur l'AVC.

On s'attend à ce que la stratégie nationale sur la démence améliore l'accès aux résultats de la recherche et contribue à l'adoption de pratiques exemplaires. Cœur + AVC publiera ses « Recommandations canadiennes sur les pratiques optimales de l'AVC : Humeur, cognition et fatigue après un AVC », dans les prochaines semaines. Ce document aidera les professionnels de la santé à offrir les meilleurs soins possible aux personnes qui présentent des signes de démence vasculaire à la suite d'un AVC.

Les gens touchés par la démence, y compris les aidants naturels, ont été consultés pour veiller à ce que la stratégie nationale tienne compte de leur expérience et de leurs besoins. Cœur + AVC gère deux groupes de soutien en ligne pour donner l'occasion aux survivants et aux aidants naturels de partager leur expérience et d'obtenir un soutien social et émotionnel au sein d'une communauté sûre, inclusive et respectueuse.

Statistiques - Maladie vasculaire (vaisseaux sanguins)
  • Au Canada, 9 personnes sur 10 ont au moins un facteur de risque de maladie du cœur, d'AVC ou de déficits cognitifs d'origine vasculaire (dont la forme la plus grave est la démence vasculaire).
  • Chaque année au Canada, plus de 90 000 personnes meurent en raison d'une maladie du cœur, d'un AVC ou de démence vasculaire.
  • Toutes les cinq minutes, une personne meurt en raison d'une maladie du cœur, d'un AVC ou d'un déficit cognitif d'origine vasculaire.
Statistiques - Déficit cognitif d'origine vasculaire et démence
  • Les déficits cognitifs d'origine vasculaire sont la deuxième cause sous-jacente la plus fréquente de la démence et des troubles cognitifs légers; ils représentent jusqu'à un tiers du risque pour la population.
  • Si nous éliminions tous les cas de maladies vasculaires dans la population, le tiers des cas de démence disparaîtrait.
  • La démence vasculaire se manifeste typiquement avec d'autres formes de démence, comme la maladie d'Alzheimer.
  • Les personnes atteintes d'insuffisance cardiaque sont 2,6 fois plus sujettes à souffrir d'un déficit cognitif d'origine vasculaire.
  • Une cardiopathie congénitale peut tripler le risque d'apparition précoce de déficits cognitifs d'origine vasculaire (avant 65 ans) et en augmenter de 30 % le risque d'apparition tardive.
  • Les personnes atteintes de fibrillation auriculaire (un trouble du rythme cardiaque) sont 1,4 fois plus susceptibles de souffrir d'un déficit cognitif d'origine vasculaire.
  • Les personnes atteintes d'une valvulopathie présentent un risque accru de 25 % d'avoir un déficit cognitif d'origine vasculaire.
  • Parmi les personnes qui ont une récidive d'AVC, 30 % sont susceptibles de développer un déficit cognitif d'origine vasculaire.
À propos de Cœur + AVC

La vie. Ne passez pas à côté. C'est pour cette raison que Cœur + AVC mène la lutte contre les maladies du cœur et l'AVC. Ensemble, nous prévenons les maladies, préservons la vie et favorisons le rétablissement grâce à la recherche, la promotion de la santé et des politiques publiques. 

Pour les demandes d'entrevue des médias :

Joshua Terry, gestionnaires des communications (Ontario),
416 489-7111, poste 24806,
joshua.terry@heartandstroke.ca

La vie. Ne passez pas à côté.