skip-to-main-content

Communiqué de presse : Une analyse utile dans la planification des soins après la pandémie

L’analyse souligne les tendances sur dix ans des hospitalisations pour les maladies cardiovasculaires, l’AVC et les déficits cognitifs d’origine vasculaire

Ottawa — Une nouvelle analyse menée par Cœur + AVC et publiée dans le Canadian Journal of Cardiology  fournit un point de départ précieux pour la planification et la relance des systèmes de santé après la pandémie de COVID-19. L’article révèle les tendances sur dix ans des hospitalisations avant la pandémie chez les personnes aux prises avec un trouble cardiaque, l’AVC ou un déficit cognitif d’origine vasculaire. Réunies, ces affections représentent la principale cause de décès au pays. Aussi, elles augmentent le risque de devenir très malade et de mourir des suites de la COVID-19.

« La pandémie de COVID-19 a perturbé les systèmes de santé et aura des conséquences à long terme », déclare Cindy Yip, directrice, Information, gestion du savoir et programme sur les maladies du cœur, à Cœur + AVC. « Notre étude démontre l’utilisation des services et des soins offerts avant la pandémie. En 10 ans, plus de 2,6 millions de personnes ont été hospitalisées en raison d’une maladie du cœur, d’un AVC ou d’un déficit cognitif d’origine vasculaire. Ces renseignements sont plus importants que jamais, car les provinces et les territoires commencent à rétablir les services de santé et de soutien communautaire tout en continuant à traiter les patients, actuels et nouveaux, atteints de la COVID-19. »

Bien que la prévalence des maladies demeure relativement constante, le nombre d’hospitalisations pour certains troubles de santé a diminué alors qu’il a augmenté pour d’autres.

« Cette analyse démontre la variation dans le temps, à la hausse et à la baisse, des hospitalisations dues à des troubles cardiaques et cérébraux. Les taux ainsi que les chiffres réels mettent en évidence les domaines dans lesquels nous devons nous améliorer et ceux dans lesquels nous avons du succès », déclare le Dr Michael Hill, neurologue spécialisé en AVC, à l’Université de Calgary. « Même si la diminution des hospitalisations est encourageante, les données témoignent des populations vulnérables, notamment les personnes âgées, et les différences entre les hommes et les femmes. Nous pouvons donc bien orienter nos efforts futurs en matière de prévention des maladies et d’intégration des services. »

Les taux d’hospitalisation associés aux déficits cognitifs d’origine vasculaire ont augmenté principalement en raison du vieillissement de la population. Parallèlement, certaines maladies sont plus fréquentes chez les jeunes aujourd’hui qu’il y a dix ans :

  •  Les hospitalisations pour l’insuffisance cardiaque ont augmenté chez les hommes et les femmes âgés de 20 à 39 ans.
  •  Les hospitalisations pour les valvulopathies ont augmenté de manière considérable chez les femmes âgées de 20 à 39 ans.
  •  Les hospitalisations pour l’AVC ont augmenté de 25 % chez les femmes de cette tranche d’âge, probablement en raison d’une augmentation du risque d’AVC pendant la grossesse.

Les taux d’hospitalisation pour les maladies coronariennes et vasculaires, l’insuffisance cardiaque, les troubles du rythme cardiaque et l’AVC ont diminué de façon générale. Cette diminution est en partie due au fait que les personnes atteintes sont traitées ailleurs que dans les hôpitaux, par exemple dans des cliniques ou à domicile. Elle pourrait également être attribuée à une sensibilisation accrue de la population et à une amélioration de la prévention des maladies grâce à l’abandon du tabac, à la saine alimentation et à une activité physique adéquate.

Pour en apprendre davantage sur la maladie à coronavirus, les maladies du cœur et l’AVC, visitez coeuretavc.ca. Tous les bureaux de Cœur + AVC sont fermés pour protéger la santé de tous pendant la pandémie de COVID-19. Les employés travaillent à domicile et demeurent actifs et engagés dans les communautés. Les services essentiels comme les centres d’appel, le site Web, les dons en ligne et les communautés en ligne sont toujours en fonction.

Coordonnées

Megan Radford
Fondation des maladies du cœur et de l’AVC
416 938-9483
megan.radford@heartandstroke.ca

À propos de Cœur + AVC

La vie. Ne passez pas à côté. C’est pour cette raison que Cœur + AVC mène la lutte contre les maladies du cœur et l’AVC. Nous devons propulser les prochaines découvertes médicales afin que les gens au pays ne passent pas à côté de moments précieux. Ensemble, nous promouvons la santé, préservons la vie et favorisons le rétablissement grâce à la recherche, à la prévention et à des politiques publiques.

 

La vie. Ne passez pas à côté.