skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

Communiqué de presse: Une étude confirme les taux épidémiques d’utilisation de la cigarette électronique

Des décennies de politiques de lutte antitabac couronnées de succès risquent de s’envoler en fumée

OTTAWA - Les produits qui étaient autrefois décrits comme « une porte d’entrée vers le tabagisme » pourraient malheureusement être à la hauteur de leur description. Selon une nouvelle recherche du Dr David Hammond, de l’Université de Waterloo, les taux de vapotage chez les jeunes canadiens ont augmenté considérablement et, plus troublant encore, il en va de même pour les taux de tabagisme. Cœur + AVC exhorte les gouvernements de prendre des mesures décisives et de renforcer rapidement la réglementation.

En un an, les taux de vapotage chez les jeunes a fait un bond fulgurant de 74 %, passant de 8,4 à 14,6 %. Au cours de la même période, les taux de tabagisme chez les jeunes a augmenté de 45 %, passant de 10,7 à 15,5 %. C’est la première fois depuis des décennies que les taux de tabagisme chez les jeunes augmentent de manière substantielle et qu’ils atteignent le même niveau que ceux de la population générale (environ 15 % des 15 ans et plus).

« Cette étude fournit des preuves troublantes et confirme que le vapotage a pris des proportions épidémiques chez nos jeunes. La cigarette électronique crée une dépendance à la nicotine », a affirmé Yves Savoie, chef de la direction national de Cœur + AVC. « Nous sommes très inquiets que l’augmentation du vapotage fasse grimper le nombre de fumeurs chez les jeunes et qu’elle puisse inverser les progrès faits en matière de lutte contre le tabagisme au pays. »

« La nicotine est l’une des drogues les plus addictives du monde; la dépendance ne fait ressentir rapidement et de nombreuses personnes luttent alors pour le reste de leur vie afin de s’en libérer. La quantité de nicotine injectée par les dispositifs de vapotage est plus élevée que celle d’une cigarette traditionnelle », a déclaré le Dr Andrew Pipe, professeur à la Faculté de médecine de l’Université d’Ottawa et président du conseil d’administration de Cœur + AVC.

Les résultats, publiés dans le British Medical Journal, témoignent des taux de vapotage chez les jeunes de 16 à 19 ans au Canada, aux États-Unis et au Royaume-Uni entre août 2017 et septembre 2018. En mai 2018, après que la cigarette électronique contenant de la nicotine soit devenue légale au Canada, des entreprises ont commencé à promouvoir activement leurs produits auprès des jeunes. Les taux de vapotage chez les jeunes n’ont pas augmenté de façon aussi spectaculaire au Royaume-Uni, où il y a des limites maximales de nicotine et des restrictions en matière de publicité auprès de ce groupe populationnel.

La nicotine nuit au développement du corps et du cerveau et augmente le risque de crise cardiaque. Le tabac demeure la principale cause de maladies et de morts évitables au Canada, malgré des décennies de travail sur les politiques, l’éducation du public et les changements à la taxation. Chaque année, le tabac tue environ 45 000 personnes au pays.

À propos de Cœur + AVC

La vie. Ne passez pas à côté. C’est pour cette raison que Cœur + AVC mène la lutte contre les maladies du cœur et l’AVC. Nous devons propulser les prochaines découvertes médicales afin que les gens au pays ne passent pas à côté de moments précieux. Ensemble, nous prévenons les maladies, préservons la vie et favorisons le rétablissement grâce à la recherche, la promotion de la santé et des politiques publiques.

Coordonnées

Joshua Terry
Gestionnaire des communications
Fondation des maladies du cœur et de l’AVC
416 489-7111, poste 24806
647 444-4391
Joshua.Terry@heartandstroke.ca

La vie. Ne passez pas à côté.