skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

Le syndrome du QT long

Aussi appelé syndrome du QTL ou SQTL

Qu’est-ce que le syndrome du QT long?

Le syndrome du QT long est une anomalie du système électrique du cœur, lequel contrôle la fréquence (vitesse) et le rythme cardiaque. Lorsqu’il fonctionne correctement, votre cœur bat à une fréquence et à un rythme normaux. Si ce n’est pas le cas, vous avez une arythmie. Le syndrome du QT long est un type d’arythmie.

Un électrocardiogramme (ECG) mesure et enregistre l’activité électrique qui traverse le cœur pendant que celui-ci bat. Chaque partie du battement est représentée sur un graphique et désignée par une lettre : P, Q, R, S et T. Le QT long est un intervalle anormalement long entre les points Q et T du graphique sur un ECG.

Si vous êtes atteint du syndrome du QT long, la structure de votre cœur est parfaitement normale, mais il est possible que vous ayez des battements rapides et chaotiques, ce qui peut causer un évanouissement soudain ou des convulsions. Dans certains cas, le cœur peut s’arrêter, causant une mort subite. Le QT long est curable.

Types

Il existe deux types de syndrome du QT long :

  1. Le syndrome du QT long congénital résultate d’une mutation génétique. De nombreux gènes associés au syndrome du QT long ont été découverts et des centaines de mutations ont été identifiées.
  2. Le syndrome du QT long acquis peut être causé par certains médicaments. Plus de 100 médicaments différents peuvent allonger l’intervalle QT (syndrome du QT long induit par les médicaments). Les déséquilibres électrolytiques, comme un faible taux de potassium dans le corps (hypokaliémie), peuvent également provoquer le syndrome du QT long acquis.
Symptômes

Alors que certaines personnes atteintes du syndrome du QT long n’en présentent aucun, les symptômes peuvent être des convulsions et des évanouissements inexpliqués ainsi que des battements cardiaques anormaux (arythmie). Ils peuvent être déclenchés par l’exercice ou le stress. Dans certains cas, s’il n’est pas détecté et traité, le syndrome du QT long peut entraîner une mort subite.

Facteurs de risque

Si vous avez des antécédents familiaux d’un syndrome du QT long diagnostiqué, de convulsions ou d’évanouissements inexpliqués, ou encore de mort subite à un jeune âge, vous devriez en aviser votre médecin ou un professionnel de la santé, car il est possible que vous soyez atteint du syndrome du QT long ou d’un autre trouble du rythme héréditaire.

Les enfants, les adolescents et les jeunes adultes qui ont des quasi-noyades ou des évanouissements inexpliqués ou qui ont vécu d’autres incidents similaires devraient être soumis au dépistage du syndrome du QT long.

Si vous prenez un médicament qui pourrait mener au développement du syndrome du QT long, votre médecin surveillera votre état de santé et les signes de la maladie.

Causes

Le syndrome du QT long peut être génétique ou acquis.

Il peut être induit par certains médicaments, dont certains types d’antidépresseurs, d’antipsychotiques, d’antibiotiques et de diurétiques.

Un déséquilibre électrolytique et un faible taux de potassium ou de sodium dans l’organisme peuvent également provoquer la maladie. Des vomissements extrêmes, de la diarrhée ou un trouble de l’alimentation peuvent causer un déséquilibre électrolytique.

Diagnostic

Pour diagnostiquer le syndrome du QT long, votre médecin examinera vos antécédents médicaux et vous fera subir un examen physique complet.

Un électrocardiogramme (ECG) permet de détecter les intervalles QT allongés. Il s’agit d’un enregistrement imprimé de l’activité électrique de votre cœur, lequel fournit des renseignements sur le rythme, les cavités, les lésions et autres anomalies cardiaques.

D’autres tests possibles sont les suivants :

Le syndrome du QT long est une maladie difficile à diagnostiquer puisque l’intervalle QT allongé de certaines personnes n’est pas visible sur un ECG. Si l’on en soupçonne l’existence, il est important de diriger le patient vers un cardiologue spécialisé dans les troubles du rythme cardiaque pour effectuer des tests plus poussés.

Traitement

Le syndrome du QT long peut être traité. Votre médecin peut vous prescrire des médicaments, demander une intervention chirurgicale ou suggérer des modifications à votre mode de vie.

Médicaments

 Les bêtabloquants sont les médicaments les plus couramment prescrits. Ils ralentissent votre rythme cardiaque en réduisant l’effet de l’adrénaline sur votre cœur. Il est important de discuter avec votre médecin pour trouver les médicaments qui vous conviennent le mieux et de suivre attentivement les instructions.

Interventions médicales

Dans certains cas, vous devrez peut-être subir une intervention chirurgicale des nerfs qui régulent votre rythme cardiaque. Si le syndrome du QT long cause un rythme cardiaque dangereusement anormal, vous pourriez avoir besoin d’un défibrillateur cardioverteur implantable (DCI).

Habitudes de vie

De nombreuses personnes atteintes du syndrome du QT long ne doivent apporter que très peu de changements à leur mode de vie si la maladie est correctement traitée et contrôlée. Toutefois, certains ajustements peuvent être nécessaires. Par exemple, certains sports ou activités augmentent le risque d’évanouissement ou d’événement plus grave. Il est important de consulter son cardiologue sur la façon de mener une vie saine et active sans risquer d’autres complications.

Vivre avec le syndrome du QT long

Après un diagnostic de syndrome du QT long, il est normal de ressentir de l’inquiétude ou de la frayeur. Trouvez du réconfort émotionnel auprès d’un parent, d’un ami, d’un médecin, d’un professionnel en santé mentale ou d’un groupe de soutien. Parler de vos émotions et de vos sentiments est une étape importante de votre rétablissement.

Ressources

Pour découvrir les services qui peuvent vous aider au fil de votre cheminement avec une maladie du cœur, consultez notre liste de services et de ressources.

Visitez la Canadian SADS Foundation pour des publications en anglais sur la vie avec le syndrome du QT long.

Pour vous joindre à un groupe de soutien sur l’arythmie près de chez vous ou pour en mettre un sur pied, consultez le site Web de la Heart Arrhythmia Alliance.

La vie. Ne passez pas à côté.