skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

Bloc cardiaque


Qu’est-ce qu’un bloc cardiaque?

Le bloc cardiaque est un trouble du rythme cardiaque (une arythmie). Il s’agit d’un ralentissement ou de l’interruption du signal électrique des cavités supérieures du cœur (les oreillettes) vers les cavités inférieures (les ventricules). Le signal électrique provoque la contraction du muscle cardiaque et le battement du cœur. Un rythme cardiaque lent de moins de 60 battements par minute est appelé bradycardie.

Il pourrait vous être utile d’apprendre d’abord comment fonctionne un cœur en santé.

Un bloc cardiaque peut se développer chez les adultes comme chez les enfants. Les bébés peuvent naître avec un bloc cardiaque s’ils ont une cardiopathie congénitale ou si leur mère a une maladie auto-immune comme le lupus. On parle alors de bloc cardiaque congénital. Parfois, aucune cause n’est discernable.

Types

Le bloc cardiaque est classé selon le degré de ralentissement des signaux électriques entre les oreillettes et les ventricules. Il en existe trois types :

  1. Le bloc cardiaque du premier degré est la forme la plus légère et ne cause habituellement pas de symptômes. Les signaux électriques sont ralentis, mais ils atteignent tous les ventricules.
  2. Le bloc cardiaque du deuxième degré entraîne un rythme cardiaque plus lent et parfois irrégulier. Tous les signaux n’atteignent pas les ventricules et certains battements cardiaques sont interrompus.
  3. Le bloc cardiaque du troisième degré (bloc auriculo-ventriculaire complet) est la forme la plus grave. Aucun des signaux électriques n’atteint les ventricules. Un système de secours naturel dans les ventricules prend le relais, mais le rythme cardiaque est plus lent et plus irrégulier que la normale.
Causes

Le bloc cardiaque peut survenir à n’importe quel âge, mais il est plus susceptible de se produire chez les personnes âgées, notamment celles qui ont d’autres troubles cardiaques comme :

Certains médicaments, tels que la digoxine, les bêtabloquants et les inhibiteurs des canaux calciques, peuvent causer un bloc cardiaque. Si vous prenez l’un de ces médicaments, votre équipe de soins de santé vous surveillera de près pour déceler tout signe de la maladie.

Les athlètes et les jeunes ayant un tonus vagal élevé peuvent également souffrir d’un bloc cardiaque du premier degré. Le nerf vague s’étend du cerveau jusqu’à l’abdomen, de chaque côté du corps. Son activité ralentit la fréquence cardiaque.

Symptômes

Une personne avec un bloc cardiaque du premier degré peut ne présenter aucun symptôme.

Les symptômes d’un bloc cardiaque du deuxième ou du troisième degré vont des étourdissements à la fatigue ou à l’évanouissement, à l’essoufflement et aux douleurs thoraciques.

Diagnostic

Un diagnostic de bloc cardiaque est habituellement établi à l’aide d’un électrocardiogramme (ECG), un tracé imprimé de l’activité électrique du cœur qui fournit des renseignements sur le rythme et la taille de ce dernier et sur toute lésion éventuelle.

Traitement

Le bloc cardiaque du premier degré peut ne pas nécessiter de traitement du tout.

Parfois, un stimulateur cardiaque est implanté pour traiter le bloc cardiaque du deuxième et du troisième degré. Il se charge de la stimulation électrique régulière du cœur. Il aidera le cœur à battre à un rythme régulier.

Certains changements au mode de vie, comme éviter le stress et éliminer l’alcool et la caféine (le café, le thé, les boissons gazeuses, le chocolat, et certains analgésiques en vente libre), peuvent être utiles. Il y a beaucoup d’autres changements importants que vous pouvez apporter à votre mode de vie pour améliorer votre condition physique, notamment opter pour une alimentation saine et être faire de l’activité physique. Discutez avec votre médecin des changements de mode de vie qui vous seraient les plus bénéfiques.

Certaines formes de bloc cardiaque peuvent disparaître d’elles-mêmes si l’affection sous-jacente qui cause le problème est traitée ou éliminée. Par exemple, si votre médicament cause un bloc cardiaque et que vous n’en avez plus besoin, votre état pourrait s’améliorer. Toutefois, n’arrêtez jamais de prendre un médicament d’ordonnance sans en discuter d’abord avec votre médecin, votre infirmier praticien ou votre pharmacien. Ils se feront un plaisir de répondre à vos questions et à vos préoccupations à ce sujet. 

 
Vivre avec un bloc cardiaque 

La plupart des personnes atteintes d’un bloc cardiaque peuvent mener une vie normale et active.

Après un diagnostic de maladie du cœur, il est normal de ressentir de l’inquiétude ou de la peur. Trouvez du réconfort émotionnel auprès d’un parent, d’un ami, d’un médecin, d’un professionnel en santé mentale ou d’un groupe de soutien. Parler de vos défis et de vos émotions est une étape importante de votre rétablissement.

Abonnez-vous au bulletin d’information sur le rétablissement de Cœur + AVC. Obtenez les nouvelles et l’information les plus récentes sur la recherche, ainsi que des conseils et des stratégies pour vous aider dans votre rétablissement. 

 
Ressources

Pour découvrir les services qui peuvent vous aider au fil de votre cheminement avec une maladie du cœur, consultez notre liste de services et de ressources.

 
La vie. Ne passez pas à côté.