Le tragique rêve olympique de Joannie

Deux jours après que sa mère ait été emportée par une crise cardiaque, Joannie Rochette a décroché une médaille de bronze aux Jeux olympiques de Vancouver de 2010.

Une perte indescriptible

Deux jours avant sa compétition aux Jeux olympiques, la patineuse artistique Joannie Rochette apprenait le décès de sa mère, Thérèse, emportée par une crise cardiaque. Rassemblant tout son courage, Joannie a tout de même participé à la compétition. Elle revit ces moments dans cette vidéo.

Dans ses propres mots…

Q Vous avez perdu votre mère à l’apogée de votre carrière. Aviez-vous vu des signes précurseurs?  
R

Ça a été un choc pour ma famille et moi; c’était vraiment inattendu. On ne savait pas que ma mère était malade. Je pensais que les maladies du cœur étaient des maladies qui touchent plutôt les hommes d’un certain âge. Je ne pensais pas que ça pouvait toucher les femmes aussi jeunes que ma mère. 


Lire l’entrevue complète avec Joannie

Des nouvelles sur mesure Je vous remercie! Vous êtes abonné.

Abonnez-vous aux nouvelles personnalisées de Cœur + AVC pour ne rien manquer : conseils sur la santé du cœur, progrès en recherche, actualités, activités à appuyer, et plus!
Votre première newsletter devrait arriver dans les 7 à 10 prochains jours.
Il semble que notre système ait eu un problème. Veuillez réessayer.
Veuillez saisir une adresse électronique valide.
Veuillez cocher la case reCaptcha.