Vos dons à l’œuvre

Les donateurs et les bénévoles de Cœur + AVC ont appuyé ces percées en 2021

Lorsque nous combattons ensemble, nous pouvons accomplir de grandes choses.

Grâce à la générosité des donateurs et des bénévoles, au cours de l’exercice 2021, Cœur + AVC a investi 25,6 millions de dollars dans la recherche qui sauve des vies et 25,6 millions de dollars dans la défense des intérêts, la promotion de la santé et les programmes communautaires.

En 2021, Cœur + AVC a continué de subir des répercussions majeures en raison de la pandémie mondiale, à l’instar d’autres organismes aux quatre coins du monde. Pendant cette période sans précédent, elle a travaillé dur pour innover et trouver de nouvelles façons de mobiliser et d’appuyer la population dans un contexte où les restrictions liées à la pandémie changent constamment et affectent tous les pans du quotidien.

Voici quelques-unes des réalisations de 2021 rendues possibles grâce aux donateurs et bénévoles.

1. Investissement dans les connaissances et les meilleurs talents de recherche

Problème : malgré les nombreuses avancées en recherche, il reste encore beaucoup à faire dans la lutte contre les maladies du cœur et l’AVC. Toutes les cinq minutes, une personne au pays meurt d’une maladie du cœur, d’un AVC ou d’un déficit cognitif d’origine vasculaire.

La cause de la fondation est plus urgente que jamais. De nouvelles recherches ont démontré que les personnes vivant avec une maladie du cœur, les séquelles d’un AVC ou un déficit cognitif d’origine vasculaire ont vu leur état de santé physique et mentale empirer, car elles n’ont pas toujours pu accéder aux soins dont elles avaient besoin pendant la pandémie. Nous avons également appris que la COVID-19 a endommagé des cœurs auparavant sains, exposant un nombre accru de gens à un risque de maladie du cœur. En outre, deux ans d’interminables perturbations ont fait reculer de plusieurs années la recherche vitale sur le cœur et le cerveau.

Solutions : la fondation est fière de soutenir les acteurs du milieu canadien de la recherche, des chefs de file reconnus dans le domaine de la santé cardiaque et cérébrale.

Voici quelques-uns des projets de recherche révolutionnaires et des chercheurs principaux que les donateurs de Cœur + AVC ont appuyés en 2021.

  • Recherche du meilleur traitement contre l’AVC : la Dre Thalia Field évalue quel anticoagulant s’avère le plus efficace pour traiter la thrombose veineuse cérébrale, une forme rare d’AVC qui s’observe surtout chez les jeunes femmes. Elle s’intéresse également aux effets à long terme de cette maladie sur la qualité de vie globale, comme les changements dans la pensée et la concentration. Lire la suite
  • Aide au rétablissement des patients : la Dre Clare Atzema cherche les meilleures façons d’inciter les gens à retourner consulter leurs dispensateurs de soins primaires pour bénéficier d’un suivi adéquat après s’être rendus aux urgences pour des problèmes cardiovasculaires, comme l’insuffisance cardiaque, l’hypertension et la fibrillation auriculaire, d’autant plus que la COVID-19 a exacerbé l’urgence de la situation. Cette recherche aidera les patients cardiaques à obtenir les soins de suivi dont ils ont besoin et à éviter que leur état s’aggrave. Lire la suite
  • Lien entre une protéine présente à la surface des cellules et les effets de la COVID-19 : le Dr Gavin Oudit a mené pendant de nombreuses années des recherches novatrices sur l’ACE2, une protéine présente à la surface des cellules. Or, ses recherches ont porté leurs fruits pendant la pandémie. Son équipe a conclu qu’un niveau élevé d’ACE2 dans le plasma sanguin était un fort indicateur de séquelles importantes chez les personnes atteintes de COVID-19. Ces travaux contribueront à mettre au point des traitements visant à réduire les effets du virus. Lire la suite
  • Apprenez-en plus sur la façon dont vos dons contribuent à propulser les découvertes médicales.
2. Efforts pour une plus grande équité en matière de santé

Problème : des études ont démontré qu’au pays, certaines communautés sont confrontées à des défis uniques en ce qui a trait à l’accès au diagnostic et au traitement. Également, ces communautés présentent parfois un risque accru de maladie du cœur et d’AVC, notamment.

Solutions : grâce à sa stratégie d’équité en matière de santé, Cœur + AVC s’engage à déterminer les façons les plus efficaces de combler les écarts d’équité pour aider l’ensemble de la population à avoir une santé optimale. Voici quelques-unes des réalisations importantes appuyées par les donateurs en 2021.

  • Promotion de l’équité des sexes en matière de santé cardiaque et cérébrale : depuis cinq ans (de 2016 à 2021), Cœur + AVC fait la promotion de la santé cardiaque et cérébrale des femmes et s’est donné comme objectif de sauver la vie de plus de femmes par l’amélioration du diagnostic et du traitement. Cette première phase de son initiative novatrice pour la santé cardiaque et cérébrale des femmes a permis de sensibiliser davantage le public à cette question et à faire progresser la recherche équitable entre les sexes de même que la mobilisation des connaissances.
    • Plus de cinq millions de dollars ont été investis dans la recherche sur la santé cardiaque et cérébrale des femmes. Cela a donné lieu à plus d’une centaine de publications, à la création de quatre chaires de recherche et à l’établissement de plus de dix nouvelles lignes directrices et pratiques cliniques exemplaires.
    • Un réseau de 200 chefs de file déterminés à faire progresser la recherche équitable entre les sexes a été créé. De ce nombre, 82 % s’avouent plus enclins à tenir compte du sexe et du genre dans le cadre de leurs recherches sur la santé cardiaque et cérébrale depuis leur participation au Réseau de recherche sur la santé cardiaque et cérébrale des femmes.
    • En s’appuyant sur ce travail important, la fondation élabore actuellement la prochaine phase de sa stratégie sur la santé cardiaque et cérébrale des femmes.
  • Autonomisation des communautés autochtones par l’acquisition de connaissances sur la santé cardiaque et cérébrale : en 2021, la fondation a continué de miser sur le partenariat avec les communautés autochtones et sur l’importance de leur donner accès aux connaissances et aux outils dont elles ont besoin pour réduire leurs risques de maladie.
    • Le programme Jeunes Cœurs rythmésMC offre toute une gamme de ressources fiables et stimulantes destinées aux éducateurs, aux élèves et aux familles. Il a été créé en collaboration avec des organismes et des communautés autochtones. En 2021, 602 éducateurs et 21 179 élèves autochtones et leur famille ont pris part au programme à l’échelle du pays.
    • En collaboration avec le conseil tribal Nuu-chah-nulth, la fondation a signé une entente avec le BC Emergency Medicine Network pour soutenir un projet communautaire de formation en RCR dans quatre communautés des Premières Nations. Cette initiative permettra d’établir des liens entre les instructeurs de RCR et les dirigeants des communautés autochtones, et de mettre en place des capacités locales afin d’apprendre aux membres des communautés à intervenir pour sauver des vies.
    • Pour renforcer la compétence et la sensibilisation de ses employés en ce qui a trait à la culture autochtone, Cœur + AVC a lancé le programme de formation en ligne sur la sécurité culturelle autochtone San’yas. Au terme de l’exercice 2021, le taux d’achèvement du programme s’élevait à 91 %.
3. Promotion de la santé

Problème : certaines habitudes de vie et certains environnements entraînent une augmentation du risque de développer une maladie du cœur ou de subir un AVC. À cet effet, la recherche a démontré ce qui suit.

  • Au pays, neuf personnes sur dix ont au moins un facteur de risque de maladies du cœur et d’AVC.
  • Dans huit cas sur dix (soit 80 %), les maladies du cœur et l’AVC précoces peuvent être évités grâce à de saines habitudes de vie.
  • La plupart des jeunes devraient faire plus d’activité physique (environ 60 % des jeunes de 5 à 17 ans ne font pas le minimum recommandé de 60 minutes par jour).

Solutions : Cœur + AVC s’engage à faire la promotion des conditions et des environnements les plus sains possibles afin que davantage de personnes au pays puissent vivre en santé. Voici quelques-unes des réalisations que vous avez appuyées en 2021.

  • Incitation des enfants à rester actifs physiquement : au cours de la deuxième année de la pandémie mondiale, les enfants des quatre coins du pays ont passé jour après jour de nombreuses heures à apprendre ou à jouer devant leurs écrans. Les occasions de pratiquer des activités récréatives en personne se faisaient rares. En 2021, la fondation a continué d’offrir virtuellement des programmes communautaires et de promotion de la santé novateurs pour inculquer aux élèves l’importance d’acquérir de saines habitudes qui leur serviront pour la vie afin de réduire les risques futurs de maladie du cœur et d’AVC. Vous trouverez ci-dessous quelques exemples.
    • Le programme Jeunes Cœurs rythmésMC offre toute une gamme de ressources fiables et stimulantes destinées aux éducateurs, aux élèves et aux familles. Il a été créé en collaboration avec des organismes et des communautés autochtones. En 2021, 602 éducateurs et 21 179 élèves autochtones et leur famille ont pris part au programme à l’échelle du pays.
    • Sautons en cœurMC : la pandémie a continué de rendre l’environnement scolaire changeant avec de nombreuses fermetures, ce qui a forcé les élèves à naviguer entre l’enseignement en personne et à distance. Pour les inciter à rester actifs, Cœur + AVC a modifié son programme Sautons en cœurMC de manière à offrir une expérience virtuelle ou en personne stimulante. Les enseignants, les élèves et les parents pouvaient choisir de participer au programme à l’école ou depuis la maison pour acquérir de saines habitudes de vie tout en amassant des fonds pour soutenir la cause de Cœur + AVC.
  • Efforts pour l’adoption de politiques publiques saines : le travail de défense des intérêts de la fondation a permis d’apporter des changements aux lois et politiques fédérales et provinciales en ce qui a trait au vapotage, à la sensibilisation de la population aux signes de l’AVC, à la réanimation et à la nutrition. Vous trouverez ci-dessous quelques exemples.
    • Protection des jeunes des conséquences néfastes du vapotage : Cœur + AVC a poursuivi son travail essentiel visant à mettre en lumière la véritable épidémie qui sévit actuellement au pays, soit le vapotage chez les jeunes, et à faire modifier les lois et politiques à cet égard. Le vapotage menace plusieurs décennies d’efforts déployés pour réduire le tabagisme et la dépendance à la nicotine chez les jeunes. À l’échelle fédérale, le travail de défense des intérêts de la fondation a permis de faire adopter un règlement visant à limiter la concentration de nicotine des produits de vapotage à 20 mg/ml. À l’échelle provinciale, 11 mesures politiques ont été adoptées dans six provinces. Ces mesures contribueront à protéger les jeunes du pays, de même que l’ensemble de la population, contre les dangers du vapotage et du tabagisme.
    • Sensibilisation aux signes de l’AVC : la fondation a poursuivi sa campagne de défense des intérêts pour que tous les gouvernements provinciaux financent le programme de sensibilisation VITE (visage, incapacité, trouble de la parole, extrême urgence), une campagne efficace pour reconnaître les signes de l’AVC. Cette année, cela a permis d’obtenir le financement de quatre gouvernements provinciaux (Colombie-Britannique, Saskatchewan, Île-du-Prince-Édouard et Terre-Neuve-et-Labrador) pour lancer cette importante campagne de sensibilisation du public dans le but d’améliorer les résultats en matière de santé et de sauver des vies.
    • Amélioration de l’accès aux défibrillateurs (DEA) : en Nouvelle-Écosse, les efforts de défense des intérêts menés avec les groupes partenaires de la fondation ont permis d’obtenir un investissement de 700 000 $ de la part du gouvernement provincial qui servira à fournir un DEA à toutes les écoles publiques. De plus, notre partenariat avec Hibernia/ExxonMobil a permis d’obtenir 250 000 $ pour faire grimper à 105 le nombre de DEA sur des bateaux de pêche de Terre-Neuve-et-Labrador et pour former leur équipage.
    • Soutien au transport actif : en 2021, le gouvernement fédéral a annoncé un investissement de 400 millions de dollars pour l’élaboration d’une stratégie nationale de transport actif visant à construire des voies de transport propres et accessibles. Cette décision a été prise à la suite d’une longue démarche de défense des intérêts menée par Cœur + AVC et bon nombre de ses partenaires. Grâce à cette stratégie, la population disposera d’un plus grand choix de voies pour se déplacer en vélo, en vélo électrique hybride, à pied ou en trottinette pour garder la forme.
4. Préserver la vie

Problème : trop de gens au pays succombent à une maladie du cœur ou à un AVC. 

  • Les maladies du cœur et l’AVC arrivent au deuxième rang des principales causes de décès au Canada.
  • Au pays, toutes les cinq minutes, une personne meurt d’un trouble cardiaque, d’un AVC ou d’un déficit cognitif d’origine vasculaire.
  • On estime à 35 000 le nombre d’arrêts cardiaques extrahospitaliers chaque année au pays, soit un toutes les 15 minutes.
  • On estime que plus de 62 000 AVC surviennent chaque année au pays.

Solutions : en tant que chef de file en matière d’éducation sur la santé, Cœur + AVC est fière de collaborer avec les professionnels de la santé et la population dans le but de leur fournir les connaissances et les outils les plus récents fondés sur des données probantes, pour sauver des vies et améliorer le sort des personnes atteintes d’une maladie cardiaque ou qui subissent un AVC.

Depuis qu’elle a introduit la RCR dans le système de soins canadien, en 1976, la fondation travaille avec des partenaires pour enseigner les rudiments de la RCR et des premiers soins aux professionnels de la santé, aux premiers répondants et à la population. La fondation est fière que ses programmes de réanimation constituent la référence en matière de formation dans le domaine.

En 2021, 388 249 attestations ont été délivrées dans le cadre de la formation de réanimation offerte à des professionnels de la santé, à des premiers répondants, à des instructeurs et au grand public, que ce soit en personne ou sur la plateforme d’apprentissage en ligne. Données par des instructeurs partenaires, ces formations essentielles fournissent les plus récents renseignements sur la réanimation fondés sur des données probantes et permettent d’acquérir des compétences pouvant sauver des vies et offrir aux patients les meilleurs résultats possibles.

Vous trouverez ci-dessous d’autres réalisations de 2021 rendues possibles grâce à votre soutien.

  • Promotion de lignes directrices d’importance vitale : Cœur + AVC a publié la version officielle de ses lignes directrices de 2020 en matière de premiers soins et de ses lignes directrices de 2020 en matière de RCR et de soins d’urgence cardiovasculaire (SUC). Ces lignes directrices tiennent compte des dernières données scientifiques en matière de réanimation et de traitement pour sauver plus de vies et offrir aux patients les meilleurs résultats possibles. Elles reflètent le caractère unique de la pratique clinique, des systèmes de soins de santé et de la pharmacologie au pays. 
  • Lancement d’un nouveau programme de soins immédiats en réanimation (SIR) : cette année, la fondation a lancé un nouveau programme de SIR qui tient compte des plus récentes lignes directrices et qui offre une expérience d’apprentissage flexible et enrichissante pour les professionnels de la santé et les répondants médicaux d’urgence à l’horaire chargé. Le programme de SIR donne les bases de l’ensemble des cours de réanimation avancés.
  • Mise à jour des Recommandations canadiennes pour les pratiques optimales de soins de l’AVC : Cœur + AVC s’engage à fournir les pratiques optimales en matière de soins de l’AVC et les outils les plus récents pour des soins de l’AVC efficaces. La fondation suit étroitement les données scientifiques probantes pour offrir aux professionnels de la santé les Recommandations canadiennes pour les pratiques optimales de soins de l’AVC qui tiennent compte des dernières directives en matière de prévention, de traitement et de prise en charge de l’AVC. En 2021, plus de 145 000 utilisateurs ont consulté notre site Web sur les pratiques optimales  en matière de soins de l’AVC au pays et nos ressources ont été téléchargées plus de 42 000 fois. Il s’agit d’une augmentation de 64 % par rapport à 2020.
5. Amélioration du rétablissement

Problème : au pays, environ 3,5 million de personnes et leur famille sont touchées par les maladies du cœur ou l’AVC. Leurs besoins les plus urgents sont les suivants :

  • soutien pendant la période de transition entre l’hôpital et la maison, un moment crucial pour commencer à se rétablir et réduire le risque de récidive;
  • soutien aux aidants, sachant que plus d’une personne sur quatre au pays a rapporté avoir prodigué des soins à un membre de sa famille ou à un ami atteint d’une maladie chronique, vivant avec une incapacité ou ayant des besoins liés au vieillissement.

Solutions : les programmes de recherche et de sensibilisation communautaire de Cœur + AVC misent principalement sur l’amélioration du rétablissement et de la qualité de vie globale des personnes touchées par les maladies du cœur ou l’AVC, ainsi que leurs aidants. Vous trouverez ci-dessous les percées que vous avez appuyées.

  • Formation d’une communauté : les deux communautés de soutien en ligne par les pairs de la fondation ont continué d’offrir un espace précieux aux personnes touchées par les maladies du cœur ou l’AVC, ainsi qu’à leurs aidants. La communauté de survivants aide ses participants à faire preuve de résilience et d’efficacité dans leur cheminement vers le rétablissement et la santé. Elle compte maintenant 2 570 membres et ne cesse de grandir. De plus, il s’agit d’une communauté au niveau de participation élevé (60 % des membres participent au moins une fois par mois). La communauté d’aidants naturels a connu une croissance de 14 % et compte maintenant 809 membres. De ce nombre, 50 % participent au moins une fois par mois.

  • Mobilisation des personnes ayant une expérience vécue : grâce au répertoire électronique de la fondation, plus de 3 300 personnes touchées par les maladies du cœur ou l’AVC, ainsi que leurs aidants, ont reçu de l’information et des ressources pratiques pour favoriser le rétablissement et le bien-être. Il s’agit d’une augmentation de 58 % par rapport à 2020.

  • Soutien offert après un AVC : le programme La vie après un AVCMC a été revu pour soutenir les personnes qui ont subi un AVC. À la fondation, nous sommes ravis de lancer l’édition de 2022 de ce programme sous la forme d’une vidéoconférence pour offrir un soutien continu malgré la pandémie. Nous sommes également heureux de collaborer avec la Marche des dix sous du Canada pour élargir la portée du programme et appuyer une plus grande part de la communauté.

Consultez les plus récents états financiers de la fondation..

Apprenez-en plus sur la façon dont Cœur + AVC investit vos dons.

Apprenez-en plus sur les travaux de recherche de Cœur + AVC.