skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

Crise cardiaque


Qu’est-ce qu’une crise cardiaque?

Lorsque la circulation sanguine vers le cœur est ralentie ou interrompue par un blocage, une crise cardiaque se produit. Dans plus de 90 % des cas de crise cardiaque, ce blocage est causé par un caillot sanguin. Le blocage peut aussi être causé par un rétrécissement de l’artère coronaire provoqué par des années d’accumulation de plaque. Une crise cardiaque peut aussi survenir lors de la contraction temporaire ou d’un spasme sévère d’une artère coronaire, qui interrompt l’apport de sang au cœur. La durée de l’interruption de la circulation sanguine déterminera l’étendue des dommages causés au cœur.

Pour en savoir plus sur les signes avant-coureurs d’une crise cardiaque.

Certaines crises cardiaques peuvent ne pas affecter le fonctionnement du cœur tandis que d’autres peuvent nuire à sa capacité de pomper le sang efficacement. Parfois, une crise cardiaque peut entraîner un arrêt cardiaque.

Pour plus de détails sur l’anatomie du cœur.

Signes  d’une crise cardiaque
  • Douleur ou inconfort thoraciques (pression ou inconfort, serrement, douleur vive, sensation de brûlure ou de lourdeur à la poitrine)
  • Sueurs
  • Inconfort à d’autres régions du haut du corps (cou, mâchoire, épaule, bras ou dos)
  • Nausée
  • Essoufflement
  • Étourdissements

Si vous ressentez l’un ou l’autre  de ces signaux, vous devriez :

  • COMPOSER LE 9-1-1 ou le numéro d’urgence local immédiatement, ou demander à quelqu’un de le faire pour vous. Conservez la liste des numéros d’urgence près du téléphone en tout temps.
  • Cesser toute activité et vous asseoir ou vous allonger, dans la position dans laquelle vous êtes le plus confortable.
  • Si vous prenez habituellement de la nitroglycérine, en prendre une dose normale.
  • Mâchez et avalez un comprimé pour adulte (325 mg) ou deux comprimés de 81 mg d’AAS (AspirinMD ou aspirine), à condition que vous n’y soyez pas allergique ou intolérant. Si vous faites une crise cardiaque, mâcher et avaler de l’AAS dès les premiers signes peut réduire votre risque de mourir en aidant à arrêter la formation de caillots sanguins dans les artères. N’utilisez pas des analgésiques tels que l’acétaminophène (TylenolMD) ou l’ibuprofène (AdvilMD) au lieu de l’aspirine. L’aspirine ne remplace pas les soins médicaux. Appelez le 9-1-1 ou votre numéro local d’intervention d’urgence en premier.
  • Restez calme et attendez l’arrivée des secours.


Ressources

Pour découvrir des services qui peuvent vous aider au fil de votre cheminement avec une maladie du cœur, consultez notre liste des services et des ressources.