skip-to-main-content
Faire un don
Pourquoi faire un don

Coronaropathie


Qu’est-ce que la coronaropathie?

La coronaropathie, ou maladie coronarienne, est la forme la plus courante de maladie du cœur. Elle survient lorsque les artères coronaires du cœur se rétrécissent ou sont obstruées. Normalement, le sang circule dans les vaisseaux sanguins comme de l’eau dans un boyau. Avec une coronaropathie, les artères coronaires se rétrécissent ou sont obstruées, ce qui réduit la circulation sanguine vers le cœur. On parle alors d’un durcissement des artères ou d’athérosclérose.
 
La coronaropathie peut entraîner les troubles suivants :

 Qui est à risque?

Les facteurs de risque de maladies du cœur sont des problèmes de santé ou des habitudes de vie qui augmentent votre risque de développer une maladie du cœur. Certains facteurs de risque de coronaropathie peuvent être modifiés et d’autres non.

Facteurs de risque que vous pouvez modifier :

Facteurs de risque que vous ne pouvez pas modifier :

  • Âge. Le risque de maladies du cœur augmente avec l’âge.
  • Sexe. Votre risque de maladies du cœur et d’AVC augmente après la ménopause.
  • Antécédents médicaux et familiaux. Votre risque de maladies du cœur est plus grand si un membre de votre famille immédiate a souffert d’une maladie du cœur précoce ou si vous avez souffert de prééclampsie durant la grossesse.
  • Origine autochtone. Les Inuits, les Métis et les membres des Premières Nations sont plus susceptibles d’être atteints d’hypertension artérielle et de diabète. Ils sont donc exposés à un plus grand risque de maladies du cœur que le reste de la population.
  • Origines africaine et sud-asiatique. Les personnes de ces origines ethniques souffrent plus fréquemment d’hypertension artérielle, de diabète et d’autres troubles reconnus comme des facteurs de risque que le reste de la population, et ce, à un plus jeune âge.
Causes

Au fil des ans, la plaque s’accumule sur la paroi des artères. La plaque est une substance collante et jaunâtre composée de corps gras tels que le cholestérol, le calcium et les déchets des cellules. Elle rétrécit et obstrue les artères, gênant ainsi la circulation sanguine. Cette affection s’appelle athérosclérose, et elle peut débuter dès l’enfance. La plaque peut se déposer partout dans l’organisme, mais elle affecte principalement les artères de grande et moyenne dimensions.
 
La plaque logée dans une artère peut parfois se détacher. Le système de réparation du corps, à son tour, produit un caillot sanguin afin de guérir la plaie. Toutefois, ce caillot peut obstruer l’artère et entraîner une crise cardiaque ou un AVC.
 
L’accumulation de plaque peut être causée par une lésion à la couche interne d’une artère coronaire causée par un des facteurs de risque énumérés plus haut. Avec le temps, la plaque s’accumule à l’endroit de la lésion, ce qui entraîne le durcissement des artères ou l’athérosclérose.

Symptômes

Parmi les signes avant-coureurs, on compte :

  • la fatigue;
  • la douleur;
  • les étourdissements.

Ils peuvent également inclure les symptômes associés à l’angine de poitrine :

  • une sensation d’écrasement, de suffocation ou de brûlure à la poitrine, qui tend à surgir au centre de la poitrine et qui peut s’étendre vers le bras, le cou, le dos, la gorge ou la mâchoire.

Les femmes sont plus susceptibles d’éprouver des symptômes moins commun comme :

  • un vague sentiment d’inconfort thoracique;
  • de la fatigue;
  • de l’insomnie;
  • des indigestions;
  • de l’anxiété.

Si elle n’est pas traitée, la coronaropathie peut entraîner d’autres problèmes sérieux comme une crise cardiaque, un AVC ou même la mort.

Diagnostic

Votre médecin commencera par étudier vos antécédents médicaux, puis il procédera à un examen médical et probablement à des radiographies thoraciques. Peut-être vous soumettra-t-il à quelques-uns des tests additionnels suivants :

Traitements

Il n’existe pas de remède à la maladie coronarienne, mais plusieurs traitements comme la prise de médicaments, des interventions chirurgicales et la modification des habitudes de vie peuvent en ralentir la progression.

Médicaments
Parmi les médicaments utilisés dans le traitement de la maladie coronarienne, on retrouve :

Interventions chirurgicales et non chirurgicales
Votre médecin peut aussi suggérer les interventions suivantes :

Habitudes de vie
Il est possible de réduire votre risque de maladie coronarienne en connaissant et maîtrisant votre pression artérielle, votre diabète et vos taux de cholestérol. Il importe également de mener une vie saine en ne fumant pas, en pratiquant des activités physiques, en adoptant une saine alimentation pauvre en gras, spécialement en gras saturés et trans, en atteignant et conservant un poids santé, et en réduisant son niveau de stress.

Ressources

Évaluation du risque cardiovasculaireMC de Cœur + AVC

Pour découvrir des services qui peuvent vous aider au fil de votre cheminement avec une maladie du cœur, consultez notre liste des services et des ressources.