skip-to-main-content

Simplifier les repas en famille

Avez-vous du mal à réunir tout le monde autour de la table? Voici quelques conseils pratiques.
Enfant souriant à leur famille autour de la table du dîner, manger des spaghettis

Malgré leur horaire chargé, environ 60 % de la population affirment réussir à souper en famille environ 5 fois par semaine. C’est un excellent début, car les repas familiaux sont liés à des choix alimentaires sains pour les enfants et les adultes.

Selon des études, les enfants qui mangent avec leurs parents ont tendance à consommer plus de légumes, moins d’aliments frits et moins de boissons gazeuses, ce qui est meilleur pour leur santé à long terme et aide à réduire leur risque de maladie du cœur et d’AVC. 

En plus de favoriser de bons choix alimentaires, prendre l’habitude de se réunir autour de la table favorise la communication et la cohésion de la famille. De plus, des études montrent que partager des repas offre d’autres bienfaits, comme :

  • une meilleure réussite scolaire pour les élèves;
  • une diminution des risques, chez les adolescents, de fumer, de boire trop d’alcool ou de consommer des drogues;
  • une diminution des risques d’adopter des comportements symptomatiques d’un trouble de l’alimentation;
  • une meilleure santé mentale et une diminution du risque de dépression;
  • une occasion de montrer l’exemple de saines habitudes alimentaires et de bonnes manières à table.

Les repas en famille sont essentiels, c’est incontestable! Malgré tout, il est parfois difficile de rassembler tout le monde autour de la table. Ne perdez pas espoir! En effet, selon des études, aussi peu qu’un ou deux repas familiaux par semaine offriraient des bienfaits similaires. Vous n’avez donc pas à vous soucier de faire asseoir tout le monde à la table chaque soir.

En prime, le souper n’est pas le seul repas à offrir des bienfaits : le déjeuner, le brunch et le dîner sont tout aussi bénéfiques.

Vous pouvez pousser un soupir de soulagement, chers parents! Nul besoin de vous sentir coupables si vous n’arrivez pas à partager chaque repas en famille.

Assurez-vous plutôt de prendre au moins un repas par semaine avec vos proches. Choisissez le moment de la journée qui convient à l’horaire de tous et faites participer tout le monde. Le fait que la responsabilité des courses, de la préparation des repas, de la cuisine, de la mise à table et du nettoyage incombe à tout le monde vous libérera d’un poids.

Les enfants peuvent (et devraient) aussi contribuer! C’est une excellente occasion de leur enseigner des compétences en cuisine qui leur seront utiles à l’âge adulte.

Voici quelques trucs et astuces pour la préparation des repas en famille.

Déjeuner ou brunch 
  • Ne vous compliquez pas la vie. Un déjeuner sans cuisson, composé de yogourt, de fruits et de granola, par exemple, est des plus simples à préparer. Si vous avez trois minutes, essayez ce gruau instantané survolté, un gruau d’avoine agrémenté de lait, de petits fruits et de germes de blé.
  • Les matins où vous avez un peu plus de temps, optez pour un gruau aux pommes et à la cannelle, des mini burritos du déjeuner ou une frittata. Les crêpes plaisent à toute la famille. Essayez nos crêpes aux bleuets, faites de farine de grains entiers et riches en fibres saines pour le cœur. 
Dîner ou souper 

Au repas, suggérez à tous les convives de mettre leur téléphone cellulaire en mode silencieux. Éteignez la télévision et les tablettes, et profitez de la bonne compagnie des gens qui vous entourent.

La vie. Ne passez pas à côté.